Bilan Livresque : Mai 2013

Le bilan de mai est mitigé, comparé à l’excellent mois d’avril et ses 16 livres lus… Là, seulement la moitié.

Pour ma lecture « classique », j’ai bouclé ma valise pour faire « Le tour du monde en 80 jours » (ICI) avec Phileas Fogg et Passepartout. Jules Verne m’a fait voyager et le fait de connaître le livre par le biais du dessin animé n’a pas étouffé le suspense.

Afin de satisfaire une curiosité, j’ai lu quelques chapitres de « Psychanalyse des contes de fées » de Bruno Bettelheim, que l’on m’avait prêté. Pas de fiche critique sur ce livre qui se lit moins vite qu’un thriller, en raison de son contenu assez « lourd ». Non, les contes de fées ne sont pas que des histoires, ils sont porteurs de messages, de conseils, de mises en garde et tout tourne souvent autour du sexe (Le loup du Petit Chaperon Rouge, le Bâton Magique, le Haricot Magique,…).

Ce n’est pas ce mois-ci que je ferai fondre ma PAL Noire non plus. Une seule lecture avec le personnage de J-F Parot : « L’affaire Nicolas Le Floch » (ICI). Un bon moment de lecture, mais quelques passages plus lents, ça gâche un peu la fin.

Aussitôt reçu, aussitôt lu (ce qui est rare) mais je n’aurais pas su résister à la tentation de lire « Un certain docteur Watson » de David Stuart-Davies (ICI) qui change un élément clé du canon : la rencontre Holmes/Watson. Notre docteur a été chassé de l’armée, ne se nomme pas Watson, mais Walker et il est engagé par le professeur Moriarty en tant qu’espion « maison » pour un jeune détective, Sherlock Holmes.

Comment tout cela va-t-il tourner, comment cela va-t-il se terminer ? Vous le saurez en lisant les avantures de Holmes & Watson !

Gros moment « soporifix » avec un livre dont j’attendais beaucoup : « Le chevalier Noir et la dame Blanche – Tome 1 : La danse du loup » (ICI) et qui se trouvait sur ma wishlist depuis un bail. Toute contente de l’avoir trouvé, je l’ai sorti assez vite de ma PAL puisqu’il servait le challenge « Totem ».

Làs, je me suis emmerdée royalement ! Le ton de Hugues de Queyssac est pédant, l’action n’est pas fort présente, des circonlocutions pour faire durer les pages et augmenter les tomes, bref, rien de transcendantal. Ennui au programme et il m’a fallu un temps de fou pour en venir à bout. J’ai le tome 2, mais s’il est aussi chiant que le 1, je passerai mon chemin pour la suite.

Vite, de l’action pour faire passer la pilule du livre précédent et une valeur sûre en la personne de Jack London « Croc-Blanc » (ICI). Là, le niveau est remonté en flèche et j’ai terminé la lecture avec un sourire béat, mais avant ça, j’ai souffert en même temps que le chien-loup.

Une belle aventure animale, une étude sans complésance de la méchanceté humaine et sur la rédemption animale.

Changement de cap total avec « Le prophète de l’Islam : envoyé de Dieu ou imposteur ? » de Claude Coulibaly. Le Coran affirme que le Prophète de l’Islam est mentionné dans la Thora et l’Évangile, que Jésus a annoncé sa venue.

Une recherche minutieuse dans la biographie du Prophète, étude comparative entre versets bibliques, coraniques, récits de la Tradition prophétique, rapprochement entre thèmes évoqués dans le Coran traitant de phénomènes naturels et découvertes scientifiques récentes, Claude Coulibaly nous fait connaître, autrement que par une biographie classique, la personnalité du Prophète de l’Islam et le Livre Saint des musulmans.

Une analyse scientifique et historique du prophète, pas facile à lire (un peu chaque jour) mais assez éclairante pour une athée telle que moi qui a enfin compris qu’il ne fallait pas mélanger Dieu et ses représantants et que l’on pouvait croire en une entité divine (bonne ou mauvaise, je ne sais pas) sans passer par la case « église » ou « religion ».

Cela ne m’empêche pas de lire autre chose durant ma lecture plus « sainte » et là-dessus, j’ai choisi un roman noir « Zulu » de Caryl Férey (ICI), une valeur sûre en matière de roman coup de pied au cul. Violent dans le fait qu’il vous parle sans complésance des ethnies ou des minoritésdu pays, il descend bien profondément dans ses personnages, toujours écorchés vifs, bref, c’est « plus noir que noir ».

Bilan livresque de mai : 8 livres dont 1 PAL Noire.

  1. Le tour du monde en 80 jours : Jules Verne (« Romans Cultes »« La littérature fait son cinéma – 3ème année »)
  2. Psychanalyse des contes de fées : Bruno Bettelheim
  3. L’affaire Nicolas Le Floch : J-F Parot (PAL Noire« Polar Historique »« Thrillers et Polars »)
  4. Un certain docteur Watson : David Stuart-Davies (« Sherlock Holmes »« Thrillers et Polars »« Polar Historique »  
  5. Le chevalier Noir et la dame Blanche – Tome 1 : La danse du loup : Hugues de Queyssac ( « Totem » Le Loup)
  6. Croc-Blanc : Jack London (« Romans Cultes »« La littérature fait son cinéma – 3ème année »« Totem » Le Loup)
  7. Le prophète de l’Islam – Envoyé de Dieu ou imposteur ? : Claude Coulibaly
  8. Zulu : Caryl Férey (« Thrillers et Polars »)

Chevalier noir et la Dame blanche 1 - Danse du loup - De Queyssac Croc-Blanc - Jack LondonParot 4 - Affaire Nicolas Le Floch  Prophète de l'Islam Psychanalyse des contes de féesZulu - Férey Tour du monde en 80 jours - Verne Un certain docteur Watson - Stuart Davies

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Bilan Livresque : Mai 2013 »

  1. C’est quoi cette histoire ?? On se laisse aller ? on a perdu le rythme ? M’enfin tu n’es pas sérieuse ?! 😉
    Le mois prochain arrive à point, un bon mois de juin ou tu iras au coin ! 😉

    J'aime

    • J’ai honte, vraiment honte, mais je pense que je vais récupérer au mois juin… j’en suis déjà à… attends deux secondes, je compte 9 ! Là, je peux déjà dormir sur mes lauriers.

      Non, pas au coin ! Sauf si je peux emmener un livre…

      J'aime

  2. Bon d’accord ta PAL noire ne descend pas vite mais c’est un bilan honorable et puis tu as l’air d’avoir un rythme terrible ce mois-ci, j’ai du mal à te suivre 🙂

    J'aime

    • Ce mois-ci, je suis remontée à balle de guerre et je dévore les livres plus vite que je ne tourne les pages, mois anglais oblige !

      ça va décoiffer durant les vacances ! J’ai été privilégié ce mois-ci, j’ai récupéré des heures et j’ai glandé ferme au boulot, lisant même beaucoup durant mes heures, ce que je n’ai pas le temps de faire souvent…

      Accrochez-vous, je vais tirer plus vite que mon ombre.

      J'aime

  3. Ah Bettelheim, quel souvenir ! j’ai adoré ce bouquin ! mais j’ai mis des plombes à le lire, car je relisais (ou découvrais) presque tous les contes en parallèle !

    J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s