Black-Out – Demain il sera trop tard : Marc Elsberg [LC – Impressions de lecture 2/2]

Black-Out-Demain-Il-Sera-Trop-Tard

Impressions du Cannibal Lecteur (page 1 à 240) : Vite, une bougie !
Quelques lenteurs au départ, le temps de présenter tout le monde et de parler des incidents survenus aux 4 coins de l’Europe, suite à l’extinction de l’électricité. Des choses techniques dont je n’étais pas au courant (mdr). Ensuite, on ne lâche plus rien ! Suspense, quand tu nous prends dans tes bras…

Impressions de Stelphique (page 1 à 240) : Restons connectées !
Gardons les yeux ouverts malgré la lumière qui nous a quittée! Suivons les étapes d’une sombre énigme. Je tiens la main de ma binôme dans ce Noir Total. Nos deux pays amis, unis dans la même galère, réunis dans l’intrigue et dans cette lecture, La France et la Belgique au centre du roman… Un peu de mal, à suivre tout le monde, mais on y va gaiement, car nous sommes deux, à courir dans l’Europe déconnectée!

Impressions du Cannibal Lecteur (page 241 à 480) : Adrénaline, tension maximale et toussa toussa !
Pierro Manzano, tel un Albator des temps modernes, ex-pirate du Net, est le seul qui peut trouver l’origine de la menace, mais tel mon beau corsaire de l’espace, il est traqué ! Oh putain, ça c’est une lecture qui me fout la trouille parce que sans mon courant, je suis limite Cro-Magnon !

Impressions de Stelphique (page 240 à fin) : ♫ Sous le soleil exactement ♫….car la peur du Noir était trop puissante !
Impossible de lâcher cette deuxième partie de roman! je m’y suis totalement immergée avant que le soir ne vienne, juste au cas ou, la lumière ne vienne à manquer… Au soleil, sur ma chaise longue, la peur n’en est pas moins effrayante ! Une LC qui ne manquait pas de courant, et de partage de connexion, avec ma binômette !

Publicités