Waylander – Tome 2 – Dans le royaume du Loup : David Gemmell

Titre : Waylander – Tome 2 : Dans le royaume du Loup

Auteur : David Gemmell
Edition :  Bragelonne (2004)
Résumé :

Il venait d’un enfer de souffrance et entra dans un monde de mort. Dans les monts de Skeln, Dakeyras l’homme des bois et sa ravissante fille Miriel vivent dans la solitude et l’harmonie.

Ils ne savent pas qu’un groupe de guerriers sanguinaires rôde dans les montagnes. Des hommes qui n’ont jamais connu la défaite, pour qui la vengeance et la torture sont comme la viande et la boisson.

Pour dix mille pièces d’or, ils sont prêts à tuer l’homme des bois. Ces combattants endurcis n’ont pas peur de cette mission… Ils devraient.

Car Miriel est une fille de feu et d’acier, maîtrisant l’arc et l’épée grâce à l’enseignement du plus mortel assassin qui ait jamais vécu : son père, mieux connu sous le nom de… Waylander !

Critique :

Ah, je vous l’avais bien dit que Waylander n’était pas si irrécupérable que cela ! La preuve, malgré sa blessure due à la perte de sa femme – il y a longtemps – malgré son passé d’assassin, il coule des jours heureux avec sa fille adoptive, Miriel.

Ok, il ne lui apprend pas les règles du crochet ou du tricot, mais savoir manier une arbalète est utile lorsque votre tête est mise à prix !

Oui, mesdames et messieurs les lecteurs, sa tête est mise à prix comme celle des Dalton !

Le roi Karnak, usant de son pouvoir royal, désire protéger son gamin, Bodalen (et pas Bo Derek) qui a eu la très très mauvaise idée d’envoyer six pieds sous terre l’une des filles de notre héros solitaire…

Oui, le héros solitaire… Vous savez, l’ancien assassin, tout de cuir noir vêtu, possédant une grosse arbalète qui peut tirer deux coups de suite… huumm. Ah, ça vous revient !

Bodalen aurait mieux fait de tuer une autre personne, de massacrer un village tout entier, mais voilà, il a fallu que ce gamin de merde tue la mauvaise personne et que son papounet le roi veuille le protéger. Pauvre petit.

Les chiens sont lâchés, ou plutôt : ce que le pays compte de plus cruels parmi les membres de la corporation des tueurs sanguinaires et sans merci (et non syndiqués).

Aie, aie, aie, les miches de Waylander vont chauffer !  Ou bien ce seront celles des tueurs sanguinaires… parce que Waylander est fâché, il doit reprendre le turbin alors qu’il est en vacances.

Moi, ça me mettrait de fort méchante humeur !

Waylander va donc reprendre la route du boulot afin de démasquer ces sales emmerdeurs qui l’obligent à reprendre du service et, tant qu’il y est, il pourrait aussi – accessoirement – sauver une nouvelle fois son pays de la guerre. Tant qu’a faire ! Et la crise économique, il la résout quand ? Plus tard…

Waylander est peut-être « dans le royaume du Loup », mais il n’a rien du petit chaperon rouge ou de la grabataire grand-mère ! S’il vous balance une galette, vous ne survivrez pas…

Ce qui change par rapport au premier tome c’est que Waylander n’a plus vingt ans, mais l’âge de ses artères ! Et oui, les héros vieillissent, eux aussi.

Et bien que son instinct soit toujours vivace et jamais égalé – bien que souvent copié – il a aussi une fille sur laquelle il doit garder un oeil.

Gemmel, dans ce tome, étoffe une fois de plus la psychologie de notre héros en cuir noir. La mort de sa femme lui pèse toujours lourd sur la conscience (au moins, il en a une) mais il a appris à vivre sans elle (je parle de sa femme).

Pour le reste, ce deuxième opus reste du Gemmel : autrement dit, il continue dans le lignée du précédent : baston, tueries, sang, brutalité, c’est haletant et c’est épique, même si on se dit qu’il aurait pu encore mieux faire.

Si ça ne mange pas de pain, ça se lit facilement et on se retrouve à enquiller la suite sans même s’en rendre compte.

Prochain tome : « Waylander le grabataire entre au home pour assassin du Troisième Age ». Au menu : de la purée…

FANTASY - Snaga Légende - Drenaï

2 réflexions au sujet de « Waylander – Tome 2 – Dans le royaume du Loup : David Gemmell »

  1. Ping : Demandez le Strand ! | The Cannibal Lecteur

  2. Ping : Waylander II, Dans le royaume des loups, de David Gemmell | NOIRE PLANÈTE

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.