Les Rebelles de la forêt : Roger Kumble [#LeFilmDeLaSemaine2016 – 16/52]

Les Rebelles de la forêt (Open Season) est un film d’animation canadien de long métrage en images de synthèse, réalisé par Roger Allers, Jill Culton et Anthony Stacchi, produit par Sony Pictures et sorti le 29 septembre 2006 aux États-Unis et le 18 octobre 2006 en France.

Il fait l’objet de deux suites sorties directement en DVD Les Rebelles de la forêt 2 en 2008 et Les Rebelles de la Forêt 3 en 2010.

1. Synopsis :

Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours régné sur la forêt, mais cette fois, les choses pourraient bien changer…

Dans la petite ville de Timberline, Boog, un ours apprivoisé et heureux de l’être, va voir sa paisible existence bouleversée par sa rencontre avec Elliot, un cerf sauvage aussi maigrichon que bavard.

Elliot arrive à convaincre Boog de quitter sa vie de rêve auprès de Beth, la ranger qui l’a élevé depuis qu’il est ourson, pour aller « vivre en liberté dans la nature »… Mais Boog ignore tout de la vie sauvage, et les choses vont vite déraper.

Avec l’ouverture de la chasse et les chasseurs à leurs trousses, Elliot doit absolument aider Boog à réveiller ses instincts pour qu’avec l’aide des autres animaux de la forêt, ils aient une chance de contre-attaquer tous ensemble…

2. Fiche technique :

  • Titre original : Open Season
  • Titre français : Les Rebelles de la forêt
  • Réalisation : Jill Culton, Roger Allers et Anthony Stacchi
  • Scénario : Steve Bencich, Ron J. Friedman et Nat Mauldin
  • Pays d’origine :  États-Unis
  • Langue originale : anglais

3. Voix originales :

  • Martin Lawrence : Boog (Grizzli)
  • Ashton Kutcher : Elliot (Cerf hémione)
  • Debra Messing : Beth (femme)
  • Gary Sinise : Shaw (homme)
  • Jane Krakowski : Giselle (Cerf hémione)
  • Billy Connolly : McSquizzy (Écureuil gris)
  • Jon Favreau : Reilly (Castor canadien)
  • Patrick Warburton : Ian (Cerf hémione)
  • Cody Cameron : M. Saucisse (Teckel)

OpenSeasonPosterCe que j’en ai pensé :
C’est un film d’animation qui plairait aux plus petits mais où les grands trouveront le scénario téléphoné, prévisible et cousu de fil blanc.

Ici, le grand méchant est vraiment méchant, sans rien pour le récupérer et Beth, la gentille madame qui possède Boog le grizzli est une gentille petite dame qui possède donc un gentil ours !

Oui, c’est plus un dessins animé pour les 6-7 ans que pour les passés 30 ans tel que moi.

Quelques scènes qui auraient pu être drôles dans le magasin d’alimentation, quand Boog et Elliot bouffent tout ce qui leur tombe sous les pattes, mais la surenchère des bêtises rend la scène plutôt lourde, hélas.

Même pas d’émotions ressenties quand Beth, la gentille madame va déposer son ours dans la forêt parce qu’il a fait des bêtises et que les gens le pensent dangereux, suite à un quiproquo qui ne m’a pas fait rire tant il n’y avait pas d’humour dedans.

La vie dans le forêt avec Elliot le cerf chiant n’est pas si mal que ça. On y découvre un ours qui a toujours vécu dans un garage, dormi dans un panier avec un doudou et reçu des gamelles de bouffe. Il fallait donc que Beth soit un peu méchante et bête pour penser que son nounours allait survivre dans ce monde hostile.

Bon, chialez pas, les moutards, le nounours il va pas mourir et le chasseur psychopathe, il va pas le tuer !

Plus d’humour sur la fin, avec la forêt qui se rebelle contre les méchants chasseurs, surtout le plus méchant d’entre eux, quelques messages sur la différence, l’acceptation des autres, l’enfer qui est pavé de bonnes intentions, l’amitié, et toussa toussa.

Les personnages des animaux sont assez bien fait, certains étant plus drôles que les autres (les écureuils, le hérisson) surtout avec leurs accents bien typés.

Malgré tout, à voir les tribulations du cerf, il m’a vraiment fait penser à une sorte de caricature de l’âne dans Shrek…

D’ailleurs, l’ours qui ne veut plus du cerf, ça fait vachement penser à notre Shrek, ça ! On aurait pu éviter ça…

Ça se regarde un soir où il n’y a rien d’autre à se mettre sous les mirettes et picétout !

Un film pour faire rire les enfants et laisser du temps au parents pour se peloter sur le divan !

Étoile 2

Le « Challenge US » chez Noctembule et le Challenge #LeFilmDeLaSemaine2016.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les Rebelles de la forêt : Roger Kumble [#LeFilmDeLaSemaine2016 – 16/52] »

  1. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Mai 2016 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s