Sur les traces de Sherlock Holmes – France2 – 2014

N’hésitez pas à vous laisser entraîner dans les ruelles de Londres, sur les traces de Sherlock Holmes, mais aussi celles de Jack The Ripper ou du comte Dracula… 😉

Consulting Blogger

Sherlock Holmes - Les mystères de Londres - France 2

(Les mystères de Londres – épisode 3/5)

L’épisode :

Rendez-vous au 221B Baker Street à la rencontre de Sherlock Holmes, pour ce troisième épisode des Mystères de Londres….

L’avis du consulting blogger :

C’est grâce auCercle Holmésien de Parisque j’ai découvert l’existence de ce feuilleton dont les divers volets ont été diffusés tout au long de la semaine dans le journal télévisé de 13h sur France2. Après Jack l’éventreur et Dracula, c’est donc Sherlock Holmes qui était à l’honneur dans le troisième épisode et j’ai trouvé la chose plutôt sympathique.

L’épisode dure 5 minutes, alors ne vous attendez à aucune révélation extraordinaire hein, mais on a tout de même droit à un portrait plutôt bien brossé du personnage et de son influence sur le public hier comme aujourd’hui. Le docteur Joseph Bell est évoqué, bien sûr, tout comme le célèbre musée du 221b Baker Street et la récente adaptation de la…

Voir l’article original 160 mots de plus

Concours de nouvelles Trophée des 2M – Nouvelle N°1

Allez, lisez la nouvelle (lien dans l’article, cliquez sur le titre de la nouvelle) et tentez de trouver quel auteur l’a écrite… Sinon, enjoy…

EmOtionS - Blog littéraire

Voici la première nouvelle du concours TROPHÉE DES 2M SUR LE WEB          

(Benoit Minville/ Eric Maravélias : les 2M)

Nouvelle N°1 

La nouvelle est disponible en lecture et en téléchargement ici :

Le petit chaperon rouge

Rappel des règles :

Une nouvelle par auteur et 10 pages maxi. Sujet : Open bar

Un jury de lecteurs et un Quizz : trouver qui aura écrit quoi

Les auteurs :

Ian Manook : Yeruldelgger

John N. Turner : Amérithrax

Christophe Gavat : Flic un jour flic toujours

Elsa Marpeau : L’expatriée

Gaëlle Perrin Guillet : Haut-le-chœur

Jacques-Olivier Bosco : Quand les anges tombent

Guillaume Cherel : Prends ça dans ta gueule !

Benoit Minville : Les Géants

Nicolas Lebel : Le jour des morts

Yal Ayerdhal : Bastards

Sébastien Raizer : Nirvana

Stanislas Petrosky : Projet ayiti 15-812

Nicolas Mathieu : Aux animaux la guerre

Franck Bouysses…

Voir l’article original 49 mots de plus

Concours de nouvelles Trophée des 2M – Nouvelle N°2

Allez, lisez la nouvelle (lien dans l’article, cliquez sur le titre de la nouvelle) et tentez de trouver quel auteur l’a écrite… Sinon, enjoy…

EmOtionS - Blog littéraire

Voici la seconde nouvelle du concours TROPHÉE DES 2M SUR LE WEB          

(Benoit Minville/ Eric Maravélias : les 2M)

Nouvelle N°2 

La nouvelle est disponible en lecture et en téléchargement ici :

Il sonnellino

Le rappel des règles du jeu c’est ici

Bonne lecture !

10827916_1422509874669127_3284018845062056628_o

Voir l’article original

Concours de nouvelles Trophée des 2M – Nouvelle N°3

Allez, lisez la nouvelle (lien dans l’article) et tentez de trouver quel auteur l’a écrite…

EmOtionS - Blog littéraire

Voici la troisième nouvelle du concours TROPHÉE DES 2M SUR LE WEB          

(Benoit Minville/ Eric Maravélias : les 2M)

Nouvelle N°3 

La nouvelle est disponible en lecture et en téléchargement ici :

Ali au pays des cartes vermeil

Le rappel des règles du jeu c’est ici

Bonne lecture !

10827916_1422509874669127_3284018845062056628_o

Voir l’article original

Concours de nouvelles Trophée des 2M – Nouvelle N°4

Allez, lisez la nouvelle (lien dans l’article) et tentez de trouver quel auteur l’a écrite…

EmOtionS - Blog littéraire

Voici la quatrième nouvelle du concours TROPHÉE DES 2M SUR LE WEB         (Benoit Minville/ Eric Maravélias : les 2M)

Nouvelle N°4

La nouvelle est disponible en lecture et en téléchargement ici :

Marylebone Lane

Le rappel des règles du jeu c’est ici

Bonne lecture !

securedownload

Voir l’article original

Concours de nouvelles Trophée des 2M – Nouvelle N°5

Allez, un petit coup de pub pour le concours 2M !

EmOtionS - Blog littéraire

Voici la cinquième nouvelle du concours TROPHÉE DES 2M SUR LE WEB        (Benoit Minville/ Eric Maravélias : les 2M)

Nouvelle N°5

La nouvelle est disponible en lecture et en téléchargement ici :

Abdel et Kevin – Un conte de Noël

Le rappel des règles du jeu c’est ici

Dois-je vous rappeler le plateau de rêve que l’on retrouve dans cette aventure littéraire et amicale ? Un tel parterre d’auteurs de qualité, vous n’en trouverez nulle part ailleurs !

•Ian Manook : Yeruldellger
•John N. Turner : Amérithrax
•Christophe Gavat : Flic un jour flic toujours
•Elsa Marpeau : L’expatriée
•Gaëlle Perrin Guillet : Haut-le-chœur
•Jacques-OlivierBosco : Quand les anges tombent
•Guillaume Cherel : Prends ça dans ta gueule !
•Benoit Minville : Les Géants
•Nicolas Lebel : Le jour des morts
•Yal Ayerdhal : Bastards
•Sébastien Raizer :Nirvana
•Stanislas Petrosky : Projet ayiti 15-812
•Nicolas Mathieu :…

Voir l’article original 55 mots de plus

Le crime du golf : Agatha Christie (Hercule Poirot 2)

Titre : Le crime du golf

Auteur : Agatha Christie
Édition : Le Masque

Résumé :
Appelés au secours par un certain M. Renauld, Hercule Poirot et son comparse Hastings débarquent à Calais, d’où une voiture doit les emmener vers la station balnéaire où vit ce client fortuné.

Mais ils découvrent en arrivant que ce dernier a été retrouvé poignardé, au fond d’une tombe ouverte, creusée dans un terrain de golf.

Le détective devra chercher dans le passé de la victime en Amérique du Sud – et dans les mystérieuses visites de femmes qu’il recevait nuitamment – le secret de sa fin tragique.

Un des tout premiers Hercule Poirot, dans la manière la plus classique d’Agatha Christie.

Critique :
Hercule Poirot reçoit une lettre d’un certain monsieur Renault qui lui demande de l’aide car il est inquiet pour sa vie.

Accompagné de son jeune ami le Capitaine Hastings, il va donc en France pour rencontrer cet homme.

Pas de chance, ce dernier a été assassiné juste avant leur arrivée.

Retrouvé poignardé dans une tombe creusée sur le chantier d’un golf et sa femme ligotée dans sa chambre : c’est le début d’une affaire mystérieuse…

D’autant plus que le comportement de monsieur Renault avait changé depuis quelques temps… Des visites de femmes, des sommes d’argent versées à l’une d’entre elles, des chiliens à fausses barbes, un fils envoyé à l’étranger sans explications, des amours contrariées, des passés brumeux…

Tous les ingrédients sont réunis pour soupçonner tout le monde !

Et vous connaissez la théorie qui veut que le plus suspect soit innocent… Tout en sachant que Agatha peut dire «merde» aux règles et transformer le plus suspect en coupable, juste quand vous pensez qu’il est innocent.

De même, le plus innocent est soit vraiment innocent, soit coupable.

Brillante théorie qui vous fera passer des nuits blanches lorsque vous lirez des romans d’Agatha Christie. Maudissez-moi, je vous y autorise.

Mais revenons à la critique proprement dite, maintenant que je vous ai rappelé la théorie…

L’action se passe donc en France (petit rappel pour ceux qui n’écoutaient pas dans le fond de la classe) et c’est dans ce roman qu’Hastings tombe éperdument amoureux d’une jeune femme audacieuse, artiste de son état.

Comme chez Conan Doyle, le faire-valoir du détective va le quitter pour se marier, ce que fit le docteur Watson dans «Le signe des quatre».

Ce roman développe aussi un thème qui est celui du double et de la répétition.

Un crime similaire a déjà été commis dans le passé – et des imprévus ont à chaque fois, modifiés le plan des meurtriers. La première chose qui foire dans un plan de bataille étant le plan de bataille lui-même, c’est bien connu.

Jack Renauld, le fils de la victime, est amoureux de deux femmes : Marthe, sa voisine et Bella (pas celle de Twilight, rassurez-vous !), une artiste. Bigre !

Son père, qui n’était pas en reste avec sa virilité, semblait mener une double vie, partagée entre sa femme et sa maîtresse, la propre mère de Marthe.

Hum, un peu cochon, ce quatuor amoureux qui fait que le père à pour maîtresse la mère de la maîtresse de son fils… Vous suivez toujours ?

Nous pourrions presque nous croire dans un vaudeville (imaginez que le père soit aussi le géniteur de la maîtresse de son fils légitime, beurk !) si ce n’était que les quiproquos tragiques se multiplient.

La peur suinte des pages.

Peur chez Bella qui craint que l’homme qu’elle aime ne soit un meurtrier. Peur viscérale pour madame Renauld qui, maintenant que son mari, le seul homme qu’elle a jamais aimé, est mort, est prête à prendre tous les risques pour son fils.

Heureusement pour notre humeur que ce roman comporte assez bien d’humour.

L’histoire est narrée par le capitaine Hastings et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est incapable d’interpréter les indices ou les faits qui se déroulent sous ses yeux, comme son pendant littéraire, le docteur Watson.

Une chose en passant : Hastings ne devrait jamais sous-estimer Hercule Poirot ! S’il avait fait fonctionner son cerveau et ses petites cellules grises…

De plus, notre capitaine multiplie les maladresses. Sacré Hastings, éternel amoureux, un peu innocent, et dont le cœur s’enflamme dès qu’il voit une jolie femme ! Vite, un extincteur !

Il lui faut même l’aide d’Hercule Poirot pour lire la lettre d’amour qui lui a été envoyée. Sa naïveté le rend infiniment touchant.

On s’identifie plus à des personnages tels que Hastings (ou Watson) parce qu’ils sont un peu comme nous, c’est à dire d’une intelligence normale comparée à celles des détectives qu’ils accompagnent : Holmes ou Poirot.

Sans oublier que leurs caractères sont plus communs, tandis que Holmes et Poirot sont hors concours.

Dans «Le crime du golf» nous avons aussi la chance de voir s’affronter deux détective : face à Poirot, il y a Giraud, l’enquêteur français. Les deux hommes n’utilisent pas les deux mêmes méthodes d’investigations.

Face à Poirot et ses « petites cellules grises », Giraud, lui, ne jure que par les indices et les preuves scientifiques au point de ramper par terre pour les trouver (ce qui amuse beaucoup Poirot et me fait penser une fois de plus à Sherlock Holmes).

L’enquêteur français est bien décidé à lui démontrer la supériorité de ses méthodes et à remporter le pari qui l’oppose à notre illustre détective belge. Un combat franco-belge… écrit par une anglaise !

Ce roman, je l’adore pour toutes ces raisons que je viens de vous expliquer. Une fois de plus, je n’avais pas trouvé le coupable…

Roman palpitant parce que entre élucider un meurtre, en empêcher un autre, réunir les gens qui s’aiment, prouver l’efficacité de ses petites cellules grises face à un collègue qui se comporte comme un chien de chasse, on ne peut pas dire que le séjour en France d’Hercule Poirot ne fut pas de tout repos.

transfert OK