Southampton Row : Anne Perry [Charlotte et Thomas Pitt 22]

Titre : Southampton Row                                                          big_2-5

Auteur : Anne Perry
Édition :  10/18

Résumé :
Fraîchement réintégré à son poste de Bow Street et félicité par la reine Victoria en personne pour sa précédente affaire, le commissaire Thomas Pitt n’a guère le temps de se réjouir.

Le voilà de nouveau congédié et sommé de rejoindre la très obscure Special Branch. son ennemi le plus acharné, le machiavélique Voisey, est de retour à la tête du « cercle intérieur », la société secrète la plus puissante et la plus mystérieuse de l’empire britannique !

A l’approche des élections parlementaires, Thomas Pitt doit à tout prix découvrir les intentions du sinistre personnage afin de mieux déjouer ses plans.

Plongé bien malgré lui au cœur des arcanes du pouvoir, alors que l’étau se resserre, Pitt n’a que quelques jours pour empêcher le royaume tout entier de sombrer dans le chaos.

Critique : 
Allez hop, allons faire un petit tour dans le merveilleux petit monde de la politique…

Allons découvrir les arcanes de cette chose merveilleuse, les dessous de cet univers rempli de gens biens, honnêtes, ce monde exempt de coups bas, de tacles assassins ou de plantage de couteaux dans le dos.

Bref, bienvenue chez les Bisounours, ce monde où personne ne baise personne. Et arrêtez de tousser, s’il vous plaît…

Les élections pointent le bout (on remplacerait bien le « l » par un « r ») de leur nez et les politiciens sont plus tendus que la corde d’un arc qui serait sous influence de Viagra.

Notre Thomas Pitt, à peine remis dans ses fonctions au commissariat de Bow Street, est de nouveau catapulté dans la Special Branch afin d’empêcher un homme bien connu d’accéder au pouvoir via les élections. Cet homme néfaste appartenant au Cercle Intérieur et dont nous avons fait la désagréable rencontre dans le tome précédent « La conspiration de Whitechapel ».

Il pourrait user de moyens peu catholique afin de décrédibiliser son adversaire politique… Sans compter les menaces qui pourraient peser sur la famille de Pitt.

Voilà un roman à déconseiller à ceux et celles qui seraient allergiques à la politique et à tout ses petits dessous peu reluisants. Sûr que vous risquez d’attraper des boutons à force de nager dans ces eaux insalubres.

Moi même qui aime les contextes politiques dans les romans, et bien, j’ai eu un peu de mal au début de ma lecture. Heureusement qu’un bon vieux crime est venu mettre un peu d’ambiance dans toutes les magouilles des politiciens anglais.

Si Charlotte et sa petite bonne, Gracie, sont effacées dans ce roman, l’inspecteur Tellman va reformer son duo avec Pitt durant l’enquête et Lady Vespasia aura son mot à dire dans cette enquête.

La présence de Cornwallis, l’ancien chef de Pitt est toujours plaisante et additionnée de madame Isadora Underhill, cela laisse présager une autre aventure, mais plus romantique.

Cette aventure m’a moins plus que la précédente, mais malgré tout, j’ai passé un bon moment au milieu de toutes ces magouilles politiques et je dois dire qu’une était si fine que je ne peux que lui tirer mon chapeau, même si le coup était plus bas que bas.

Niveau enquête, rien à dire, mais je déteste quand Thomas Pitt n’est pas à Bow Street. Cette partie sur la Special Branch ne me plaît pas du tout et je ne voudrais pas non plus qu’à chaque aventure, le Cercle Intérieur soit présent, à la fin, ça va lasser.

Et puis, une enquête sans Charlotte et Gracie, ça laisse un vide trop grand. J’ose espérer qu’ensuite, tout reviendra à la normale et qu’elles seront présentes dans les suivants.

Lu dans le cadre du Challenge « Thrillers et polars » de Canel (2013-2014), du Challenge « Polar Historique » de Sharon, de l’Objectif « PAL Noire à Zéro » de George et « Vingt Mille Lieues Sous Mes Étagères » by The Cannibal Lecteur, du Challenge « Victorien » chez Arieste, du Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park et, last but not leaste, d’une LC chez Bianca.

Publicités