Du sang sur la Baltique : Viveca Sten [Saga Sandhamn 2]

Titre : Du sang sur la Baltique                           big_3

Auteur : Viveca Stein
Édition : France Loisirs (2013)

Résumé :
Meurtre spectaculaire sur l’île suédoise paradisiaque de Sandhamn. Thomas Andreasson mène l’enquête, aidé de son amie d’enfance Nora Linde…

Alors que les plus beaux voiliers sont rassemblés à Sandhamn pour le départ de la très populaire régate estivale, le coup de feu de départ retentit. Au même instant, le brillant avocat Oscar Juliander s’effondre, abattu d’une balle en plein poitrine.

Thomas et son équipe sont sur les dents : comment retrouver un tueur au milieu d’une foule immense de spectateurs et de concurrents ? Et combien d’ennemis peut bien avoir une star du barreau ? Sans compter qu’Oscar Juliander multipliait les conquêtes, suscitant les pires jalousies.

Thomas se tourne vite vers son amie Nora, toujours prête à l’épauler. Cela tombe à pic : en plein crise de couple, elle a grand besoin d’une diversion…

POLAR - Sang baltiqueCritique : 
Enfin un polar suédois qui ne me fait pas soupirer d’ennui ! Bon, je ne suis pas certaine que la réconciliation entre nous continuera, mais au moins, j’aurai brisé ce cercle maudit au moins une fois !

Une lecture agréable, pas trépidante (si vous voulez des polars qui bougent, oubliez celui-là), mais qui m’a fait passer un bon moment de lecture à tel point que j’ai bouffé 350 pages en un jour…

Des voiliers sont rassemblés à Sandhamn pour le départ de la régate estivale… le coup de feu de départ retentit. Au même instant, l’avocat Oscar Juliander s’effondre, abattu d’une balle en plein poitrine. Thomas et son équipe sont sur les dents : comment retrouver un tueur au milieu d’une foule immense de spectateurs et de concurrents ?

Si le meurtre a lieu très vite, c’est l’enquête qui piétine durant de longues semaines. Beaucoup d’options sont examinées, mais nos pauvres policiers ne comprennent pas qui avait plus d’intérêt qu’un autre à flinguer Oscar Juliander.

Les chapitres sont courts et la galerie des personnages assez importante, nous donnant un joli cheptel de coupables potentiels. J’ai cherché – en vain – le nom du coupable et son mobile.

L’enquête se déroule lentement, on prend le temps de faire connaissance avec les personnages, les enquêteurs, l’amie de l’enquêteur, leur vie, leurs tourments, leurs blessures…

Les pages tournaient rapidement, avec plaisir, même, afin d’en savoir plus sur toute cette galerie de personnages, l’auteur mélangeant la vie personnelle des protagonistes sans que cela enlève de l’intérêt au récit ou que cela devienne trop lourd.

Personnages qui, de près, ont tous l’air de n’avoir rien à se reprocher.

Mention très bien à l’auteur qui a réussi à me surprendre sur la fin ! Encore un peu, je relisais le roman pour savoir où il avait commencé à se foutre de moi en m’envoyant sur des fausses pistes.

Une vraie lecture plaisante, pas transcendantale, mais qui m’a fait passer un bon moment de lecture un peu moins « sombre » que les dernières.

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014), « Un hiver en Suède » de Mes chroniques Littéraires.

Winter on the island IICHALLENGE - Thrillers polars 2013-2014 (1)

Publicités

28 réflexions au sujet de « Du sang sur la Baltique : Viveca Sten [Saga Sandhamn 2] »

  1. Arrête de bouffer des pages, c’est mauvais pour ta ligne 😉
    Bon à te lire, ça a l’air d’être un roman de facture classique, tu crois que j’ai une place pour lui ??
    En tout cas, la chronique est idéale pour se faire une vraie idée du bouquin, merci !

    J'aime

    • Bof, tu ne le lirais pas que tu n’en mourrais pas du tout, à la limite, je t’explique le super truc de l’auteur et voilà, tu économises du temps et de l’argent ! 😉

      C’est un roman qui est bon quand on veut faire une pause dans sa lecture un peu trop sombre, trop prenante, c’est une bouffée d’air frais, mais pas un grand vent frais. Livre correct mais on peut avoir plus d’air frais avec d’autres.

      Je t’autorise à ne pas le lire 😉 et laisse ma ligne où elle est ! 😀

      J'aime

        • Pourquoi pas ?? Mais faut que je paie de ma personne pour faire bouger Chouchou qui se demande bien ce qu’il fera la journée pendant que moi je me baladerai dans le salon… 😦

          J'aime

          • je sais je comprends… Il y a un superbe zoo à Mulhouse 😉 ou un musée de l’automobile de renommée internationale et un quartier très dangereux s’il veut se faire des sueurs froides 😉

            J'aime

            • Un zoo ?? Imagine qu’il le garde ?? 😆 Le problème; et je me comprends, c’est que visiter tout seul, ben, c’est pas gai. Une fois que je ne suis pas là, il est tout perdu, le pauvre ! 😦

              Le quartier dangereux, il s’amuserait à aller racketter les loubards du coin…

              J'aime

  2. tu pourrais essayer Le Cercle Celtique (c’est quelque part sur mon blog, je ne veux pas écorcher le nom de l’auteur, grande spécialiste !), ce n’est pas « violent » point de vue trépidation de l’action (après, il y a quand même un peu de violence… pas mal en fait), et ça se lit bien ! Faut juste ne pas avoir le mal de mer 😉

    J'aime

  3. Tu avais lu le premier, La Reine de la Baltique ?
    D’après ton post l’auteure reprend ses personnages et reste fidèle à son style.

    Sinon je suis plutôt fan du polar nordique en général.

    J'aime

    • Non, je n’ai pas lu le premier et c’est pas demain la veille puisque dans le tome 2, on a droit au nom du coupable du tome 1 !! 😆

      Par polars nordiques, tu sous-entends les islandais ?? Parce que bon, la Suède, elle est au nord aussi…

      J'aime

        • Certains sont vraiment à coucher dehors !! Et quand tu dois le demander à la madame au magasin, t’as intérêt à avoir un copion avec toi et pour que la madame elle le recopie ! 😆

          J'aime

    • Non, tu ne seras pas déçue si tu cherches un polar à lire sans se casser la tête, sans courses poursuites et avec des enquêteurs qui prennent leur temps 😉

      Il est de facture correcte, c’est déjà ça !

      J'aime

  4. Jusque là, je n’ai pas été particulièrement enthousiasmée par les polars nordiques que j’ai pu lire. Celui-ci me ferait peut-être changer d’avis… Surtout si tu n’as pas vu la fin venir.

    J'aime

    • Celui là m’a réconcilié avec le genre du Grand Blond (sans chaussures noires) : parce que jusqu’à présent, le polar suédois et moi, on était en froid ! 😀 Avec lui, ça va un peu mieux.

      Je garderai le polar islandais avec lequel j’ai des affinités 😉

      Nooon, je l’ai pas vue venir ! La vache (sacrée) ! J’ai été bai*** de manière formidable !

      J'aime

  5. Ha ha ha, je suis écroulée de rire sur mon clavier en imaginant Chouchou au Zoo !!!! Haaa, Yvan ! Mais c’est presque humiliant une proposition pareille !!! 😀 Je m’en étrangle…
    Bon là tu m’intéresses, moi j’aime la lenteur des polars suédois ou nordiques en général, j’aime les ambiances ! En revanche Le Cercle Celtique m’a un peu déçue (en réponse à Dorothée), c’est plus un roman « maritime » qu’un polar ! Bref !
    Je ne note pas car de toutes façons, tant que je ne peux pas lire plus vite, je n’achète plus (ahem ça c’est un mensonge), disons que j’évite d’acheter …
    Chouchou au zoo de Mulhouse en train de parler aux girafes… ha ha ha… je sors…

    J'aime

    • 😆 mais toi aussi tu me fais rire avec ton message !! C’est vrai, peu de temps avant, Yvan et moi on avait casé Chouchou au zoo et aussi dans des quartiers peu fréquentables… 🙄 Z’ai honte !

      Pour le moment, je suis sur un autre suédois (un policier, s’entend… heu, un polar, sinon, on va penser que je me tape un véritable policier suédois) et c’est aussi assez lent, on change souvent de personnages, sans vraiment qu’il y ait de véritables séparations, bref, faut suivre !!

      Moi non plus je n’achète plus, j’achète moins, nuance ! et puis, comme j’ai donné une partie de mes livres à la croix-rouge (ceux espionnage, ou mauvais polars), j’ai de la place pour en mettre des autres 😆

      Chouchou aime les girafes ?? je ne sais s’il sait que mon avatar FB est une girafe… ah si, il sait ! puisque j’ai mon avatar en porte-clé 😉

      J'aime

  6. Ping : 21. Challenge "Un hiver en Suède" | The Cannibal Lecteur

  7. Ping : Hiver suédois, le billet récap | Chroniques litteraires

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.