Green Manor – 16 Charmantes historiettes criminelles : Vehlmann & Bodart

Green Manor - 16 charmantes historiettes criminelles

Titre : Green Manor –  Intégrale des tomes 1 à 3 : 16 Charmantes historiettes criminelles

Scénariste : Fabien Vehlmann
Dessinateur : Denis Bodart

Édition : Dupuis (2010)

Résumé :
Lord paralysé qui cherche à se venger de l’amant de sa femme ; petit bonhomme insignifiant persuadé l’être l’Ange de la Mort ; médecin passionné rêvant d’examiner le cerveau du grand poète et peintre William Blake : les gentlemen croisés au très select Green Manor Club sont pour le moins inquiétants.

Car derrière la splendide façade victorienne se cachent en fait les passions les plus violentes et les pulsions les plus meurtrières.

Retrouvez, dans ce superbe album, l’intégralité des seize historiettes policières, qui sont autant de petits bijoux de mécanisme de précision perverse, signées Fabien Vehlmann et Denis Bodart.

PlancheA_117545Critique : 
Élever le meurtre au rang de l’élégance, en faire une œuvre-d’art… Tout un programme !

Il s’en passe des choses pas très catholique derrière les grosses portes en bois de ce club anglais sélect qu’est le Green Manor. On y disserte sur l’art du meurtre.

— Choisissons soigneusement quels devront être le mobile, la victime, l’arme, ainsi que l’heure et le lieu du crime, pour que notre chef-d’œuvre soit une parfaite réussite.

Des gentlemans ? Que nenni ! Une belle brochette de meurtriers, d’escrocs et de bandits que la reine Victoria ait jamais connus. Le tout derrière un certain vernis, tout de même !

C’est dans le magazine hebdomadaire Spirou que j’avais découvert l’univers délicieusement morbide de Green Manor.

Par morbide, je sous-entends un univers composé de gentleman, de gens de la haute, des membres d’un Club dans lequel on n’entre pas comme dans un moulin…

Et ces gens très dignes, ces gentlemans du club, parlent de crimes parfaits, de crimes sans victime, de crimes insolubles, ou de ceux dont le coupable fut attrapé… tout cela en fumant un cigare hors-de-prix ou en dégustant un alcool vieilli en fut de chêne.

Ce recueil, en plus d’être So British, est teinté d’humour noir ou l’arroseur peut finir lui aussi arrosé… de plombs !

Si les dessins ne sont pas fait dans un style « réaliste », ils n’en dégagent pas moins une atmosphère d’un Londres victorien et de messieurs tout ce qu’il y a de plus dignes, de plus gentleman.

De plus, l’album est magnifique et à tout d’un vieux grimoire ancien. Dans la biblio, c’est du plus bel effet.

Les histoires sont courtes, mystérieuses, bien trouvées, sadiques, perverses et qui ont la précision d’une véritable horloge suisse.

C’est noir, amusant, machiavélique. C’est anglais ? Non, réalisé par un duo franco-belge, uns fois !

J’en ai frissonné de plaisir !

Étoile 4,5

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2015-2016), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, le Challenge « Victorien » chez Camille, le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, « A year in England » chez Titine, Le Mois du Polar chez Sharon (Février 2016) et Le « RAT a Week, Winter Édition » chez Chroniques Littéraires (136 pages – 616 pages déjà lues pour le Challenge).

Mois du polar - sharon-pour-logo-polar21 rat-a-week1-copie

CHALLENGE - Sherlock___Running_Wallpaper_by_draft624 Corrigé

Advertisements

36 réflexions au sujet de « Green Manor – 16 Charmantes historiettes criminelles : Vehlmann & Bodart »

  1. I WANT IT SO MUCH! Thanks for showing this book on your website!

    Bon… D’accord… En même temps… Ces messieurs qui se retrouvent entre eux dans leurs petits clubs pour boire du brandy et fumer des cigares en lisant The Times… et dont les femmes sont exclues… ça me fait un peu grincher… Mais bon… Forcément pour une femme, s’intéresser à la période victorienne nécessite de ne pas vouloir être trop rancunière !

    Aimé par 1 personne

    • Nous ne pouvons réécrire l’histoire, et puis, pendant que ces messieurs fumaient le cigare, leurs épouses pouvaient fumer celui de leur amant sans être dérangée, monsieur leur foutait la paix pendant qu’ils sirotaient leur cognac et que leurs chères et tendres se faisaient tringler sur la table du salon par le valet de pied ou le majordome, avec un chandelier, sans la biblio.

      Dire que certains hurlent à la ségrégation lorsque l’on ouvre des salles de fitness que pour les dames… jaloux, va !

      J'aime

      • Queue nenni! La femme victorienne est chaste, pure et vertueuse! Sauf à Whitechapel où son sinistre destin l’attend sans que Sherlock Holmes ne s’en préoccupe (ben ouais dans le canon rien à ce sujet!)!!!!

        Au pire la femme un peu légère attend-elle que son vieil époux ne casse sa pipe pour convoler avec un jeune aristocrate, lui même veuf mais fortuné, élégant et romantique!

        Aimé par 1 personne

        • Nan, la femme victorienne a des chaleurs comme toutes les femmes, elle a le clito qui chatouille et elle aimerait qu’on lui grattouille avec une belle paire de coui**** ! Faut pas les croire pudibonde, elles aiment le cul, comme nous, et le problème est qu’elles ont plus de mal à assouvir leurs pulsions.

          Quand aux aristocrates, ils aiment aller s’encanailler dans les ruelles sombres avec des prostiputes à 4 ou 6 penny. On trousse les jupes, on faufile le popaul si jupons il y a et hop, 2 minutes, sans les préliminaires ni la douche comprise.

          Et oui, les chaleurs de la femme…

          J'aime

          • La jeune fille victorienne allait se coucher avec un corset lui empêchant tout contact avec ses partiels génitales… Les garçons aussi d’ailleurs… Car à cette époque les Nons docteurs savaient que la masturbation entraînaient les pires maux!!! Et les plus récalcitrantes étaient excisées et les garçons circoncis (on pensait à l’époque que ça empêchait la masturbation) d’ailleurs c’est à partir de la reine Victoria que tous les garçons de la famille royale passaient au sécateur tradition abolie par Lady Di pour ses fils!

            Ce que faisaient les miséreuses de Withechapel pour payer leur opium ou leur gin n’intéressait pas trop la bourgeoise victorienne qui pensait très fort à l’Angleterre au moment de passer à la casserole !

            Aimé par 1 personne

            • La masturbation rend sourd, ce que je dis toujours à mon homme lorsqu’il n’entend pas bien certaines choses ! Mais tu sais, faudra pas le faire croire qu’elles ne s’excitaient pas le clito avec les coutures de leur corset.

              La circoncision, ça a du bon ! Meilleure hygiène de la bête, pas de truc qui restent collé sous la peau, la bête est moins sensible et l’homme peut faire durer le plaisir plus longtemps. Mais il se branle tout de même !

              Non, non, non, plus tu mets des bâtons dans les roues des gens au niveau du sexe, et plus ils ont envie d’y déroger ! Enfin, moi je le ferais !

              La bourgeoisie aimait fourrer les petites dames de Whitechapel, il n’y avait rien d’inhabituel à voir défiler dans leurs rues des messieurs en costume et haut-de-forme (dans le froc aussi). ;-))

              Lady Di a peut-être eu tort de ne pas faire couper le prépuce de ses gamins…

              J'aime

  2. (suite de notre petit échange) 😉

    Vouivoui… Ces messieurs en hauts de forme allaient chopper la syphilis chez les tapineuses du westend pour 6 pennies… tandis que ces dames restaient sagement à la maison en fantasmant sur les coutures de leurs corsets et en attendant que leurs époux ne leurs refilent leurs chtouilles!

    Pour ces histoires de kikikonkoupe… J’avoue que je n’ai pas d’opinion tranchées là dessus (Warf warf! j’ai pas pu m’en empêcher!!!)… Si ce n’est que je ne crois pas en effet que ça puisse calmer les ardeurs onanistes de ces messieurs (mis à part une menace d’un coup de scalpel plus radical peut-être…). Les étazuniens qui ont pratiqué systématiquement le déprépuçage pendant des années se trouvent maintenant avec des campagnes « anticirc » avec manifs, conventions etc… Des jeunes hommes qui portent plainte contre leurs parents pour mutilation abusive… Et militent pour faire interdire la circoncision qu’elle soit hygièniste, religieuse et même médicale soulignant que même pour traiter les problèmes de phimosis on a aussi développé d »autres techniques préservatrices… Certains disent que ce qui est gagné en endurance est perdu en sensibilité… Et d’autres rappellent à juste titre que s’il n’y a pas de phimosis ou adhérences, l’eau et le savon lors de la douche quotidienne donnent de très bon résultats! 🙂 le reste ne serait plus que questions d’idéologies propres à relancer les guerres picrocholines entre grandboutistes et petitboutistes! On en sort plus de ces histoires de petits ou grands bouts! 😀

    A titre personnel je laisse à nos bonzômes le soin de se débrouiller de ces questions sans y mettre mon grain de sel! Person je n’aimerais pas devoir reconsidérer la taille de ma poitrine, me faire rectifier les petites lèvres ou blanchir l’anus sous la pression de qui que ce soit! Mon corps m’appartient… Et leurs zizis leur appartiennent!!! Du moment qu’ils nous le prêtent de temps en temps…

    Aimé par 1 personne

    • Dernièrement, dans le folder de la mutuelle, on parlait de décalotage : fallait-il, oui ou non, décalotter régulièrement la zibounette de son gamin ? Et bien non, ma bonne dame, pas obligé ! Et ça lui fera pas mal lors de son premier rapport.

      Quand à l’hygiène, tu sais que certains(es) n’en ont pas, j’en connais même qui gardent le même froc durant plus de 6 mois qu’à la fin, il doit tenir droit !

      Et si monsieur est de la douche du matin et pas de celle du soir (je préfère la douche du soir, moi), la bête risque de sentir un peu, même si elle a été frottée au dreft au matin. La mieux est d’envoyer monsieur se la rafraichir avant de la lui sucer.

      Aaaaah, la chaude-pisse, tout un programme ! Fallait vraiment qu’elles croisent leurs jambes et leurs doigts pour ne rien attraper, vu que le biscuit de leur homme avait été trempé dans une tasse de café où tout le monde y trempait le sien.

      De toute façon, ma masturb, c’est bon pour la santé (mais mauvais pour la lessive), ça leur apprend leur machin, le plaisir qu’ils en tirent (pas pu m’en empêcher non plus) et ils savent ensuite nous guider pour nous dire là où la sucette fait plus d’effet.

      Masturbation pour tout le monde ! Bon, marié, si tu le fais encore tout le temps devant ton PC, là, faudra consulter !

      Mes seins sont bien et mon anus ne sera pas blanchi ! Je ne blanchis que l’argent ou les haricots.

      J’aime quand il me le prête de temps en temps… mais je ne vais pas aller lui couper un bout ! Que nous restera-t-il alors ??

      J'aime

      • Le décalotage forcé des petits garçons est même carrément proscrit! Il peut justement blesser le prépuce et provoquer des phimosis! Les adhérences du prépuce sur le gland disparaissent spontanément à l’approche de la puberté la peau sécrétant ce qu’il faut pour à ce moment là… Écoute l’expérience d’une mère de famille guidée par un très bon pédiatre ! 😀

        Après pour les jeux buccogénitaux d’adultes… Comment dire… Douche du soir ou du matin… Voir du soir et du matin…Évidemment ça change tout… Mais pas seulement pour Madame… Ces messieurs peuvent vouloir nous retourner la faveur et la question de l’hygiène ne les concernent pas seulement eux!!! 😉

        Aimé par 1 personne

        • Bien entendu, la douche est de mise pour nous aussi, la cressonnette doit être propre et resplendissante, avec encore la petite goutte d’eau qui descend le long d’un poil… mais je m’égare et ça va se terminer par la bêbête à deux dos avec Chouchou mon népoux.

          N’ayant pas d’enfant, je ne connais rien en décalotage des tout petits et tant mieux parce que là, je sens que je vais avoir des ennuis avec les hautes instances qui luttent contre les madames obsédées par la chose avec des petits gamins. Beurk !

          Aaah, les mamans obnubilées par le sexe de leurs enfants… ils sont assez grands pour se le découvrir eux-même.

          Bon, je file sous la douche, moi !

          J'aime

  3. Ping : A year in England – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  4. Ping : Le mois du polar commence | deslivresetsharon

  5. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Février 2016 | The Cannibal Lecteur

  6. Ping : Bilan du mois du polar | deslivresetsharon

  7. Ping : Challenge Thriller et polar – session 2015-2016, bilan final | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s