[SÉRIE] Sherlock – Saison 4 – Épisode 2 – The Lying Detective

maxresdefault

The Lying Detective est le deuxième épisode de la quatrième saison de la série télévisée Sherlock diffusé pour la première fois sur BBC One et BBC One HD le 8 janvier 2017.

sherlock-saison-4-episode-2-the-lying-detective-violon

Synopsis :
Plusieurs semaines ont passé depuis [événement du premier épisode – No spolier]… Sherlock vit cloîtré dans son appartement et a replongé dans la drogue.

Malgré son état, le détective accepte la visite d’une femme qui se présente comme la fille de Culverton Smith, millionnaire philanthrope, dont elle aurait découvert le plus sombre secret. Sherlock pense alors avoir à faire à son ennemi le plus dangereux jusque-là.

sherlock-saison-4-episode-2-the-lying-detective-sherlocks4-214515

Ce que j’en ai pensé (chronique sans paraben, sans huile de palme et sans spolier !) : Toujours sous le coup du précédent épisode, je suis entrée dans celui-ci avec la tête ailleurs, pas à ce que je faisais et de ce fait, j’ai loupé le jeu de mot de l’épisode et n’ai pas fait le rapprochement avec l’aventure canonique !

Sachant que les producteurs ont de plus en plus de mal à réunir les différents acteurs, certains murmurent que cette saison 4 serait probablement la dernière, et c’est sans doute pour cela que nous avions déjà un cliffhanger à la fin du premier épisode.

Nous retrouvons donc Sherlock seul dans son appartement après sa brouille avec John et sa réconciliation avec les drogues en tout genre.

Arrive une cliente qui lui parle d’un homme : Culverton Smith, son père, qui un jour, après leur avoir fait prendre du sérum « oubli », leur a expliqué qu’il allait tuer quelqu’un, qu’il voulait tuer quelqu’un.

Des petits clins d’oeil drôles, notamment avec Sherlock qui déambule dans Londres avec sa cliente, donnant l’air d’être éméché, suivi via les caméras de surveillance par son frère et qui, dans ses pérégrinations, arrive à lui tracer le mot « Fuck off ».

C’est un épisode étrange, où l’on ressent un mal être à voir Sherlock se foutre en l’air de la sorte, à poursuivre assidument le fameux Culverton Smith qu’il accuse d’être un tueur en série.

Niveau personnage malfaisant, le Culverton est un salaud de belle envergue, il suffit de l’entendre parler à son personnel « Cela fait longtemps que vous travaillez ici ? 10 ans ? *petit sourire en coin* Si vous voulez continuer…. » (dans ces eaux là).

Oui, celui qui a le rôle du méchant présumé (on ne le sait pas avec certitude, Sherlock étant dans ses délires) a la gueule de l’emploi.

Voyez par vous-même… Si ça c’est pas une belle gueule de méchant ou de type pas net, qu’est-ce qu’il vous faut de plus ??

the-lying-611242132

Sherlock est égal à lui-même niveau déductions, il sait toujours vous niquer les mots de passe des smartphone et se faire passer pour ce qu’il n’est pas.

Durant tout l’épisode, on ne sait pas trop qui manipule qui ni pourquoi (si j’avais fait le rapprochement avec l’aventure canonique, j’aurais compris, mais souvenez-vous, j’avais la tête encore perdue dans le premier épisode coup de poing).

the_lying_detective

Le mystère plane toujours quand à un éventuel retour de Moriarty et ma crainte était qu’il soit fondé.

Ça bouge et ça castagne assez bien dans cet épisode, Sherlock se prendra quelques mandales et en donnera lui même, n’hésitant pas à se mettre en danger pour résoudre cette affaire qui le hante, qui le fait sombrer petit à petit dans les délires, sans que l’on sache s’il est dans le vrai ou pas.

Le final de cet épisode est à la hauteur de la nouvelle canonique, différent, mais dans la même veine, ce qui est normal pour un toxico (mdr).

Un épisode différents de tous ceux que nous avons vu, avec de la profondeur dans l’amitié que se porte nos deux hommes (pas du gay-friendly, merci !), avec de la tristesse, avec un John qui ne sait plus à quel saint se vouer et qui s’effondrera sur celui de Sherlock (il pleure sur son sein).

sherlock-lying-detective-johnlock

Là, les fans de yaoi ont dû en mouiller leurs culottes, moi, j’ai inondé la mienne en entendant le son émit par le smartphone de Sherlock lorsqu’il reçu un SMS (texto) d’une personne que j’apprécie énormément.

Et j’ai adoré les sous-entendus !!!!

Le méchant était une fois de plus réussi, et là, je ne pourrai jamais rien leur reprocher car ils ont toujours su trouver les acteurs qu’il fallait et ces derniers ont toujours joué leur rôle à la perfection, que ce soit en version dingue et allumé, ou en type zen qui n’hésite pas à pisser dans la cheminée du 221b, ou du gentil nounours qui, quand il parle, vous glace les sangs.

Un épisode qui se termine une fois de plus sur un cliffhanger horrible qui donne envie de voir le dernier épisode de la saison 4 de suite.

Mais malgré tout ça, je trouve que la saison 4 est un poil de cul en-dessous de la saison 3 et une touffe de poil de cul de mammouth en-dessous de l’excellente première saison et de la deuxième, qui restent, à mon humble avis, les deux meilleures.

Étoile 3,5

Challenge « Thrillers et polars » de Sharon (2016-2017), « A year in England » chez Titine (Juillet 2016 – Mai 2017), le Challenge British Mysteries chez My Lou Book et le Mois du polar 2017 chez Sharon.

sherlock-saison-4-episode-2-image sherlock-saison-4-episode-2-sherlock_the_lying_detective_quotes_09 sherlock-saison-4-episode-2

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

26 réflexions au sujet de « [SÉRIE] Sherlock – Saison 4 – Épisode 2 – The Lying Detective »

  1. Pour ma part j’ai beaucoup aimé cet épisode dont le noeud de l’intrigue est assez proche de la nouvelle du canon dont le titre laisse supposer qu’il s’inspire. En revanche je ne suis pas tout à fait d’accord pour trouver la S4 inférieure même très légèrement à la S3 qui a mes yeux est en dessous de tout… les deux premiers épisodes de la S4 me semblent renouer avec l’esprit originel de la série même si le S4E1 ne se termine pas comme on aimerait.

    Après en effet tout dépend de ses critères de notation personnels… je suis moins encline à noter en fonction de la façon dont le scénario va jouer avec ma sensibilité et plus attachée au respect du canon, ou du moins de son esprit et de la qualité du traitement de l’intrigue.

    Anybref c’est très personnel et subjectif toussa!

    Aimé par 1 personne

    • Oui, j’aurais dû comprendre, mais j’avais ma tête ailleurs, dans le cul, sans doute… Des baffes je mérite !

      La 3 ne m’avait pas trop déplu (pas frapper, pas frapper) et l’épisode 1 de la 4 m’a sapé tout mon moral, même si d’inspiration canonique puisque… tu sais quoi !

      Faudra que je me les refasse, à tête reposée, à chaud, on n’est pas toujours juste, surtout pour cette série dont j’attends beaucoup.

      J’aime qu’on respecte le canon, mais j’aime aussi qu’on s’en éloigne afin d’éviter les redondances avec ce que nous savons et garder des surprises.

      Personnel, en effet, et le premier m’a choqué, pour le truc que tu sais. Je dois me refaire la 3 et surtout la 4, car la 3 je me l’étais refaite. La 4, à tête reposée, en sachant ce que je sais…

      J'aime

    • Effectivement… mais tout ceci reste évidemment subjectif, attaché à nos ressentis, nos émotions lors du visionnage et toussa toussa. Je dois me refaire cette saison 4 avec un esprit moins vierge, je le verrai sans doute autrement. Sinon, tant pis 😉

      J'aime

  2. Ping : Mois du polar 2017 | deslivresetsharon

    • Ma culotte a fait des émules ! 😆

      OMG, je vais aller vomir ! Non mais tu imagines les odeurs ?? Ok, ça fait pas écolo de se changer tous les jours et de faire des lessives régulièrement, mais sur l’hygiène, je suis assez intransigeante ! Dis leur que quand je congèle mes viandes, je me lave les mains au Dreft vaisselle entre chaque paquet !! Non, elles comprendraient pas le coup des germes ! 😀

      Aimé par 1 personne

      • Je n’imagine pas, je le vis au quotidien : Quand cette classe sort, la classe suivante refuse de rentrer dans la salle (et pourtant, je fais cours toutes fenêtres ouvertes).
        Sur certains sujets, l’écologie, je m’en balance -hors de questions de renoncer à me laver tous les jours pour être écolo. Je ne compte pas les fois où je me lave les mains quotidiennement.

        Aimé par 1 personne

        • Oui, les mains aussi, surtout après le métro et les chiottes ! Mais je n’exagère pas non plus, trop d’hygiène n’est pas bon, mais le juste milieu, quoi, merde !

          Tais-toi, je prends les métros tous les jours… Il y a des jours où je préférerais sentir un GROS tas de fumier que certaines personnes…

          Aimé par 1 personne

            • Y’a des jours où j’aime autant sortir ça. Mais si je devais sortir les vaches au matin, je me changerais ensuite… ou je me tiendrais à distance de ces bestiaux… quand je reviens d’avoir été à cheval, ma mère dit toujours qu’il y a comme un goût… 😛

              J'aime

            • L’odeur profonde de la campagne ! Un voyage à lui tout seul ! Mais je remarque une chose, on tolère l’odeur de son chien, pire, on trouve qu’il sent bon, idem avec son cheval et ça doit marcher aussi pour les vaches, comme pour les pets et les enfants : on ne tolère que les siens !

              Aimé par 1 personne

            • On tolère ce qu’on veut, de toute façon ! 😆

              Je me souviens, quand j’étais dans ma prime jeunesse, que mon grand-père disait que ses vaches sentaient meilleurs que celle du voisin et il est un fait que ça sentait meilleur dans on étable que celle du voisin, mais bon… 😀

              Ma dernière jument achetée, elle avait une odeur forte, plus forte que les autres, maintenant, c’est passé 😉

              Aimé par 1 personne

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Février 2017 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : A year in England 2016 – Récapitulatif | Plaisirs à cultiver

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s