Sherlock Holmes et le fantôme de l’opéra : Nicholas Meyer

Titre : Sherlock Holmes et le fantôme de l’opéra

Auteur : Nicholas Meyer
Édition: Archipoche (2010)

 
Résumé :
Sherlock Holmes, coulant des jours heureux dans sa retraite du Sussex, est pressé de questions par son ami Watson… Que s’est-il passé durant ces deux années où le détective est sensé avoir disparu dans les chutes de Reichenbach ? Et où est-il allé ?

1891. Alors que toute l’Angleterre le croit mort et enterré Sherlock Holmes, fin mélomane, vivote à Paris en donnant des cours de musique sous un nom d’emprunt.

Apprenant que le prestigieux orchestre de l’Opéra recrute un violoniste, il parvient à se faire engager. Mais, très vite, il découvre que le Palais Garnier est le théâtre d’évènements étranges.

Le fantôme de l’opéra existerait-il ? A défaut, comment expliquer les accidents qui y surviennent ? Et les voix que chacun dit entendre résonner dans le labyrinthique édifice ?

Chargé de protéger une jeune soprano, le célèbre détective va se lancer dans une chasse à l’homme à travers le Paris nocturne et souterrain. Une course contre la montre … et la police française.

Critique :

Mais que diable à donc pu faire Sherlock Holmes durant les trois années que durèrent le Grand Hiatus ? Si vous voulez la réponse qu’il donna à Watson, je vous invite à aller lire la nouvelle « The Empty House » (la maison vide) dans le canon holmésien (recueil intitulé « Résurrection de Sherlock Holmes »).

Pour ceux qui seraient sceptiques (comme la fosse, mais ça s’écrit pas pareil), je les invite à lire ce petit roman de Nicholas Meyer.

An de grâce 1891. Toute l’Angleterre le croit mort et enterré. Toute ? Oui, toute !

Mais Sherlock Holmes n’est pas tombé dans les chutes de Reichenbach et, en fin mélomane qu’il est, il se retrouve à Paris, donnant des cours de musique sous un nom d’emprunt jusqu’à ce qu’il apprenne que le prestigieux orchestre de l’Opéra recrute un violoniste.

Le voilà engagé… Un travail pépère ? Que nenni ! Déjà que l’Opéra Garnier va engager une certaine soprano de notre connaissance et qui va donner quelques bouffées de chaleur au détective.

Toute l’Angleterre le croyait mort, et bien maintenant, on peut dire qu’une femme, LA femme, sait que non (elle résiste encore et toujours à son charme… mais pour combien de temps ?) : Irène Adler is back !

Patatras, si Holmes croyait se la couler douce tout en admirant la belle Irène, c’est rappé parce que le Palais Garnier est le théâtre d’évènements étranges.

Il y a un fendu pantôme ! Pardon, je parlais d’un fantôme et il n’est pas pendu. Par contre, faudra revoir la police d’assurance de l’opéra… Tout ces accidents qui y surviennent, ça fait mauvais genre.

Tiens, Jeanne d’Arc est revenue ? Oui, certains entendent des voix résonner dans le labyrinthique édifice…

Un vrai délice, ce pastiche ! Sherlock Holmes, Irène Adler… What’else ? Heu, des détails cocasses et coquins ? Ok, je sors.

Notre détective préféré qui est chargé de protéger la belle soprano,  une chasse à l’homme à travers le Paris nocturne et souterrain, une course contre la montre sans produits dopants… et le fantôme de l’opéra.

Un excellent moment de lecture, un Holmes plus humain, avec un coeur qui fait « boum, boum », de l’aventure avec un grand A, jubilatoire. Surtout la dernière phrase… hé, hé, hé, y’en a deux qui n’ont pas dû s’emmerder.

Bon, je ne connais rien au fantôme de l’opéra, donc, je ne puis me prononcer sur la justesse ou non de ce mythe (pour les mythes, je conseille la lavande, ça sent meilleur que la naphtaline), mais que ce soit au niveau de l’écriture, de l’histoire, rien à dire.

Du rythme et c’est trépidant dans la course-poursuite.

Livre participant au Challenge « Thrillers et polars » de Liliba, au Challenge « Polar Historique » de Samlor, au Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddic, au Challenge « I Love London » de Maggie et Titin, au Challenge « Le mois anglais » chez Titine et Lou et au Challenge « Victorien » chez Arieste.

CHALLENGE - DEstination la PAL CHALLENGE - Faire fondre la PAL

 

Publicités

17 réflexions au sujet de « Sherlock Holmes et le fantôme de l’opéra : Nicholas Meyer »

  1. Ping : Billet récapitulatif mois anglais 2013 | Plaisirs à cultiver

  2. J’avais adoré « Le Fantôme de l’Opéra », je lirais volontiers ce pastiche de Holmes… je découvre sans cesse de nouvelles adaptations sur ton blog !

    J'aime

    • C’est le mois anglais et j’ai pris la catégorie « sherlock holmes sous toutes ses formes » donc, j’en profite pour lire ou relire certains livres.

      Celui-là, de Meyer, était très bien aussi. Il en a écrit trois qui sont de bons pastiches.

      J'aime

    • Je ne connais rien au fantôme, mais le final du livre avec le voyage dans le Montenegro m’a fait sourire. Dommage que nous n’ayons pas eu des détails croustillants entre Sherlock et Irène…

      J'aime

  3. Je suis impressionnée par la richesse de toute cette littérature holmésienne dont je ne soupçonnais pas l’existence avant de te lire, ça ne m’étonne pas que ta PAL soit aussi vertigineuse mais tu dégommes bien en ce moment 🙂 Ton billet m’a donné envie de lire Le fantôme de l’opéra de Gaston Leroux et de relire Conan Doyle of course, il faut que je m’y remette mais comme toi j’ai déjà tellement à lire…

    J'aime

    • Voilà que je suis une vile tentatrice ! Oui, il faut lire Doyle et Sherlock Holmes !

      Je suis à la recherche des pastiches holmésiens depuis des années et des années, je les collectionne, les lis, les empile et depuis l’ère du Net, c’est plus facile, un clic et c’est trouvé.

      Ma PAL ne comporte pas QUE du Sherlock Holmes, je rassure tout le monde.

      Si tu vas faire un tour sur le site de la SSHF (société de S. Holmes) tu verras que la biographie est immense et on ne parle que des romans en langue de Molière…

      J'aime

  4. Moi j’ai quand même été un poil déçue par ce roman… Il est fidèle au Fantôme de l’Opéra (qu’il faut absolument lire, c’est un ordre), mais j’ai trouvé qu’il manquait de rythme.

    Quant à la fin, effectivement, j’en connais deux qui n’ont pas du s’ennuyer…

    J'aime

  5. Ping : Bilan du challenge "Le Mois anglais" | The Cannibal Lecteur

  6. Ping : Bilan Livresque : Juin 2013 | The Cannibal Lecteur

  7. Ping : Challenge "I Love London" | The Cannibal Lecteur

  8. Ping : Challenge "Polar Historique" | The Cannibal Lecteur

  9. Ping : Challenge "Sherlock Holmes" | The Cannibal Lecteur

  10. Ping : Challenge "Thrillers et Polars" | The Cannibal Lecteur

  11. Ping : Challenge victorien 2013 | The Cannibal Lecteur

    • En effet, j’aurais aimé que le livre dure plus longtemps, ou avoir les détails sur le voyage que Holmes fit pour rejoindre Irène… savoir un peu plus 🙄 Mais bon, c’est à nous de nous faire notre propre film 😉

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s