Sherlock Holmes – La BD dont vous êtes le héros ! : Ced

Titre : Sherlock Holmes – La BD dont vous êtes le héros !  big_4-5

Auteur : Ced
Édition : Makaka (2013)

Résumé :
A Baker Street, Sherlock Holmes est en ébullition depuis la nouvelle apportée par Scotland Yard : le grand romancier Ames Douglas a été empoisonné ! Tout semble désigner un suicide, mais une note comportant un message codé persuade le célèbre détective du contraire…

Entrez dans la peau du docteur Watson et menez l’enquête aux côtés de Sherlock Holmes : décidez des pistes à suivre, relevez les indices et découvrez la signification de ce message codé, qui mènera au coupable !

 

Critique :
J’avais complètement zappé cette petite bédé sur Sherlock Holmes, heureusement que le post d’une chronique sur un blog (consultingblogger.fr) m’a rappelé mon erreur. Je me suis mise en chasse immédiatement afin d’acquérir cette bédé dont je serais, ni plus ni moins, que le docteur Watson himself !

Cette technique du lecteur qui joue un rôle dans un roman n’est pas nouvelle sous le soleil, toute jeune déjà, j’avais acheté les livres où le lecteur était le héros (ceux consacrés à Holmes, of course), mais là, il fallait une paire de dés, un carnet de notes et c’était des romans, avec juste quelques illustrations, pas des bédés comme celle que j’ai acheté maintenant.

Ici, pas besoin de dé ou de carnet de notes (une feuille volante suffira), mais l’interactivité y est bien présente. Un vrai plaisir que de résoudre la mort par empoisonnement du romancier Ames Douglas.

L’enquête est bien scénarisée, les pistes sont nombreuses, multiples, même, laissant la possibilité de trouver la solution par d’autres chemins ou de se faire aider un peu par Holmes.

Mes seules critiques seront pour les dessins : Holmes ressemble à une caricature de Benedict Cumberbatch (« Sherlock » à la BBC) et il y a comme des imitations de taches de graisse sur les dessins… ça gâche un peu le tout, mais cela lui donne un cachet comme s’il avait été feuilleté souvent.

Le canon est bien respecté (hormis le hiatus de 5 ans), l’enquête est originale et tellement bien trouvée que j’ai compris – un peu tard – qui était le véritable coupable (là aussi, les fausses pistes sont bien trouvées).

Par contre, ma fougue et mon mépris du danger m’ont desservis puisque je suis morte deux fois (du moins, mon personnage de Watson), je suis responsable de la mort de Holmes et un innocent est mort, dû à un mauvais choix d’action de ma part. Oups ! Game Over…

Le code secret m’a fait suer et heureusement que les indices étaient là, distillé à bon escient par Holmes. Le code étant important pour la suite.

Par contre, je n’ai pas foiré dans mes déguisements, ni dans mes filatures, ayant choisi les bonnes personnes à suivre. Quant aux questions à poser à la veuve et au majordome, j’ai évité les questions qui fâchent.

Bref, je me suis amusée comme une petite folle avec cette bédé aux multiples possibilités.

Pour vous dire, une fois l’enquête terminée, j’ai feuilleté le petit livre afin de voir ce qu’il se serait passé si j’avais suivi telles ou telles pistes, posé telles ou telles question et je compte bien approfondir ma recherche pour ne rien rater de cette bédé.

De plus, une image à la fin laisse sous-entendre que tous les mystères ne sont pas levés et que nous pourrions avoir un autre épisode. En tout cas, il y a encore une enquête à résoudre sur le Net.

Livre participant au Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2013-2014), au Challenge « Polar Historique » de Samlor (repris par Sharon), au Challenge « Sherlock Holmes » de Lavinia sur Livraddict, au Challenge « I Love London II » de Maggie et Titine, au Challenge « Victorien » chez Arieste et au Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park.

Publicités