Le dernier apprenti sorcier – Tome 1 – Les rivières de Londres : Ben Aaronovitch

Titre : Le dernier apprenti sorcier – Tome 1 – Les rivières de Londres

Auteur : Ben Aaronovitch                                                                   big_4
Édition : J’ai Lu (2014)

Résumé :
L’agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu’au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel… S’il n’était mort depuis plus d’un siècle !

Et Peter n’est pas au bout de ses surprises : recruté par l’énigmatique inspecteur Nightingale, il intègre l’unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles.

Au programme, traquer vampires, sorcières et autres créatures de la nuit ; faire respecter les divers accords passés entre les forces occultes de Londres ; réconcilier les divinités qui se partagent la Tamise, sans devenir esclave de leurs charmes ; et bien sûr apprendre le latin, le grec ancien et une montagne d’incantations bizarres et pour le moins rébarbatives.

Peter doit en passer par là, s’il veut un jour devenir à son tour le dernier sorcier de Londres…

Critique : 
« Hakuna matata ! » Oups, pardon, je me suis trompée de formule : « Avada Kedavra ! » Voilà qui ira mieux pour entrer dans le monde de la magie…

Ah ben non, bien que l’on cite mon vieux copain Harry Potter, la magie présente ici est un peu différente et moins tapageuse au niveau « sorts en tous genres ». On range sa baguette magique, Harry !

Une fois de plus, j’ai commencé un roman à l’aveugle et bardaf, comme le précédent, je tombe sur du fantastique, mêlé à de la sauce policière. Sauf qu’ici, le côté fantastique est plus présent que dans « L’Ombre ».

Je pourrais qualifier ce roman policier fantastique de « Feel Good » tant je me suis amusée à le lire, pouffant sur les bons mots et les réflexions que nous lâche Peter Grant, notre narrateur et jeune inspecteur de police à la Metro de la ville de Londres.

— Résolution des conflits. C’est bien ce qu’on vous enseigne à Hendon, maintenant ?
— Oui, monsieur. Mais ne vous inquiétez pas, on continue à apprendre comment frapper un suspect avec un annuaire téléphonique, et les dix meilleures façons de dissimuler des preuves sur lui pour l’incriminer.
— C’est bon de savoir que les anciennes techniques ne se perdent pas.

Sur place pour garder les lieux d’un crime « étrange », Peter est tombé sur un témoin… Mais son témoin est un ectoplasme (et c’est pas une injure du capitaine Haddock ici) vieux d’un siècle au moins. Embêtant…

Notre pauvre ami, qui après sa période d’essai de 2 ans, rêvait d’incorporer la Criminelle n’a pas de bol car le voici recruté par l’énigmatique inspecteur Nightingale qui lui fait intégrer l’unité de la police londonienne chargée des affaires… surnaturelles.

Pour cette raison, chaque agent de police fraîchement sorti de l’académie se voit imposer deux années de période d’essai sur le terrain, dans les rues, comme un poulet ordinaire – sans distinction de diplôme. Rien ne forge autant le caractère que de se faire insulter, cracher ou vomir dessus par la population.

Fox Mulder notre Peter Grant ?? Non, pas tout à fait. Ici, pas de E.T ou autres bonhommes verts de la Zone 51 à la sauce MIB, mais la vérité est ailleurs, assurément.

Le pitch sera troublant pour tout réfractaire au fantastique ou à la magie, moi, en tout cas, j’ai adoré. Ça ne vaudra jamais un Pulitzer à l’auteur, mais il mérite le prix de la lecture qui rend heureux et qui fait pousser un sourire en forme de banane tant l’humour et l’ironie sont présents dans les pages. Et je ne vous parle même pas des métaphores !

Aucun flic londonien n’aime pénétrer dans un campement de gens du voyage sans être appuyé par un fourgon rempli de collègues en tenue antiémeute – sinon, c’est considéré comme un manque de respect.

Puis Lesley se déshabilla et se coucha dans mon lit. Je la rejoignis et passai mes bras autour d’elle. Avec un soupir, elle se pressa contre moi. J’eus une érection, mais elle était bien trop polie pour s’en formaliser.

Enquête de police il y a, mais notre suspect sera, comment dire, un peu différent de ce à quoi nous avons l’habitude. Oubliez le traditionnel Colonel Moutarde dans la biblio avec son chandelier, car ici, rien n’est tout à fait habituel.

— Qu’est-ce que tu comptes faire ?
— Je vais pirater HOLMES pour voir si mon fantôme a dit vrai.
Chaque poste de police dans le pays a au moins une salle HOLMES, la base de données qui permet à des flics fâchés avec l’informatique de mettre un pied dans le XXe siècle. Pour le XXIe, on verra plus tard.

Urban fantasy, magie, humour, tensions, meurtres, petits problèmes de territorialités entre différentes divinités se partageant la Tamise, personnages qui sont loin d’être médiocres, énigmes, suspense, questions sans avoir toutes les réponses (la suite aux prochains épisodes), ironie, mystères, le tout donnant un cocktail détonnant qui donne envie d’en boire un autre car tout ça se boit cul sec, sans aucun soucis.

Comme je le disais, ce n’est pas le prochain Pulitzer mais qu’est-ce que ça fait du bien au moral ce genre de lecture.

Je me méfiais un peu – notamment parce qu’elle et sa mère semblaient capables de provoquer une érection chez un mort si l’envie les en prenait.

La population a besoin d’une police à injurier, et sur laquelle cracher et vomir ; pour ma part, j’applaudis ces hommes et ces femmes assez courageux pour accepter de remplir ce rôle.

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2015-2016) et « A year in England » chez Titine.

Publicités

31 réflexions au sujet de « Le dernier apprenti sorcier – Tome 1 – Les rivières de Londres : Ben Aaronovitch »

  1. Hé hé, j’ai bien l’impression que c’est pile poil ce qu’il me faut actuellement ^^ Cette découverte se glisse joyeusement dans ma liste d’envies, il faut savoir se faire plaisir, n’est-ce pas 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Décembre 2015 | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : A year in England – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  4. Ping : Challenge Thriller et polar – session 2015-2016, bilan final | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s