Fables – Tome 13 – L’âge des ténèbres : Mark Buckingham & Bill Willingham

fables-tome-13-lage-des-tenebres

Titre : Fables – Tome 13 – L’âge des ténèbres

Scénariste : Mark Buckingham
Dessinateurs : Bill Willingham / Allred / Gross

Édition : Urban Comics – Collection Vertigo Classiques (2014)

Résumé :
La grande bataille qui opposait les Fables au puissant empire de l’Adversaire est enfin terminée.

S’ouvre alors pour chacun d’eux une ère d’accalmie et de deuil durant laquelle la communauté fabuleuse se rappelle les héros tombés pour eux.

Au même moment, alors que Mowgly s’aventure en terres hostiles pour le compte de Bigby, un mal très ancien se réveille au cœur des Royaumes désormais libérés.

EDIT : par manque de café, j’avais cafouillé et publié le tome 14 avant le 13. Ceci a été corrigé… Ceci étant, cet article était le 1111ème que je publiais… Rendez-vous au 2222 !

9782365773799_p_5Critique : 
L’Adversaire est vaincu, il l’a eu dans le cul ! L’adversaire, malheureusement, vit toujours et les dirigeants de Fableville lui ont fait bénéficier de l’amnistie, ce qui n’est pas au goût de chacun et je les comprends très bien…

C’est à cause de l’Adversaire qu’ils ont du fuir leur Royaumes respectifs, ils ont tous perdu des gens qu’ils aimaient et alors qu’ils vivaient plus ou moins heureux dans notre monde, le Grand Con-Quérant voulait mettre la main dessus aussi.

J’avais cru, grande bête que je suis, que j’allais lire un tome avec du calme et de la volupté, savourer le fait qu’on lance des tomates pourries sur l’Adversaire et tout le reste… Mais non !

Ce tome en fait est triste… Ceux qui l’ont lu savent pourquoi et j’ai souffert de la perte d’un personnage auquel j’étais grandement attachée.

Mais en plus de la perte d’un ami cher, nos Fables vont devoir faire face à un autre ennemi sans doute plus puissant que ne fut l’Adversaire (qui l’était déjà pourtant).

Si j’avais craint que Mark Buckingham n’ait plus grand-chose à raconter dans ses Fables après la défaite de l’Adversaire, et bien, je me suis fourrée le doigt dans l’œil. Puisqu’il s’inspire des contes, la matière est vaste et on pourrait encore continuer bien longtemps.

Mon coup de gueule ira au dessinateur Allred, une fois de plus, qui nous propose des dessins qui n’ont rien à voir avec ceux des autres, changeant même la tête des personnages les plus emblématiques, comme Pinocchio que j’ai eu du mal à reconnaître puisqu’il avait plus l’air d’un véritable petit garçon avec une tête normale et plus sa bouche de travers, comme dans les planches de Bill Willingham.

Quand aux couleurs de ses planches, n’en parlons pas, elles sont unies, sans ombres, sans jeu de différentes couleurs. Comme coloriées aux marqueurs d’un bloc.

Le reste de l’album est bien dessiné, on retrouve les dessins de Willingham et les personnages dessinés comme je les aime et mieux encrés.

En 12 tomes, je me suis attachée aux personnages, j’ai appris au fil des tomes à les apprécier de plus en plus, à faire de plus amples connaissances avec eux, à modifier mon jugement premier sur eux.

Mon envie est toujours aussi grande de les accompagner pour la suite de leurs aventures, mais j’ai un peu peur de perdre des personnages dans leur future guerre avec le nouveau Mal qui se répand peu à peu.

Étoile 4

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017) et Le « Challenge US 2016-2017 » chez Noctembule.

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Fables – Tome 13 – L’âge des ténèbres : Mark Buckingham & Bill Willingham »

  1. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Novembre 2016 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s