In nomine : Giacometti & Ravenne [Commissaire Antoine Marcas 0]

Titre : In nomine

Auteurs : Giacometti & Ravenne
Édition: Pocket (2010)

Résumé :

XIIIe siècle, Comté de Toulouse. Raoul de Presle conduit à la mort plusieurs centaines d’hérétiques. Hommes, femmes, enfants, tous s’élancent dans le bûcher sans la moindre peur…

XXe siècle, Paris. L’inspecteur Marcas enquête sur son premier meurtre.

Du milieu des collectionneurs de manuscrits ésotériques aux coulisses occultes de la franc-maçonnerie, tous veulent retrouver un secret perdu depuis le massacre des hérétiques.

Une quête de sang qui va mener Marcas aux portes du Temple…

Critique :

Ce roman est en fait la première aventure du commissaire franc-maçon, Antoine Marcas. Enfin, à ce moment là, il n’était ni commissaire, ni franc-maçon ! Les dernières lignes du livre nous le montrent en train de se faire introniser par les Frères Trois-Points.

Les auteurs nous apprennent, en sus, que cette première enquête, bien qu’écrite avant leur premier roman, ne fut publiée que bien après… et que l’originale n’a plus rien à voir avec ce que le lecteur a entre les mains, suite à de nombreux remaniements en profondeurs.

Alors, ça en valait le coup ? Oui et non.

Pour un amateur du commissaire franc-mac, « oui » étant donné que c’est toujours intéressant de découvrir le personnage de Marcas avant son entrée maçonnique et aussi de découvrir le fameux Frère Obèse qui est un personnage récurent des romans de Giacometti et Ravenne, et pour lequel je me pose beaucoup de questions. On ne sait jamais trop pour qui il roule, ce frère… Pour lui-même, sans doute.

Pour les autres, je leur conseillerais plus de commencer par le premier tome « Le rituel de l’ombre », tout simplement.

Dans « In Nomine », nous commençons avec un épisode du massacre des Cathares (que l’on ne nommait pas ainsi à l’époque) et avec le mystère d’un mot secret qui permettrait à quiconque de sauter dans les flammes des bûchers sans ressentir aucune douleur.

Ajoutons à cela une gonzesse roulée comme un canon, achetant des manuscrits pour son vieil amant et que l’on retrouve mutilée dans son appart, tandis qu’un homme se fait exploser dans l’Imperial Home, à Londres.

Mystère, ésotérisme, enquête policière, un secret perdu et des gens qui le veulent à tout prix, des cadavres, des magouilles,…

Bref un super cocktail mais le défaut du livre est d’être fort mince, il manque au moins 300 pages et au mot « fin », on reste sur sa faim !

J’ai même eu cette désagréable sensation de m’être faites pigeonner par les auteurs qui, non content de passer bien souvent du coq à l’âne, m’ont déçu parce que, franchement, je m’attendais à beaucoup mieux de leur part.

Trame plus qu’intéressante, mais là, les mecs, faudrait nous reprendre tout ça et nous l’étoffer un peu plus !

Titre participant au Challenge « Thrillers et polars » de Liliba.

Publicités

6 réflexions au sujet de « In nomine : Giacometti & Ravenne [Commissaire Antoine Marcas 0] »

  1. Ping : Challenge « Thrillers et Polars  | «The Cannibal Lecteur

  2. Bon je dois avoir l’esprit ultra mal tourné parce qu’au premier paragraphe de ta critique, j’ai compris tout à fait autre chose que « introniser »… je te laisse imaginer ! oui, je lis vite… 😀

    J'aime

    • Il me semble aussi que je genre de lecture à double sens est le fait d’esprits particulièrement mal tournés ! Bienvenue au club ! Je ne te raconte même pas ce que je comprends, lis ou entend, moi qui ait un esprit plus que mal tourné !

      Sinon, bonne intronisation, dame Liliba… *rires*

      J'aime

        • Le livre n’est pas facile, l’univers carcéral est prenant, oppressant et je pense qu’après pareille lecture, il nous faudra juste un bon Mickey Parade.

          Il est sur ma table et j’ai commencé quelques pages. Dur. Le personnage de Marianne ne laisse pas indifférent, on ressent de l’empathie pour elle. Oui, même si c’est une meurtrière !

          J'aime

  3. Ping : Bilan Livresque : Avril 2013 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.