Descente en bouquineries

BILAN - Sherlock Bouquineries acheté que ça - OKHé, oh, j’ai été sage, hein… Juste 5 livres ! J’ai même honte, tiens, de le signaler. M’enfin (comme le disait si bien Gaston), j’ai trouvé de la qualité, alors, je vais pas la ramener.

Malgré tout, c’est l’inconvénient des boutiques de seconde main : parfois, on sort avec 30 romans et puis… il y a des jours où c’est la dèche ! Tout dépend de leurs arrivages et là, les rayons étaient un peu… comment dire ? VIDES ! (enfin, selon mes critères et selon ma wish-list).

Niveau économies, c’est dut tout bon des rayons vides et je ne sais pas pourquoi, mais Chouchou avait un sourire de satisfaction affiché sur joli minois lors de mon retour. Allez savoir pourquoi…

  1. Jo Witek : Un hiver en enfer
  2. Patrick Graham : Des fauves et des hommes
  3. Haskell Smith : Défoncé
  4. James Lee Burke : Les dieux de la pluie
  5. Thomas Bronnec : Les initiés

Bilan 2015 – Intro

BILAN - Minions Haut page bilan - OKQue va me réserver l’année 2015 ? Je parle, bien entendu, au niveau littéraire !

Combien de coups de cœur livresque aurai-je ? Des déceptions ? Des romans dont j’attendais beaucoup et qui me laisseront de marbre ? Ou alors, des belles découvertes alors que je ne m’y attendais pas ?

Ma PAL Noire a bien diminué en 2014, surtout avec les LC chez Bianca qui ont fait baisser le niveau des « Thomas Pitt » de Anne Perry. Va-t-elle continuer ?

Ma PAL compte bien trop de livres pour que j’en vois la fin dans les neuf prochaines années… Ne comptez pas sur une diminution chez elle vu que j’achète tout le temps.

2014 était aussi une nouvelle ère dans mes lectures puisque, fin septembre, j’avais reçu une liseuse… 12 romans furent lu en numérique et je compte bien poursuivre l’aventure avec ce petit bijou qui me comble, tout en lisant sur papier, aussi, n’ayez crainte !

Mais ça ne va pas faire baisser mon Stock À Lire, cette liseuse !

Le but en 2015 sera aussi de dépasser ce millésime qu’était 2013 et qui avait vu défiler 116 romans : point de vue lecture, c’était bien rempli (2012 n’en comportait que 96 – 2014 en comptait 110, presque…).

Une affaire à suivre mensuellement, donc !

Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2015

Oui, je sais, j’ai du retard… pas ma faute ! Quand on travaille plus, on gagne moins de temps de blog…

Bon, quoi de neuf pour ce premier Bilan Livresque de l’année ??

Peu mieux faire je dirais.

7 romans, 2 bédés et 1 roman en bédé (5 relectures de bédés, mais vous conviendrez que ça ne compte pas !)

J’ai commencé le mois avec un polar noir de George P. Pelecanos « Un Nommé Peter Karras » (ICI). ‭ Un grand roman noir qui prend son temps pour planter le décor, ressemblant plus, au départ, à un roman « Historique » sur les conditions de vie des immigrés qu’à un polar et dont la construction nous donne même un petit puzzle chronologique de la vie de Peter Karras.

Le précédent opus m’avait déjà bien plu et diverti, j’ai donc sauté sur le second qui a fait de même ! Cette fois-ci, c’est « Quatre enquêtes de Sherlock Holmes – La BD dont vous êtes le héros » que nous propose l’auteur, Ced (ICI). Le précédent était drôle, celui-ci est plus sérieux, mais les enquêtes ne sont pas pour autant simpliste. Bref, je me suis bien amusée une fois de plus.

La couverture de cette bédé m’avait attirée, mais j’ai terminé ma lecture fort mitigée avec ce « Dr Watson – Le Grand Hiatus » de Stéphane Betbeder et de Darko Perovic (ICI). Niveau enquête, c’est correct, mais c’est le comportement de Watson qui me gêne, ainsi que le petit côté fantastique.

Là, j’en suis sortie encore plus mitigée ! « Sherlock Holmes – Les Chroniques de Moriarty T1 – Renaissance » de Cordurié et Fattori (ICI) m’a laissé un goût aigre dans la bouche. Le scénario est brillant, j’adore l’histoire mais elle serait mieux passée auprès de moi avec d’autres personnages que ceux du canon holmésien. Un quidam quelconque ou un Van Helsing auraient mieux convenu à ce genre de récit fantastique.

Voilà un auteur qui me fait toujours autant d’effet et qui ne m’a pas encore déçu jusqu’à présent. Gare à lui s’il le fait un jour… « L’effet papillon » de Jussi Adler-Olsen est jouissif, tout simplement (ICI). Un récit qui prend son temps mais qui ne vous endormira pas. Et quelle profondeur…

Les coups de cœur s’enchaine en ce mois de janvier… J’avais depuis longtemps abandonné les romans de Maxime Chattam qui ne répondaient plus à mes besoins. Mais ici, l’auteur a changé son écriture et nous livre un petit bijou avec « Que ta volonté soit faite » (ICI) ! La psychologie des différents personnages est très fine et bien mise en œuvre. Là, on est dans le très fin et on touche à l’excellence à tous les points de vue. C’est un roman noir très fort, prenant et un coup de cœur, aussi fort que les coups de poings que j’ai pris. Chattam, il shoote et ça fait mal, mais c’est bon.

Là, j’ai failli abandonner ma lecture avant la page 50… Heureusement, j’ai persévéré et mon entêtement s’est révélé payant. « La collection » de ce beau Paul Cleave (ICI) a fini par m’entrainer dans son récit. L’écriture est simple mais sans concession avec la ville de Christchurch ou notre société. L’humour est grinçant, noir et ça, j’adore. Du suspense, une toile d’araignée gigantesque, et un thriller qui sait ne pas suivre les codes. Idem en ce qui concerne les serial-killer : l’auteur ne brasse jamais deux fois la même chose.

Ma LC mensuelle avec le groupe fut intéressante, pourtant, au départ, c’est avec un long soupir que j’ai ouvert « Long Spoon Lane » de Anne Perry (ICI). Je déteste le fait que Thomas Pitt ne soit plus à Bow Street. J’ai donc lu et j’ai adoré, surotut le petit côté contemporain que cette enquête avait. Au final, c’est un petit roman noir bien serré que j’ai dégusté. Et 1 titre de moins dans la PAL Noire ! (reste plus que 90 titres dedans).

Un autre coup de cœur avec le roman de Shannon Burke « 911 » (ICI). Des ambulanciers dans Harlem… Attention, c’est sombre, c’est du p’tit roman noir serré et vos tripes vont se remuer parce que l’auteur a dû mettre les siennes pour l’écrire. C’est sans concession aucune.

On m’en avait parlé en bien, de ce roman, alors, je l’ai acheté. J’ai eu raison car « Grossir le Ciel » de Franck Bouysse (ICI) est un roman riche, élégant, sans jamais être lourd, sans jamais en faire trop. Bref, c’est d’une rare noblesse. Une vraie pépite, ce roman qui se déroule dans le milieu rural.

Bilan Livresque Janvier :  7 romans, 2 bédés, 1 roman bédé (5 numériques)

  1. Un Nommé Peter Karras‭ : George P. Pelecanos
  2. Quatre enquêtes de Sherlock Holmes – BD dont vous êtes le héros : Ced
  3. Dr Watson – Le Grand Hiatus : Stéphane Betbeder & Darko Perovic
  4. Sherlock Holmes – Chroniques de Moriarty T1 – Renaissance : Cordurié & Fattori
  5. L’effet papillon : Jussi Adler-Olsen [NUM]
  6. Que ta volonté soit faite : Maxime Chattam [NUM]
  7. La collection : Paul Cleave [NUM]
  8. Long Spoon Lane : Anne Perry [NUM]
  9. 911 : Shannon Burke [NUM]
  10. Grossir le Ciel : Franck Bouysse

Punition pour un si petit bilan ???