Ric Hochet – Tome 6 – Rapt sur le France : A-P Duchateau & Tibet

Ric Hochet 6 - Rapt sur le France

Titre : Ric Hochet – Tome 6 : Rapt sur le France             big_4

Scénariste : A-P Duchateau
Dessinateur : Tibet
Édition : Le Lombard (1968) 

Résumé :
Alors qu’il se prépare à partir en congés, Sigismond Bourdon, Commissaire de Police Judiciaire, reçoit l’ordre d’escorter un éminent scientifique, le professeur Hermelin, pour un voyage aux États-Unis.

Réticent sur la mission, il accepte bien volontiers lorsque le moyen de locomotion lui est précisé : ça sera en bateau, à bord du France. Ric Hochet est mandaté par « La Rafale » pour couvrir l’évènement.

Au grand désespoir de Bourdon, la croisière de rêve se transforme vite en cauchemar dès lors qu’une bande de malfrats tente de s’emparer du professeur.

POLAR - Rapt FranceCritique :
♪ »J´étais un bateau gigantesque, Capable de croiser mille ans, ♫ J´étais un géant, j´étais presque, ♪ Presque aussi fort que l´océan […] Ne m’appelez plus jamais France, la France elle m’a laissé tomber »♫

Qui n’a jamais rêvé de traverser l’océan Pacifique à bord du géant des mers : « Le France » ? Le commissaire Bourdon en rêve aussi, même si le prix de la traversée ne lui est pas accessible.

Pourtant, on lui offre une possibilité d’embarquer à bord du France pour pas un rond. Que doit-il faire pour cela ? Juste assurer la protection du professeur Hermelin, un savant ultra-savant… Il embarque avec Ric, persuadé de partir en vacances tellement la mission à l’air facile.

Et bien, je vous le jure, la mission est loin d’être reposante quand le professeur est dans les parages ! Autant partir avec un chargement de serpents à sonnettes ou autres bêtes nuisibles.

En effet, le professeur, nouveau personnage, est haut en couleur et jouer les gardes du corps avec un tel énergumène n’est pas chose aisée, surtout que le bateau est gigantesque et que Bourdon se perd à chaque fois, offrant au lecteur des sourires.

Oui, arriver à suivre à la trace un type qui a tout d’un égocentrique caractériel relève de l’impossible, hormis pour Ric qui s’en sort mieux que le commissaire.

Hermelin a beau être un scientifique renommé, c’est surtout un individu antipathique, ronchon, dédaigneux, qui n’hésite pas à donner du « jeune homme » lorsqu’il s’adresse à son protecteur.

Les réparties entre le professeur et le Commissaire sont croustillantes, surtout qu’il est contraint à le protéger contre une bande de malfrats pas forcément bien organisée. Et pendant que Bourdon se paume dans les coursives, Ric se bat et met les méchants hors d’état de nuire, ce qui fait que le professeur en ajoute une couche sur l’incompétence du commissaire.

Tout baigne ? On dirait… Oh, mon dieu, le professeur a été enlevé en pleine mer ! Ah non, ouf, on vient de le retrouver bien caché… Mais, attendez un peu… Ça ressemble au professeur, ça vocifère comme lui, mais ses cheveux ne sont pas vrais ! Oh, on a mis une copie du prof Hermelin ! Et le vrai, il est caché où ?

Humour, situations cocasses, méchants pas très malins, un ennemi invisible, un prof chiant, un bateau, vase clos parfait et du suspense jusqu’au dénouement final ! Cet album fait partie de mes préférés et le coup de pied au cul que j’avais eu à l’épilogue était magnifique !

J’ai apprécié aussi que l’auteur profite des aventures de son journaliste pour exposer les principales qualités de ce transatlantique et nous en donner un plan.

Les dessins du paquebot sont réalistes, les expressions des visages plus que convaincantes, comme si le dessinateur avait atteint une qualité proche de la perfection dans le style qui lui est propre.

Allez, c’est votre dernière chance d’embarquer pour une traversée sur Le France ! Et vogue la galère !

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014).

CHALLENGE - Thrillers polars 2013-2014 (1)

Ric Hochet – Tome 5 – Piège pour Ric Hochet : A-P Duchateau & Tibet

Ric Hochet 5 - Piège pour Ric Hochet

Titre : Ric Hochet – Tome 5 : Piège pour Ric Hochet        big_2-5

Scénariste : A-P Duchateau
Dessinateur : Tibet
Édition : Le Lombard (1967) 

Résumé :
A la suite d’une émission télévisée, le journaliste Ric Hochet se rend dans un petit village de la Marne à l' »Auberge des 3 Clefs » pour rejoindre son ami le commissaire Bourdon en convalescence.

Au moment de pénétrer dans la bourgade, il est témoin de l’accrochage par un chauffard de Christian, le petit-neveu du policier. Gravement blessé, Ric l’emmène à la clinique.

Excédé par le comportement non responsable du conducteur, il décide de relever avec l’aide de Bourdon, sa nièce Nadine et la police locale, les indices qui permettront de confondre le ou les coupables.

Son enquête qui au départ s’annonçait anodine va révéler une intrigue plus alambiquée qu’il n’y parait.

POLAR - Piège pour RHCritique :
Ric Hochet devient de plus en plus connu, la preuve, il participe à une émission de télévision pour évoquer ses différentes enquêtes !

Tout baigne ? Non. C’est en rejoignant le commissaire Bourdon dans un petit village de la Marne, à « l’Auberge des trois clefs », où son ami passe quelques jours de convalescence, que le drame a eu lieu.

Sur la route, il assiste, impuissant, à un accident : le petit-neveu de Bourdon est renversé par une voiture qui prend immédiatement la fuite. Le jeune garçon ne peut malheureusement pas identifier le chauffard…

Notre journaliste est bien décidé de trouver le chauffard et sera aidé du commissaire et de sa petite-nièce Nadine. Et oui, voici l’entrée en jeu de la jolie Nadine, qui, au départ, était moins nunuche. La jeune fille est perspicace, n’a pas froid aux yeux et va ajouter un brin de féminité à l’histoire. Ensuite, dans les derniers albums, elle a plus un rôle d’une ravissante idiote…

L’enquête, qui, au départ, s’annonçait anodine va révéler une intrigue plus alambiquée qu’il n’y parait car Ric va identifier trois propriétaires de la voiture américaine qui a renversé le neveu ! Lequel est-ce ? Aurait-on inversé des plaques pour accuser l’un et innocenter l’autre qui a la tête de l’emploi ?

Scénario au poil, suspense qui va monter au fil des pages avec les bâtons glissés dans les roues de l’enquête, ambiances oppressantes dans le parc du docteur qui élève des fauves et cerise sur le gâteau, on nous sert toute une palette de personnages à suspecter !

Le coupable sera vite connu, mais on n’a aucune idée du mobile, ni comment Ric va arriver à prouver la culpabilité.

Les grandes explications seront pour la fin et elles sont claires. Dans les premiers albums, il ne faut pas encore les aspirines pour comprendre.

Les dessins sont excellents, une ligne claire et des dessins réalistes en ce qui concerne les mouvements. Les décors, qui sont de Mitteï, sont excellents eux aussi. Bref, les vieux Ric Hochet ont plus de charme que les neufs.

Petit truc marrant : dans les premières pages de l’album, le commissaire vouvoie sa sœur et vice-versa. Ensuite, ils se tutoient. Les auteurs ont-ils oublié qu’ils avaient commencé avec du « vous » ou bien ont-ils décidé que cela vieux jeu et passé au tutoiement ?

« Piège pour Ric Hochet » est captivant et le docteur a une sale tête de docteur Mengele !

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014).

POLAR - Piège pour RH PanthèreCHALLENGE - Thrillers polars 2013-2014 (2)