Mr. Shivers : Robert Jackson Bennet

Titre :  Mr. Shivers                                                      big_2

Auteur : Robert Bennett
Édition : Eclipse (2011)

Résumé :
Etats-Unis, époque de la grande dépression. Par milliers, les gens quittent leur foyer, à la recherche d’une meilleure vie. Mais Marcus Connelly n’en fait pas partie. Lui ne désire qu’une chose : la vengeance.

Passager clandestin des chemins de fer, le vagabond couvert de cicatrices qui a tué la petite fille de Connelly rôde dans les campements de ceux qui ont tout perdu. Nul ne connaît son identité mais tout le monde connaît son nom : Mr Shivers.

C’est l’histoire d’une Amérique hantée par la mort et le désespoir. Un monde dans lequel un homme doit affronter une sombre vérité et répondre à une question : jusqu’où peut-on aller pour obtenir satisfaction ?

Critique :
Un mystérieux tueur en série que personne n’arrivait à stopper… Un homme qui décidait de traquer cet assassin qui lui avait ravi sa petite fille, sa route croisant celle d’autres personnes poursuivant le tueur eux aussi… Ça ne pouvait qu’être intéressant ! J’en avais eu l’eau à la bouche en achetant ce roman et c’est donc toute contente que j’ai entamé cette lecture.

La lecture s’est terminée avec la gorge sèche pour cause de récit qui ne m’a pas rassasié le gosier !

Le seul point positif, c’est la description de cette Amérique des années 30, après le krash boursier et la tempête de sable qui dévasta toutes les plantations, obligeant les gens à se mettre en route et à jouer les explorateurs des temps modernes, sillonnant leur pays à la recherche du travail, passagers clandestins sur les trains.

Pour le reste, l’histoire manque de rythme, les moments plus « intenses » étant suivis de moments plus calmes qui ne sont pas intéressants, juste bon à me faire bailler et soupirer. Quand je pense que certains auteurs pourraient me recopier l’annuaire de Saint-Embroisine et me captiver tout de même ! Là, il n’en fut rien.

Les personnages ne sont pas très attachants et le méchant vilain tout plein ne fait pas peur.

Dommage, parce qu’il a tout pour plaire, heu, pour déplaire, ce mystérieux tueur au visage couturé de cicatrices non esthétiques (n’est pas le sexy Albator qui veut) et au palmarès « cadavres » bien rempli. Il semble insaisissable, tuant sans motifs, sans mobiles, sans schéma précis, suivant juste sa route. Les membres de la série « Esprits criminels » y auraient perdu leur latin, avec un tueur pareil. Las… *gros soupir*

Ce tueur étrange, je me suis posée des tas de questions sur lui. Étrange, tout le monde connaît son nom : « Mr. Shivers ». Et tout le monde a des anecdotes sur lui (soit vu de ses yeux vus, soit raconté par d’autres).

Mais voilà, mal exploité, il ne fait même pas froid dans le dos, ce tueur ! Un comble.

Ce qui m’a dérangé aussi, c’est que je ne m’attendais pas à tomber sur du fantastique dans le livre. Et c’est là aussi que le bât a blessé…

Bref, je ne le recommande pas du tout !

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014), au Challenge « Polar Historique » de Samlor (repris par Sharon) et au  « Challenge US » chez Noctembule.

CHALLENGE - Thrillers polars 2013-2014 (1)CHALLENGE - Polar historique CHALLENGE - US

17 réflexions au sujet de « Mr. Shivers : Robert Jackson Bennet »

  1. ça fait deux fois en peu de temps que tu chroniques un livre de ma liste d’envies et que tu le démontes. En fait, avec toi je fais des économies, c’est la différence entre nous deux 😉

    J'aime

  2. Je crois qu’en lisant la 4ème de couverture, je me serais fait piéger moi aussi. Elle est alléchante. Heureusement qu’il y a quelques chroniqueurs (et chroniqueuses) qui veillent. Merci pour cette chronique d’utilité publique. 😉 Bon service rendu au lecteur.

    J'aime

    • De rien, Ray, je me suis faite avoir mais j’estime que le bon peuple a le droit de le savoir pour ne pas se faire piéger lui aussi. Ma chronique a déjà aidé Yvan a rayer un titre de sa wishlist et il s’est prosterné à mes pieds en guise de remerciement. 😉

      Quand on n’aime pas un livre, ce n’est pas autant que les autres n’aimeront pas, mais quand la 4ème se fiche gentiment de nous, moi je le dis 😆

      J'aime

  3. Ping : Le mois de mars 2014 | 22h05 rue des Dames

  4. Ping : Bilan Livresque : Mars | The Cannibal Lecteur

  5. Ping : Bilan de la première année | 22h05 rue des Dames

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.