Poirot quitte la scène : Agatha Christie

Titre : Poirot quitte la scène                                                           big_5

Auteur : Agatha Christie
Édition : Le Masque / Livre de Poche

Résumé :
Ramolli, Hercule Poirot ? Allons donc ! Il a beau être cloué par l’arthrite dans une chaise roulante, son brillantissime cerveau n’en reste pas moins en pleine forme.

D’ailleurs, n’est-ce pas dans un fauteuil qu’il a l’habitude de mener l’enquête ? Et puis, les lieux lui sont familiers. le manoir de Styles…

Poirot s’est illustré ici même, naguère.

Il pourrait presque s’y trouver en pèlerinage. Mais non. Il est venu affronter un meurtrier particulièrement coriace.

Lié à cinq affaires criminelles, déjà – bigre, joli tableau de chasse ! – et déterminé à récidiver.

C’est compter sans les increvables petites cellules grises. Et la volonté de Poirot de quitter la scène sur un coup de maître…

Critique :
Agatha Christie a écrit cette histoire avant sa mort dans le but qu’elle soit publié après son décès pour que personne ne s’approprie son petit détective belge.

En mourant, le héros de toute sa vie meurt avec elle. Et lui, il n’est pas tombé dans des chutes, donc, impossible de le ressusciter.

Rien que pour cela, j’avais la gorge nouée. J’ai beau préférer Holmes, savoir que le petit détective Belge en est à sa fin dans ce roman, cela me fend le cœur.

Et ce n’est pas de l’ironie !

Poirot était arrivé de Belgique après la Première Guerre Mondiale et sa première enquête concernait la maison des Styles (« La mystérieuse affaire des styles ») où il avait retrouvé le capitaine Hastings et, tous deux avaient enquêté, pour notre plus grand plaisir, sur leur premier meurtre.

La boucle se devait d’être bouclée ! Lors de la Seconde Guerre Mondiale, Poirot se retire dans cette même maison et y invite Hastings à le rejoindre.

Ce fut dur de découvrir le petit détective affaibli, dans un fauteuil roulant. Sa fin est proche mais il a encore toute sa tête et ses petites cellules grises ! Ouf !

Il annonce même au capitaine Hastings qu’un meurtre va être commis et que c’est à lui d’être les yeux et les oreilles de Poirot. Pas évident pour le capitaine qui a toujours un défaut : son impulsion, il ne voit que ce qu’il voit sans réfléchir.

Dans cette pension au moment des faits, se trouvent Judith, la fille du Capitaine, le docteur Franklin et sa femme ainsi que son infirmière, Allerton un séducteur, Norton, Sir Boyd Carrington, le colonel Luttrel et sa femme.

Les événements commencent et deux suicides vont avoir lieu…

Hastings est perdu, il ne sait plus quoi penser et cherche des solutions auprès de Poirot qui, malheureusement vint à mourir.

Là, sur ce baisser de rideau, j’ai eu les larmes aux yeux et je me fiche pas mal de savoir que ce n’est qu’un personnage de littérature, qu’il n’est pas vraiment mort, puisque c’est un héros de papier. M’en fou, Poirot est mort et j’en veux à Agatha.

Par contre, je ne lui en voudrai pas pour son coup de génie, son coup de maître, ses romans policiers et le fait qu’elle m’ait torturé les méninges lorsque j’essayais de découvrir l’identité de l’assassin.

Je ne vous mentirai pas, je n’y suis jamais arrivée !

Dans celui-ci aussi, j’ai crié « waw », parce que le dénouement est totalement inattendu.

Une fois encore, amis lecteurs, vous ne verrez pas l’évidence ! Parce que voyez-vous, chers lecteurs, nous sommes en présence du crime parfait !

Holmes l’aurait sans aucun doute résolu, mais je ne suis pas Holmes et j’ai ouvert grand mes yeux au final. Comme je le disais, avec la mère Agatha, c’est comme dans la pub pour le « Great Scotch » : NO RULES !

Pour moi, il fait partie des meilleurs romans d’Agatha Christie.

A lire !!

transfert OK

Publicités

22 réflexions au sujet de « Poirot quitte la scène : Agatha Christie »

  1. Petite Belette, je suis là sans l’être… Je venais te faire un coucou.
    Ce livre, je ne pense pas le lire, comme je ne regarderai jamais l’épisode de la série !
    Bise

    J'aime

  2. Je ne l’ai pas lu mais… C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai vu la diffusion d’une adaptation de ce roman avec David Suchet l’an dernier je crois… Fin inattendue en effet… Je ne suis pas certains de l’avoir appréciée… J’étais triste de le voir tirer sa révérence…😢

    J’adorais la façon dont Suchet incarnait le personnage de Poirot… Son petit côté pédant et précieux me faisait beaucoup rire… « Poirot ne grossit pas! Ce sont ses costumes qui rétrécissent à la teinturerie! » 😃

    En fait… Je me rends compte que je n’en ai lu aucun et que j’ai appris à apprécier le personnage via la télé… Et comme les livres c’est toujours mieux… Il faut que rattrape ça d’urgence!

    D’ailleurs avec Holmes… Ce sont des adaptations (Granada) qui m’ont donné envie de le lire… Bref… Voilà mon prochain projet de bookshopping qui se dessine!

    A plus

    Aimé par 1 personne

    • David Suchet, j’adorais, tout comme Ustinov dans mort sur le Nil (♫ Alexandrie, Alexandra ♪). Moi j’ai commencé par les romans et ensuite les adaptations télévisuelles, le contraire de toi, quoi !

      Par contre, j’ai trouvé le dernier Poirot (roman) émouvant, avec cette mort qui survient et qu’on ne nous laisse pas deviner. Snif ! Je me demande si dans le dernier, ce n’était pas himself qui était le coupable… me trompais-je ?

      J'aime

      • Hello!

        Tsss ! On ne spoile pas ici ! 😉 Je ne te dirai pas la fin… Nananère! Va relire le livre! Ou voir l’adaptation avec Suchet! Même si tu n’as pas tout à fait tort… Tu n’as pas complètement raison non plus… 😀

        Dans le film… Vu l’état de faiblesse dans lequel est Poirot et vu le titre du roman-film… Je n’imaginais pas qu’il survivrait… Mais, le suspens n’est pas là!

        Je ne découvre pas toujours tous les livres que je lis via leurs adaptation TV. Cela a été le cas avec Sherlock Holmes (quelques épisodes Granada m’ont donné envie d’aller y regarder de plus près quand j’étais jeune… Jadis… Il y a tellement longtemps!)… Pour le coup, avec Poirot ou Miss Marple… j’ai été « exposée » également aux séries avant d’être assez grande pour les lire alors… Je ne me suis pas précipitée…

        En revanche par exemple avec le Sieur Le Floch, je l’ai lu avant de le voir et j’ai eu le plaisir d’être heureuse d’être contente en voyant que la télé a voulu se réapproprier mon chouchou du moment… Tiens… Comme il ne veut toujours pas l’épouser sa demoiselle d’Aranet… Il n’est pas trop tard pour que je me mette sur les rangs?

        Je me verrai bien en Marquise de Ranreuil… Avec des jolies robes et des perruques avec lesquelles on ne passe plus les portes…

        Ciel Mon Mari! Je l’avais oublié celui-là! Ah… Suis-je bête! Mon pote Hannibal m’a fait découvrir la recette des tourtes à la viande à la façon de Mrs Lovett et du Sieur Sweeny Todd…

        J'aime

        • Hello !

          Et ben voilà j’me lance! 😉
          Je viens d’acheter et de me lancer dans La Mystérieuse Affaire de Styles, la première où Poirot apparaît et qui semble être également LE premier roman de La Grande Agatha, écrit à 27 ans et boudé pendant 5 ans par les zélateurs avant que l’un d’eux ne se décide! T’imagines comment les zôtres ont dû se mordre les doigts après! Un peu comme ceux qui ont dédaigné le premier volet de Harry Potter! J’imagine leurs têtes maintenant hihihi! 😜

          Aimé par 1 personne

            • Je me disais aussi, tiens, il y avait des zélotes qui faisaient de la mauvaise pub à la mère Agatha ?? mdr

              Correcteur de mes deux va ! Oui, j’en ai deux, au-dessus du nombril !

              J'aime

          • Oui, et HP, sans la n’épouse du mec de chez Hachette (je suis plus sûr que c’est Hachette qui l’a publié en France) qui a voulu lire le livre que son mari avait rapporté, et bien, on en serait pas là ! La meuf l’avait adoré et poussé son mari à l’éditer !

            Moi même j’ai failli dédaigner HP, le 4 était publié quand j’ai cédé à ma petite soeur qui me poussait à lire la collection, et vu qu’on allait aller voir le premier en avant première au ciné, j’ai cédé, ensuite, j’ai plus voulu lâcher !

            On n’est souvent célèbre quand on est mourru… les écrivains aussi, regardez Hugo !

            Dis-moi, petite Ida, tu as une liseuse, toi ?? Tu as une adresse mail ? Si oui, file-la-moi que je joue au papa nowel avec la mère agatha.

            J'aime

            • T’es super gentille… Mais Sieur Mon Époux n’a pas encoooore pensé à m’offrir une liseuse par surprise et j’avais eu d’autres trucs à me faire offrir récemment… Mais on y pense… On y pense… 😉

              Aimé par 1 personne

            • Sinon, tu prends la carte de monsieur et tu te l’offres à toi même… moi, il a franchi le pas après que j’en ai essayé une et que j’ai trouvé ça super chouette. Depuis, je ne m’en sépare jamais. Un cadeau utile qui lui a fait économiser des sousous !

              J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s