La Clé de verre : Dashiell Hammett

Titre : La Clé de verre                                       big_3

Auteur : Dashiell Hammett
Édition : Folio Policier (2009)

Traducteurs : Nathalie beeunat & Pierre Bondil (Nouvelle traduction intégrale)

Résumé :
Le sénateur Ralph Henry est candidat à la mairie. À la veille des élections, son fils est découvert assassiné dans la rue. Des lettres anonymes, puis la presse, accusent l’influent politicien Paul Madvig, principal soutien du sénateur dont il doit épouser la fille Janet.

Alors que la guerre reprend entre les gangs pour s’assurer le contrôle de la ville, Ned Beaumont, collaborateur de Madvig, s’efforce d’innocenter son ami.

Avec des méthodes souvent brutales, il s’improvise détective pour démêler le vrai du faux dans une ville rongée par la corruption.

Roman noir par excellence, « La clé de verre » décrit l’obscénité de la manipulation, et son corolaire, la trahison.

Critique : 
Un autre roman noir de lu, un de plus… Cette addiction est sévère et mon médecin m’en a prescrit beaucoup pour le bien de ma santé mentale. En « traduction intégrale », pour bien faire, ce que je fis avec ce roman nouvellement traduit correctement !

Dashiell Hammett, je le connaissais de par « Moisson Rouge », alors je me suis lancée sur cet autre roman noir qui se passe dans le milieu politique et ses quelques magouilles…

Qui a tué le fils du sénateur Henry ? Nul ne le sait, pas même Ned Beaumont qui l’a trouvé gisant raide mort dans une ruelle sombre.

Pourtant, tous les regards se tournent vers Paul Madvig, le politicien qui tire les ficelles de la ville et principal soutien du sénateur dont il doit épouser la fille Janet.

Ned, bras droit (et gauche) de Madvig n’y crois pas trop et il décide d’enquêter à sa manière, qui est loin d’être très catholique…

Oubliez les enquêteurs classiques et traditionnels, munis d’une loupe et de petites cellules grises. Nous sommes dans un roman noir et l’enquêteur est aussi véreux que son politicien d’employeur.

L’atmosphère de cette Amérique des années 30 est sombre, remplie de magouilles, de guerre des gangs pour avoir la main mise sur la ville. On patauge dans les jeux politiques, toujours ambigus, on nage dans la corruption, on côtoie les gangsters, on s’amuse dans les tripots avec des jeux de hasard… On boit de l’alcool et on se prend quelques coups dans la tronche.

L’auteur ne nous épargne rien dans son récit : si Ned boit un verre ou dévore une omelette au bacon, on le saura. Idem s’il mâchouille un cigare.

Les protagonistes, nombreux, seront découverts au fur et à mesure, lorsqu’on suivra l’enquête de Ned Beaumont. Ils sont tous sombres et il n’y en pas un pour relever l’autre.

Nous sommes dans une sorte d’intrigue policière mâtinées de joutes politiques pour le pouvoir, où tous les coups, surtout les bas, sont permis. Niveau castagne, ça bastonne à fond, le tout sur fond d’histoires d’amour compliquées et de trahisons en tous genres.

Une écriture au cordeau, sans fioritures, brute de décoffrage et pour la première fois dans sa traduction intégrale. Avec un final assez « étrange », mais inattendu.

Pour ma part, j’ai préféré « Moisson Rouge »… mais ceci n’est que mon avis. En tout cas, si vous voulez découvrir le fameux « hard boiled », ce livre en fait partie.

Moi, je compte bien découvrir aussi « Le faucon Maltais » du même auteur.

Livre participant au Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014), Challenge « La littérature fait son cinéma – 4ème année » chez Lukea Livre et Le « Challenge US » chez Noctembule.

Publicités

12 réflexions au sujet de « La Clé de verre : Dashiell Hammett »

  1. Je n’en ai lu qu’un… Et ce ne fut ni son ‘moisson rouge’ ni son ‘faucon maltais’. Mais de temps en temps, Hammet, cela ouvre la voie à une autre lecture. Une lecture noire pour boire de l’alcool et se prendre des coups dans la tronche. Pour saigner du pif… !

    J'aime

    • Je dois encore me faire le faucon maltais… il est dans ma PAL avec une belle brochette de p’tits noirs (de polars, s’entend). J’ai une liste d’auteurs que je voudrais bien découvrir et Hammett en faisait partie (découvert avec « moisson rouge »).

      Allez, débouchons une bouteille avec les dents et faisons tinter nos verres 😉

      Quand on saignement de nez… quand c’est pas d’un côté, c’est de l’autre ! 😳

      J'aime

  2. Merci pour cette 1ere participation ! Je ne connaissais pas du tout ce livre, ni son auteur. Il faut dire que je ne suis pas très calée en romans noirs, ce qui semble être ton cas. Grâce à ton blog, je vais sans doute améliorer mes connaissances en la matière !

    J'aime

    • Ben voilà 3 B.A de faites ! La première avec la fiche pour le challenge et la 2ème avec ta reprise du challenge pour mon plus grand plaisir et 3ème avec la découverte des romans noirs que tu feras grâce à mon humble participation 😉

      Ça doit faire un an que j’ai découvert les petits noirs corsés et que je fais moins dans le polar classique, celui à énigme. J’alterne, en fait.

      Mais depuis que j’ai goûté au polars noirs, je suis accro, me faut ma dose !

      J'aime

    • « Hard boiled » est une catégorie dans les films dits « X » et qui concerne certaines actrices « chaude bouillante » dont il faut le tuyau d’incendie à pression maxi pour étreindre leur feu de broussailles.

      Cela concerne aussi les acteurs pornos (et por vos) tel le grand Rocco qui était chaud bouillant…

      Quoi ? Ha, bon, la vraie définition ? Ok, ok… « hard boiled » veut dire « dur à cuire ». 😉

      J'aime

    • Toi aussi tu l’as lu ? J’avais trouvé « moisson rouge » bien plus pire et plus glauque, surtout avec les bandes rivales qui se tiraient dessus, le tout manigancé par l’agent d’assurance.

      J'aime

  3. Ping : Bilan Livresque : Avril 2014 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Les mois de d’avril et mai | 22h05 rue des Dames

  5. Ping : Bilan de la première année | 22h05 rue des Dames

  6. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Avril 2014 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.