Girl Power tag ! Les femmes savent pourquoi… (Ich bin tagued !)

Asphodèle ne m’a pas loupée ! Après m’avoir fait du pied pour que je participe au challenge « À tous prix » (elle ne sait pas quel loup elle vient de faire rentrer dans le poulailler, elle ! :twisted:), v’là qu’elle me tague !

Enfin, je dirais qu’elle m’a demandé gentiment de répondre aux questions avec le but final de la faire marrer. Moi qui suis une fille sérieuse ! Arrêtez de rire, vous !

1) Raconte-moi ton futur projet, celui qui te tient à cœur et que tu souhaites réaliser dans un avenir assez proche :

Gagner à l’Euro Couillon et devenir multi-supra Milliardaire. Me faire une petite maison dans le Sud, là où c’est calme, et me faire une de ces put**** de bibliothèque de la mort qui tue ! Avec des étagères partout, partout, partout et des livres sur les étagères, bien entendu.

Un écran géant pour regarder mes séries, un fauteuil confortable pour lire et un divan, il me faudrait aussi des serveurs pour m’apporter mon café. La clââââsse ! Bon, il ne reste plus qu’à la remplir…

2) Il ne reste que 5 villes au monde où tu peux vivre : New-York, Londres, Paris, Barcelone et Biarritz. Laquelle choisis-tu ?

LONDRES ! Au 221b, Baker Street, rien de moins.

Et comme mon anarchie pour les règles stupides va remonter à la surface, j’irais de temps en temps à Paris pour acheter des livres dans les bouquineries. Et pour la bouffe, aussi, parce que la cuisine anglaise, c’est un peu :

3) Qu’est-ce qui t’a décidé à ouvrir un blog « déclic » ?

Une sale idée qui me trottait dans la tête et qui tournait et tournait, et dont je savais que je ne parviendrais pas à l’enlever à moins de sauter le pas : mon site est né et puisque je suis une challengeuse invétérée (cocaïnochallengomane), le blog est venu de lui même pour les commentaires. C’est vrai quoi, tout ceux que je connaissais avaient un blog… J’en voulais un moi aussi…

4) Ta meilleure astuce pour faire des économies ? Un bon plan à partager ?

Première règle : Ne pas avoir la connexion Internet !

Deuxième règle : Ne pas s’inscrire sur Babelio.

Troisième règle : Ne pas suivre les bloggeurs/euses.

Quatrième règle : Ne pas dépenser plus que ce que l’on gagne (ça, c’est pas une blague pour rire, c’est la règle de ma maman et je la respecte toujours !)

5) Ce soir tu dînes quoi ?

Heu, en Belgique, on dîne à midi, le soir, on soupe ! Juste une petite précision.

Je soupe tout simplement… Je ne me charge jamais le soir, sauf si je joue à la grande gourmande… Grrrr ! Alors là, mon estomac est capable d’ingérer beaucoup, bien que depuis que je mange moins, il n’a plus les capacités d’autrefois.

Tout le problème de la femme réside dans ses capitons capiteux (comme le vin) qui emmagasinent comme s’ils étaient encore à l’époque des cavernes. Une fois les 25 ans passés, terminé les galipettes culinaires, on se reprend et on fait gaffe.

Donc, de la modération dans ma gloutonnerie. Une tartine, une tasse de lait, des olives et du pain. Je mange comme les pauvres, le soir !

Sinon, il reste un peu de l’excellente morue au fraises de Lagaffe… Qui en veut ?

 

6) Le produit de beauté miraculeux ?

Oserai-je le dire ? Les tranches de cornichons ! Je les insère dans un dagobert (pas le roi qui mettait sa culotte à l’envers !), coincés entre le jambon, les tomates, la feuille de salade, la sauce cocktail de chez D&L…

Et puis, tous les soirs, je me fais masser la plante des pieds et les épaules par chouchou et il me dit combien je suis la meilleure, la plus belle, la plus grande,… Non, ce n’est pas de la flatterie, c’est juste la vérité !

Bref, massage + sport en chambre ensuite. Beaucoup de sport en chambre… Mais attention, trop de sport, ça irrite. 😉

Du repos, aussi et des heures de rire, c’est anti-rides.

7) Qu’est-ce que le Girl Power pour une fille du XXIème siècle ?

La femme dans le divan et le mec à la vaisselle ! Le mec dans la cuisine, parce que la plupart des grands chefs, se sont des hommes !

Ne nous laissons pas faire, mesdames, luttons contre les « plafonds de verre », instaurons des plafonds en bois, c’est plus agréable pour les yeux. Utilisons nos vieux soutifs pour lancer des ballons d’eau sur les hommes qui passent dans la rue. Luttons et la révolution vaincra.

Moi je dis qu’avec le Girl Power, « Les femmes savent pourquoi »…

 

Publicités