Ric Hochet – Tome 8 – Face au serpent : A-P Duchateau & Tibet

Ric Hochet 8 - Face au serpent

Titre : Ric Hochet – Tome 8 : Face au serpent                big_2-5

Scénariste : A-P Duchateau
Dessinateur : Tibet
Édition : Le Lombard (1969) 

Résumé :
A Paris, Lyon et Liverpool, des usines importantes font l’objet de sabotages criminels perpétrés par un groupe terroriste dont les membres arborent un tatouage à l’effigie d’un serpent.

Ric Hochet est en contact avec l’un d’eux après avoir été missionné par un consortium hollandais pour découvrir celui qui est à la tête de cette organisation du crime.

Après un quatrième attentat, Ric est capturé, séquestré et conditionné par les responsables qui le poussent contre son gré à collaborer à un nouveau sabotage.

Critique :
Après avoir combattu un Caméléon, Ric Hochet s’attaque à plus fort : à un serpent ! Un Cobra ? Non, je dirais plus un serpent à sonnette sournois.

Ok, il doit juste s’opposer au syndicat du crime organisé qui veut déstabiliser les marchés boursiers européens en effectuant des attentats afin de racketter les hauts dirigeants de grosses sociétés.

A Paris, Lyon et Liverpool, des usines importantes ont déjà fait l’objet de sabotages criminels…Le deal est clair : si tu veux pas que je fasse sauteur ton usine où que j’y mette le feu, refile-moi des actions !

Les membres de ce groupe terroriste (paf, je suis fichée à la NSA !) arborent un tatouage à l’effigie d’un serpent.

Ni une, ni deux, un consortium hollandais, qui ne s’occupe ni de tulipes ni de fromage, mandate Ric d’une bien curieuse manière afin qu’il découvre celui qui est à la tête de cette organisation du crime.

Au quatrième attentat, Ric est capturé et séquestré… et je ne vous raconte pas la suite pour ne pas vous gâcher l’affaire !

Dans cette enquête policière, Ric Hochet est omniprésent et le Commissaire Bourdon joue les seconds rôles (comme d’habitude, presque).

L’intrigue est correcte et suspense entretenu jusqu’à la fin par des rebondissements qui ne sont, certes, pas très « plausibles », mais puisque nous sommes dans la bédé, tout est possible. Ça nous donne des scènes d’action à gogo et du punch au récit.

On se croirait dans un film de Bébél : les plans s’enchaînent très vite, cadrage total de l’action et sans répétition parce qu’il faut varier le plaisir du lecteur en lui proposant des plongées et contre plongées, des panoramas, des zooms,..

Ric donnera peut-être des coups mais recevra aussi le retour monnaie sur son billet parce qu’il va se manger des mandales en veux-tu-en-voilà !

Tibet nous la joue « ligne claire » et nous offre un travail de qualité. Les décors sont détaillés et donnent de la vie aux cases.

Pas son meilleur (à mon avis), mais un album correct !

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014).

CHALLENGE - Thrillers polars 2013-2014 (2)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ric Hochet – Tome 8 – Face au serpent : A-P Duchateau & Tibet »

  1. Ping : Challenge "Thrillers et polars" 2013-2014 : Et c’est reparti pour un tour ! | The Cannibal Lecteur

  2. Ping : Bilan Livresque de Juillet 2013 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.