Fables – Tome 10 – Les fils de l’empire : Bill Willingham & Mark Buckingham

fables_tome_10-les_fils_de_l_empire_

Titre : Fables – Tome 10 – Les fils de l’empire

Scénariste : Bill Willingham
Dessinateurs : Middleton Joshua – Inaki Miranda – Mark Buckingham – Allred Mikael

Édition : Panini France (2010) / Vertigo Classiques (2013)

Résumé :
Les Fables, exilés dans le monde des Communs, viennent de porter un coup fatal à l’Adversaire en détruisant l’un des plus précieux trésors de l’Empire. Pendant que le chef des Royaumes panse ses plaies et retrouve des forces, les citoyens de Fableville profitent du bref moment d’accalmie que leur accorde cette victoire.

Mais chacun sait que la trêve ne durera pas. La tempête couve déjà, et les vents eux-mêmes devront choisir leur camp.

12042_t10Critique :
Comment détruire Fableville et en même temps le monde des Communs (des humains) ? Pas de soucis, la Reine des Neiges a un plan encore plus diabolique que de chanter « Libérée, délivrée » durant 365 jours, 24h sur 24, volume à fond…

Quoi ? Mais quel pourrait être ce plan encore plus inhumain que ce truc que même à Guantánamo ils n’osent pas faire, tant c’est horrible ??

Oh, juste la broutille des Quatre Fléaux : la pestilence, le feu, l’hiver non stop et la famine. On a échappé au pire !

Voilà un tome qui ne fait pas beaucoup avancer le Schmilblic mais qui repose un peu le lecteur fortement éprouvé par les tomes précédents.

Tandis que cette salope de Reine des Neiges expose son plan pour nous exterminer jusqu’au dernier, c’est Noël à Fableville et nous avons droit à quelques scènes de vie courante chez Blanche Neige et Bigby et leur six louveteaux.

Alors qu’on sourit et qu’on se dit que là, on va se la couler douce, le scénariste – le fourbe – nous sort de notre torpeur bienveillante pour nous emmener, nous et toute la famille du Grand Méchant Loup, chez son père, Mr North, vent du Nord de son état et que Bigby, son rejeton, déteste au plus haut point.

Une fois de plus je n’ai pas vu le temps passer ! Même si l’histoire ne progresse guère, on apprend d’autres faits sur nos Fables et on est toujours étonné de ce que l’on découvre, souvent à l’opposé de ce que l’on imaginait.

Le seul bémol sera pour les dessins de Michael Allred dont le trait est fort simpliste, même si Bigby est plus beau sous son trait que celui qui nous le dessine avec les lèvres rentrées.

Par contre, son Pinocchio, j’ai failli ne pas le reconnaître tant il était différent de l’habituel !

Étoile 3,5

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017), le Challenge « Totem » par Liligalipette (Loups) et « Le Mois Américain 2016 » chez Titine.

CHALLENGE AMÉRICAIN 2016 - Lone Ranger

Publicités

5 réflexions au sujet de « Fables – Tome 10 – Les fils de l’empire : Bill Willingham & Mark Buckingham »

  1. Ping : Bilan du Mois Américain : Septembre 2016 | The Cannibal Lecteur

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Septembre 2016 | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Bilan du challenge Polar et Thriller | deslivresetsharon

  4. Ping : Bilan pour le challenge polar et thriller 2016-2017 | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s