[Comanche] – Le doigt du diable – Hermann & Greg (Tome 7)

Titre : Le doigt du diable                                                 big_3-5

Scénariste : Greg
Dessinateur : Hermann
Édition : Lombard (1977)

Résumé :
Alors que la ville s’apprête à accueillir son futur gouverneur, Red Dust décide de quitter la région pour de bon et d’aller vers le Nord.

En arrivant dans le Montana, il sauve deux pauvres diables qui lui apprennent que le cuivre, qui se trouve en abondance dans cette région, cause la ruine de bien des fermiers au profit de quelques escrocs.

Engagé dans la ferme des Duncan, il est obligé de combattre les représentants d’une société qui veut chasser les propriétaires de leurs terres afin d’en extraire le cuivre…

Critique : 
La civilisation est en marche et elle avance à grands pas sur la petite ville de Greenstone Falls, faisant faire la grimace à Red Dust qui ne voit pas ça d’un très bon œil.

Mais est-ce bien parce que la civilisation entre en ville en la personne du futur nouveau gouverneur Dillon où parce que la proprio du ranch « Triple Six » s’est embourgeoisée au point de porter des robes et d’écouter, les yeux brillants, le blondin de futur gouverneur ??

Alors, Dust fuit vers le Montana, croyant fuir ses problèmes, mais les problèmes, ils sont les mêmes partout ou s’ils sont différents, ils n’en restent pas moins des emmerdes !

Le Montana ne vaut pas mieux que Wyoming. Ici, on fait la guerre du cuivre. Eu il y a la terrible loi de l’Apex qui dit que tout propriétaire à le droit d’exploiter jusqu’au bout une veine minière affleurant dans son terrain.

Autrement dit, si vous avez du cuivre sur votre terrain et qu’il affleure chez le voisin, vous avez le droit d’éventrer son terrain pour continuer le filon.

Si Dust avait pensé avoir trouvé la tranquillité chez les Duncan, père et fille, c’était sans compter que le passé vous rattrape toujours et que les armes misent dans une armoire devront ressortir un jour où l’autre. Surtout lorsqu’on a un champ contenant du cuivre…

Cet album aux couleurs ocres a pour trame de fond le combat entre une famille qui ne cherchait que la tranquillité dans ses champs et la compagnie d’extraction du cuivre Heinze, surpuissante, n’ayant pas hésité à recruter des terreurs, dont Dan Wallach qui a rempli quelques cimetières à lui tout seul, toujours en état de légitime défense, même quand il flinguait un gosse.

Red Dust, même s’il dégaine toujours ses armes s’est assagi depuis le premier tome. Dommage… Bien qu’il sache toujours faire mouche avec ses « six coups » et que sa sagacité soit toujours bien présente.

J’adore l’album, mais les personnages du ranch « 666 » me manquent.

Challenge « Thrillers et polars » de Liliba (2014-2015), « Le mois Américain » chez Titine, Challenge « Polar Historique » de Sharon, Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, « Il était une fois dans l’Ouest » chez Cannibal Lecteur (oui, chez moi !) et le « Marathon Bédé » chez Chroniques Littéraires.

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Comanche] – Le doigt du diable – Hermann & Greg (Tome 7) »

  1. Ping : Billet récapitulatif du mois américain 2014 | Plaisirs à cultiver

  2. Ping : Bilan du Mois Américain : Septembre 2014 | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Challenge « Il était une fois dans l’Ouest  : reprise par le Cannibal Lecteur | «The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s