La liste des Sept : Mark Frost [LC avec Stelphique et… Ju Lit Les Mots ! – Intro]

Hé oui, une petite nouveauté pour ce mois de juillet… Le duo de binôme habituel passe à un trinôme… Non, « ça est pas » français, un mot pareil !

Une triade ? Nan, ça fait mafia japonaise, ça…

Oh, sorry, on me signale dans l’oreillette que trinôme est un mot qui existe mais je me vois mal nommer Ju « ma trinômette ».

Triumvirat ! Ça fait plus mieux je trouve. J’avais aussi « partouze littéraire » mais les deux copines me font signe que « non, non, non, tu n’écriras pas un truc pareil » alors que voulez-vous, en petite fille obéissante, je ne parlerai pas de partouze littéraire à trois.

Ju, un peu suicidaire sur les bords m’a donné carte blanche aussi pour l’intro…

Sérieusement, je suis en train de bosser avec des filles qui aiment vivre dangereusement et qui, comble du danger, ne contresignent même pas mes discours. Chez nous, le Premier Sinistre couvre celui du roi !!

Anybref, cette fois-ci, nous accueillons dans notre sein Ju Lit Les Mots (anciennement Juliesuitsonfil) pour une LC à trois.

Qu’est-ce qu’elle nous a proposé, Ju ?

« La liste des Sept »… Et pas la liste des courses !

Un roman qui prend la poussière dans mes étagères depuis… au moins ça et c’est Collectif Polar qui a mis le doigt (rhô, la coquine) sur le fait que j’avais un coup de mou pour avoir laissé trainer un roman qui parlait de Conan Doyle sur les étagères.

Là-dessus, s’engouffrant dans la brèche, Ju proposa une LC à trois et Stelphique et moi on a dit oui !

Passons au livre, maintenant.

La nouvelle couverture est superbe, mieux que celle des éditions Press Pocket car là de suite, j’ai envie d’aller voir sous la soutane des moines si, comme les écossais, ils ne portent rien sous leurs robes de bure.

Et puis, réveiller un peu leur zeb endormis, ça serait un sacré challenge ! (Chouchou, si tu me lis, je plaisante, bien entendu !)

Sept… Une liste des Sept. Mais des sept quoi ? Là, subitement, il me revient une scène culte de la série Friends où Monica expliquait à Chandler les 7 zones érogènes de la femme.

[Saison 4, épisode 11 – « Celui qui posait une question embarrassante » (« The One With Phoebe’s Uterus »)]

Là, je vous le fais de mémoire… Elle avait dessiné l’affaire sur une feuille de papier et Chandler faisait celui qui était parfaitement au courant.

Chandler ne savait même pas qu’on en avait , de zones. Il en désignait une en demandant « C’en est une ? » et elle lui répondait que c’était même la plus importante.

« Oh oui, je n’avais pas bien vu avec le dessin à l’envers ».

Alors Monica lui avait montré où les zones se trouvaient et lui conseillait de faire des mélanges.

On commence par la 1, la 2, la 1, la 2, la 3 et quand elle passait à la 4 ou à la 5, elle avait la voix qui changeait.

Puis elle continuait dans ses chiffres, imaginant sans doute qu’on la titillait à ces endroits et en passant de la 4, la 5, la 3, la 7, elle commençait vraiment à avoir des sensations et elle terminait par des « 7,7,7,7,7, oh oui, 7 » et finissait avec un orgasme virtuel.

Alors, j’espère que le livre nous parlera des 7 zones érogènes de la femme, qui, comme vous le savez, peuvent varier selon la dame et j’espère aussi qu’à la fin de la lecture, on aura un orgasme virtuel grâce aux aventures du créateur de Sherlock Holmes.

Enfin, moi, de ce côté là, je suis archi-comblée d’orgasmes littéraires avec les récits sur Sherlock Holmes, sans compter tous les super livres que j’ai déjà lu dans ma vie…

Prêtes pour un orgasme, les filles ?? À vos marques, jouissez !

J’ai trouvé le moment culte, mais pas en français… En tout cas, à la fin de l’épisode, la copine de Chandler venait remercier Monica !

ggggg

Advertisements

7 réflexions au sujet de « La liste des Sept : Mark Frost [LC avec Stelphique et… Ju Lit Les Mots ! – Intro] »

  1. Hello Dame Belette !

    Moi aussi j’ai été désigné par la silhouette du moine. Mais moi je n’imagine pas quoi que ce soit sur une présence/absence de sous vêtements ou sur son kiki… Moi ce qui l’intrigue c’est les difformités faciales, corporelles ou cutanées qu’il cache sous la bure… Genre une transformation qu’on retrouve dans un cthullhu… 😖

    Alors? Apprécieras tu ce roman ou pas? Mystère et boules de gnomes! 🙄 (Oui je sais elle est limite celle-ci aussi…)

    En lisant le résumé qu’un autre lecteur en avait fait, j’ai un peu pensé à la série Penny Dreadfull qui réunit quasiment toutes les thématiques du gothique victorien (Avec une modernité de mœurs franchement anachronique) au point que ça en devenait grand-guignolesque… Et là encore je trouve qu’on en rajoute beaucoup dans les thématiques…

    La tragédie classique veut qu’il y ait unité de lieux, de temps et d’action… Et comme je suis une vieille chose confite dans la naphtaline et l’amidon (aurai-je été présentée à Queen Victoria herself à mon bal des débutantes ? 😂), et ben quand on en rajoute trop, quand on surcharge… Qu’on veut être exhaustif et ne rien oublier de ce qui fait grave kiffer sa Life à un max de lecteurs… J’ai vite peur que ça ne frise le mauvais goût littéraire qu’on tutoie le grotesque et qu’on s’y perde… Tiens… Je n’ai pas cru voir de loups garous ou de vampires dans le résumé que j’ai vu… N’est ce qu’un oubli??? 😬

    Mais bon… Je ne l’ai pas lu ce livre alors je ne peux pas vraiment le critiquer! Juste exprimer mes craintes de lectrice un peu plan plan…😕

    Aimé par 1 personne

    • Zut de flûte mon mini clavier qui pousse à la faute et mon correcteur de mobile qui a changé des mots rendent le début de mon message incompréhensible!

      J’ai été SÉDUITE par la silhouette du moine et c’est « ce qui M’intrigue » qu’il faut lire etc… 😡

      J'aime

    • Genre une transformation qu’on retrouve dans un cthullhu ?? Une grosse tentacule, quoi ?? J’en reviens toujours au sexe… faut pas m’en vouloir, quand j’ai pas eu mon médoc en suppo – de satan ? – sitoire, je ne me sens plus.

      Alors, étant donné que mon second prénom c’est Flash Gordon, j’ai terminassionné ledit roman avant mes copinautes et je fermerai ma gueule pour ne pas leur dévirginiser la lecture.

      Je peux juste dire qu’on ne soulèvera pas les bures des moines puisque de moines je n’en ai vu point ! Réclamation immédiate, je suis grugée. Pour le reste, si tu avais une adresse mail, nous pourrions deviser gentiment et gaiement sur ce chef-d’oeuvre de la littérature qui va figurer au Top 10 de mes romans méga supra giga adoré. Non, non, non, j’ai pas oublié de mentir, je te le jure !

      Pas vu de vampires, mais un cercueil qui aurait pu en contenir un et leur père spirituel, Bram, pas de loups-garous mais des gros loups, vu un bébé qui n’avait pas encore sa ridicule moustache et des momies qui puent et qui rejouent à Walk Like in egyptian.

      Je retourne dans ma naphtaline et mon amidon de suite et demain, je file sur la tombe de ACD qui a dû se retourner le pôvre.

      J’aime lorsque tu exprimes tes craintes de lectrice plan plan… 😀

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s