Bilan Livresque Mensuel : Février 2017

bilan-scrat-on-ne-lache-rien-malgre-le-froid-ok

Février, le Mois le plus court de l’année ! Le moins productif en lecture alors ?

Non, je ne dirais pas ça parce que, mes amis, je n’ai pas chômé !

12 romans, 14 bédés,  3 Comics et 2 Mangas, ce qui n’est déjà pas si mal vu le mois de malade que j’avais, entre le boulot, le ménage, le reste… Et ceci n’est pas du fictif, messieurs dames !

Un petit roman australien pour commencer. Chat sauvage en chute libre de Mudrooroo (ICI) où l’auteur raconte son aventure personnelle qui n’était pas facile, vu qu’il était le fils d’un Blanc et d’une Aborigène. C’est court, c’est pas long, mais c’est puissant, l’amertume de l’auteur transpire de chaque phrase et on sent bien que jamais il ne fera un effort pour s’en sortir dans la vie puisque la vie l’a mis sur le côté dès le départ. Un récit qui, hélas, est toujours contemporain.

Pour les amateur d’argot, sautez de suite sur Touchez pas au grisbi ! d’Albert Simonin (ICI). Nous sommes dans le milieu de la truande, ça jacte comme dans les Tontons Flingueurs, mais l’usage de termes argotiques que je ne connaissais pas du tout m’a souvent obligé à utiliser le glossaire final (où ils ne se trouvent pas tous) et de ce fait, j’ai souvent perdu le fil de ma lecture.

On reste dans le milieu de la truande, mais on file aux States avec l’excellent Ne mourez jamais seul de Donald Goines (ICI) qui est le récit d’une vengeance qui ne tourne pas comme elle devrait et qui aura des conséquences imprévues sur tout le monde. Un récit court, brutal, violent, des personnages bien typés, de l’adrénaline, du café fort, de la tension, le tout planté dans un décor véritable, dans des quartiers sordides, et c’était pas en carton.

Bon, on se déride les zygomatiques avec le génial Aux urnes, les ploucs ! de Charles Williams (ICI) et qui nous fait revenir dans un trou perdu, chez Oncle Sagamore qui n’a que des tours pendables dans sa tête. De quoi rendre fous les flics, le shérif, les habitants du comté et d’ailleurs et de perturber sérieusement les élections du nouveau shérif. Jouissif !

Je ne reste jamais loin du milieu des magouilleurs de tout poil, ni des troquets, moi. Amérique, après la Grande Dépression, dans un Roadhouse, au milieu des jeux clandestins et de l’alcool distillé. Une poire pour la soif de James Ross (ICI) est un roman noir, sombre, un café sans sucre, sans lait, sans rien. L’espoir est foutu le camp sans prévenir les personnages de ce roman. Le final est d’ailleurs d’un cynisme à aller se pendre au premier arbre qui passe.

J’avais adoré le premier opus (Trois mille chevaux vapeur), alors c’est tout naturellement que j’ai plongé sur Equateur d’Antonin Varenne (ICI) afin de suivre les pérégrinations mouvementées de Pete Ferguson. Pour voyager, j’ai voyagé, j’ai vu du pays et j’ai apprécié la compagnie taciturne de Pete.

Yvan nous avait suggéré cette trilogie pour nos LC, nous avons donc empoigné le dernier, Les chemins de Damas – Les prophéties – Tome 3 de Pierre Bordage [LC avec Stelphique] (ICI) afin de boucler la boucle et de voir si nous allions encore frémir. Nous avons frémi devant ce récit violent, sans concession et réaliste. On ne sort jamais tout à fait indemne de ces romans aux relents trop réalistes qui nous dresse les poils sur les bras car ceci pourrait très bien nous arriver.

Que dites-vous ? Si ma mère suce des bites en enfer ?? Non, mais dites donc, sale démon, je ne vous permet pas !! Tout le monde a entendu parler du film L’exorciste mais qu’en est-il du roman original écrit par William Peter Blatty (ICI) ? Le film faisait peur à l’époque, le roman aussi, sans doute, mais en 2017, ce n’est pas ça qui m’enverra me terrer sous le lit ! Un bon moment de lecture malgré tout.

LE premier roman du King et je ne l’avais pas encore lu ! Shame on me car Carrie de Stephen King (ICI), bien que très court, comporte déjà un condensé de ce que nous retrouverons souvent dans les romans de l’auteur : du fantastique et du fanatisme religieux. Victime des brimades de ses camarades de classe, Carrie va se déchaîner à LA brimade de trop et le résultat sera le plus grand barbecue humain jamais vu…

Un petit roman post-apocalypse ? Quoi ? Encore ? Oui, mais celui-ci est différent des autres, mais je ne vous en dirai pas plus sur l’excellent Dans la forêt de Jean Hegeland (ICI) car sa chronique viendra plus tard. Mais sachez, d’or et déjà, que j’ai adoré ce roman !

Encore Sherlock Holmes ? Ben oui, désolée, c’est mon vice, donc… Si je n’avais que moyennement apprécié le pastiche « Les avatars de Sherlock Holmes », ma copinaute Noctembule m’avait plus que conseillé Le détective détraqué ou les mésaventures de Sherlock Holmes écrit par un Collectif d’auteurs (ICI). Hop, un petit tour à la librairie et on plonge de suite dedans ! Bon, la première histoire se retrouve dans les avatars, mais pour le reste, j’ai grandement apprécié les différents histoires.

Et puis ensuite, un peu de Noir avec Deux soeurs de Barbara Garlaschelli (ICI) qui est présenté comme un thriller psychologique et qui évoquerait, de par ses personnages tourmentés et sa noirceur, le Misery du King.

Alors on va se mettre d’accord de suite, le Misery est hors catégorie et si on a aussi une détention non consentie, on est loin du calvaire infligé à Paul Sheldon par cette tarée d’ Annie Wilkes ! Malgré tout, c’était un roman prenant mais Wilkes reste toujours au top des personnages tourmentées ET tarée, bien que la Amélia du roman soit aussi un cas tourmenté.

Bilan Livresque Mensuel : Février 2017 – 12 romans

  1. Chat sauvage en chute libre : Mudrooroo
  2. Touchez pas au grisbi ! : Albert Simonin
  3. Ne mourez jamais seul : Donald Goines
  4. Aux urnes, les ploucs ! : Charles Williams
  5. Une poire pour la soif : James Ross
  6. Equateur : Antonin Varenne
  7. Les chemins de Damas : Pierre Bordage [LC avec Stelphique]
  8. L’exorciste : William Peter Blatty
  9. Carrie : Stephen King
  10. Dans la forêt : Jean Hegeland
  11. Le détective détraqué ou les mésaventures de Sherlock Holmes : Collectif
  12. Deux soeurs : Barbara Garlaschelli

Bilan Livresque Mensuel : 14 bédés, 3 comics et 2 manga = 19 lectures

  1. Fables – Tome 22 – Et ils vécurent heureux : Willingham & Buckingham (Comics)
  2. Black Butler – Tome 23 : Yana Toboso (Manga)
  3. Lincoln – Tomes 1 à 8 : Jérôme Jouvray & Olivier Jouvray (5 lus)
  4. Les vieux fourneaux – Tome 3 – Celui qui part : Lupano et Cauuet
  5. Fables – Tome 23 – Adieu : Willingham & Buckingham (Comics)
  6. Baker Street – Tome 1 – Sherlock Holmes n’a peur de rien : Pierre Veys & Nicolas Barral
  7. Baker Street – Tome 2 – Sherlock Holmes et le club des sports dangereux : Pierre Veys &  Nicolas Barral
  8. Pinkerton – T3 – 1862, Dossier massacre d’Antietam : Rémi Guérin
  9. Undertaker – Tome 3 – L’Ogre de Sutter Camp : Xavier Dorison
  10. Le maître d’armes : Dorison & Parnotte
  11. Moby Dick : Olivier Jouvray & Pierre Alary
  12. Rubrique-à-brac – Taume 2 : Gotlib
  13. American Vampire – T1 – Sang neuf : Snyder, S. King & Albuquerque (Comics)
  14. L’histoire secrète du FBI – Tome 1 – La peur rouge : Marc Vedrines
  15. Sherlock – Une étude en rose : Moffat, Gatiss & Jay (Manga)

Bilan Livresque Mensuel : 1 Film et 10 épisodes de Séries 

  1. [SÉRIE] Sherlock – Saison 4 – Épisode 1 – The Six Thatchers
  2. [SÉRIE] Sherlock – Saison 4 – Épisode 2 – The Lying Detective
  3. [SÉRIE] Sherlock – Saison 4 – Épisode 3 – The Final Problem
  4. The magnificent seven [FILMS] d’Antoine Fuqua (2016) – Je m’attendais à pire, ma foi, ça se laisse regarder.
  5. Elementary – Saison 5 – Épisode 13
  6. Sleepy Hollow – Saison 4 – Épisodes 2 – 3 – 4
  7. The Big Bang Theory – Saison 10 – Épisodes 14 – 15 – 16

#LeFilmDeLaSemaine2017

bilan-scrat-happy-ok

Publicités

22 réflexions au sujet de « Bilan Livresque Mensuel : Février 2017 »

  1. J’ai fait exprès d’oublier mon crayon… je ne note rien de rien! J’ai dit RIEN, RIEN j’ai dit! Mais euhhh, mais, mais… Dans la forêt vient de se graver dans un coin de mon neurone! Tu es horrible! :p

    Aimé par 1 personne

  2. Dans la forêt arrive demain mais je sais que toi tu vas encore déchiré … pas mal du tout ton bilan , pour les chats sauvages pas encore fait ma chronique, avis contrasté pour ce roman . T’en as plein qui me plaise mais là Faut que je patiente , faudra que tu m’emmènes chez ton dealer au printemps 😉

    Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s