Bilan Livresque : Octobre 2014

Octobre… Les feuilles se ramassent à la pelle mais vu le beau temps qu’il a fait, je n’ai pas su lire autant que si j’avais hiberné dans mon canapé pour cause de temps de merde dehors… 8 livres seulement au compteur.

« La bouffe est chouette à Fatchakulla » de Ned Crabb (ICI) est le genre de roman à lire quand on a envie d’un peu de légèreté dans ce monde de brute. Imaginez un enfant qui se ballade la nuit, la peur au ventre, et qui tombe sur la tête d’Oren Purvis au milieu du chemin. Le reste du corps ? Lisez ce livre et vous saurez ce qu’il se passe à Fatchakulla !

Yvan me l’avait conseillé, il m’avait tenté, je l’avais donc acheté un dimanche pluvieux du mois d’août… Et j’ai eu raison de l’écouter parce que « Seuls les vautours » de Nicolas Zeimet (ICI) est un roman magnifique, un roman sur l’Amérique profonde, avec des personnages travaillés et une histoire qui n’a pas fini de tourner dans votre tête. Assurément un coup de cœur !

Son titre précédent m’avait enchanté (Au lieu-dit Noir Étang) mais j’ai eu un peu plus de mal avec « Mémoire assassine » de Thomas H. Cook (ICI). Du moins, au début, parce qu’ensuite, l’auteur nous entraine dans les tréfonds d’une âme et le final est magistral.

Pour une fois, je n’ai pas attendu un an avant de lire le dernier R.J. Ellory ! « Les Neuf Cercles » n’ont pas traîné longtemps dans ma liseuse (ICI). Deux romans de cet auteur en deux mois et deux lectures orgasmiques. Là, je fait une courbette parce que le niveau des personnages de ce livre est haut. Un autre coup de cœur.

Une lecture en demi-teinte pour « Djebel » de Gilles Vincent (ICI). Un début superbe, tout en finesse, tout en profondeur, une entrée dans la guerre d’Algérie et puis, contrebalançant cette maîtrise, des détails qui fâchent un peu, surtout au niveau des personnages. Malgré tout, une agréable lecture et une envie de vérifier que l’auteur s’est corrigé.

Aussitôt acheté, aussitôt lu ! On ne traîne pas quand on a sur sa table de chevet « Le baptême des ténèbres » dernier opus en date du talentueux Ghislain Gilberti (ICI). Si le premier tome m’avait emballé et transporté, celui-ci a fait de même, sauf que j’ai plongé dans ma lecture… Ceux qui l’ont lu comprendront. Bref, une putain de lecture qui ne m’a pas laissé beaucoup de répit. Un auteur à découvrir de toute urgence ! Coup de cœur et coup de pied au cul.

Pour ma LC chez Bianca de ce mois d’octobre, c’était « La conspiration de Whitechapel » de Anne Perry (ICI) qui était à lire. Thomas Pitt démis de ses fonctions, on a mal pour lui. Cette lecture m’a agréablement surprise parce que je pensais m’ennuyer ferme alors qu’il en fut tout autrement. Génial !

À cheval sur octobre/novembre, il y a aussi l’excellent « Pierre qui roule » de Donald Westlake qui met en scène le cambrioleur Dormunder, un type jamais à court de plan foireux ou rocambolesque. Du rire et des sourires au menu de ce roman qui m’a fait passer un tout bon moment de lecture.

Bilan Livresque Octobre : 8 livres et plein de bédés

  1. La bouffe est chouette à Fatchakulla : Ned Crabb
  2. Seuls les vautours : Nicolas Zeimet
  3. Mémoire assassine : Thomas H. Cook
  4. Les Neuf Cercles : R.J. Ellory
  5. Djebel : Gilles Vincent
  6. Le baptême des ténèbres : Ghislain Gilberti
  7. La conspiration de Whitechapel : Anne Perry
  8. Pierre qui roule : Donald Westlake
Publicités