L’Alchimiste : Paulo Coehlo [LC : Impressions de lecture 2/2]

Impressions de lecture du Cannibal Lecteur (page 1 à 100) : Prise en main avec circonspection…
Entrée dans le livre très vite car j’avais allumé mon cœur d’enfant, ouvert mon esprit aussi grand que si j’allais entamer la lecture d’un conte. La magie a opéré. Oui, Magie, c’est le mot.

Impressions de Stelphique (page 1 à 100) : Nostalgie….
C’est avec nostalgie que je relis ce livre, près de 10 ans après, mais pour la treizième fois. Quel apaisement dans ses lignes… Un homme a la recherche de son chemin personnel dans un monde compliqué. Aller au bout de ses rêves, se donner la peine de les accomplir, et garder foi en l’avenir… Que de jolies philosophies abordées…. Allez je vais me confronter au désert….

Impressions du Cannibal Lecteur (pages 101 à fin) : La quête !! (un mot que j’aime bien, phonétiquement parlant… je sors !)
Ah, le désert, les chevauchées fantastiques, les cheveux au vent, le chèche dans le cou, les Touaregs… Plus quelques enseignements que je connaissais déjà. Dévoré le roman en une fois, d’un coup, avec mon âme d’enfant, et digestion ensuite…

Impressions de Stelphique (pages 100/à fin) : Apaisement.
En plus de lire une belle histoire, c’est un flot d’apaisement qui nous envahit à la lecture de ses lignes. Une certaine magie nous envahit, une féérie du désert qui opère, une forme de spiritualité qui nous éveille sur le monde. Un merveilleux moment de lecture.

Publicités

8 réflexions au sujet de « L’Alchimiste : Paulo Coehlo [LC : Impressions de lecture 2/2] »

    • Je dois déconner pour ne pas penser, ça me fait du bien, ce matin, j’ai rangé, j’ai sué, ça m’a empêché de trop penser. Et c’est chez nous qu’on vient chercher les têtes « pensantes »… une fois de plus ! :-((

      Aimé par 1 personne

  1. C’était mon premier Coehlo que j’ai lu… il y’a plus de 15 ans. J’étais jeune et beau. Aujourd’hui, je suis un peu moins jeune. Je l’avais pris comme un conte, avec ce cheminement personnel. Sur le coup, ce fut une belle lecture, mais pas plus. Mais Al le chimiste a eu le mérite de m’ouvrir les yeux sur d’autres romans du brésilien – et parce qu’il n’y a pas que le foot ou les travestis du bois de Boulogne dans mon univers brésilien – il y a aussi ces danseuses de samba en string qui m’émeuvent tant mais je m’écarte du sujet – et parmi ses romans, de belles pépites d’or ou de houblon. C’est un auteur que j’apprécie pour certains de ses romans, d’autres mon nettement moins convaincu. C’est un auteur où je crois que je prends le temps de trier ses écrits – chose que je ne fait pas avec les blondes ou les strings brésiliens. Et peut-être qu’un jour, je reprendrais le temps de relire l’alchimiste, avec ou sans blonde de Westvleren, ne serait-ce pour me rappeler l’époque où j’étais jeune et où je découvrais l’auteur.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis PTDR en lisant ton comm et j’ai failli recracher mon kawa sur le clavier, ce qui fait mauvais genre ensuite.

      Niveau Brésil, je ne connais que les femmes que tu dirais que c’est des femmes, bien roulées et sans cellulite et que quand tu la vois sans le maillot, tu te demande où elle/il cachait un tel kartach !

      Je ne l’avais jamais lu, cet auteur, mais je ne pense pas que je vais continuer, j’ai bien aimé le roman, mais heureusement que je l’ai pris en tant que conte, sinon, il valsait par la fenêtre.

      Bon, je te laisse à tes strings et aux poitrines pulpeuses des danseuses de samba qui aiment secouer leur laiterie devant les yeux exor-bité des hommes qui bavent devant leurs tétons qu’ils aimeraient téter…

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s