L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – T2 – Sur la piste de Madison : Lupano & Salomone

Couv_178424

Titre : Sur la piste de Madison – L’homme qui n’aimait pas les armes à feu 2

Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Paul Salomone

Édition : Delcourt – Conquistador (2013)

Résumé :
Pourquoi Margot de Garine a-t-elle quitté son époux, Maître Byron Peck? Comment le Danois Knut Hoggaard, alors encore en pleine possession de ses moyens intellectuels, est-il entré dans la vie de Margot et de Byron ?

Surtout, que contiennent ces mystérieuses lettres, pour lesquelles cet improbable trio est prêt à s’entretuer ?…

Deuxième volet de la poursuite infernale au cœur de l’Arizona.

Couv_217918Critique : 
Sur la piste, elle m’a dit « Sonne »…

Non, non, non, le Madison de cet album rien à voir la route du même nom dans le roman et le film, ici, on parle d’un Grand Homme, le père de la constitution des États-Unis, excusez du peu.

Dans le tome 2, on apprend comment notre Byron Peck, éminent avocat de Los Angeles, en est arrivé à sillonner les routes à bord d’un chariot avec son Hercule qui ne lâche plus que des borborygmes.

Dans ce tome 2, on quitte les pistes de l’Ouest profond direction Los Angeles pour nous expliquer comment tout cela a commencé et nous montrer les personnages tels qu’ils étaient avant que tout cela n’arrive.

Byron Peck est un avocat qui ne recule devant rien pour gagner un procès, Margot de Garine, son épouse, ne rêve que d’argent et de mener un encore plus grand train de vie et Knut Hoggaard n’était pas encore cet homme diminué que l’on a vu dans le premier tome.

— Désormais, son sort est entre les mains du seigneur…
— Et du diable ! Et comme à mon avis aucun des deux n’en veut chez lui, nous avons toutes les chances de le garder encore quelques temps avec nous.

— C’est d’autant plus appréciable que souvent, les bonnes nouvelles arrivent en groupe.
— LHA SoloOop !
— M. Hoggaard n’allait pas nous quitter pour quelques malheureux litres de sang.

Beaucoup de profondeur dans ce tome, avec notre Byron Peck qui va ressentir une peur atroce et dont les dessins vont nous montrer sa descente aux enfers, barricadé dans sa maison qui va commencer à sentir le puma puisque notre avocat ne se lave plus.

C’est aussi une partie de l’Histoire Américaine que nous allons explorer aussi avec son fameux deuxième amendement, celui qui permet à quiconque de porter une arme à feu.

— C’est ce pays qui est souffrant, Hamilton ! Ce pays magnifique, plein de promesses qui, d’un côté, défend la liberté, le droit, et de l’autre… qui permet à n’importe quel aliéné de se balader avec une arme à feu !

Les dialogues sont toujours aussi savoureux, Margot est toujours aussi calculatrice et, telle une araignée veuve noire, tissera sa toile afin de dévorer toutes ses proies.

— Ne le prenez pas mal, Madame de Garine, mais je crois que vous êtes la personne la plus répugnante qu’il m’ait été donner de rencontrer.

Le dessin est chaleureux grâce à ses couleurs et bien que ce tome soit un peu moins « fou » que le premier, il permet, grâce à ses flashbacks de poser les bases de l’histoire et tous les différents enjeux selon les personnages.

Il est à noter que pour certains, la situation a bien mal tourné et notre naïf Tom Bishop en fera l’amère expérience.

— Toi comprendre moi ? Toi vouloir quoi ? Argent ? Nous pas argent ! Nous vouloir papiers toi avoir volés ! Voler pas bien ! Grand manitou pas content dans le ciel ! Grand manitou Trèèèèèès Fâché !
— Je suis très triste pour lui, mais hélas, je suis Navajo, et les Navajos ne croient en aucun grand Manitou.

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2015-2016), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, Le « Challenge US » chez Noctembule, « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur, Le Mois du Polar chez Sharon (Février 2016) et Le « RAT a Week, Winter Édition » chez Chroniques Littéraires (48 pages – 4477 pages lues sur le Challenge).

CHALLENGE - Il était une fois dans l'ouest - BY Cannibal Lecteur

Mois du Polar - Février - Sharon

Advertisements

9 réflexions au sujet de « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – T2 – Sur la piste de Madison : Lupano & Salomone »

  1. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Février 2016 | The Cannibal Lecteur

  2. Ping : Bilan du mois du polar | deslivresetsharon

  3. Ping : Challenge Thriller et polar – session 2015-2016, bilan final | deslivresetsharon

  4. Ping : L’homme qui n’aimait pas les armes à feu – Tome 2 – Sur la piste de Madison – Bruno Lupano et Paul Salomone | 22h05 rue des Dames

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s