Héloïse, ouille ! : Jean Teulé

Titre : Héloïse, ouille !

Auteur : Jean Teulé
Édition : Julliard (05/03/2015)

Intro (par Ida) :
C’est avec sa prose enlevée, piquante et poétique que Jean Teulé, écrivain qui aime à revisiter l’histoire à travers certaines de ses grandes figures romanesques, nous livre ici sa vision du couple mythique formé par la belle Héloïse et le docte Abélard.

Couple mythique… qui a bel et bien existé cela étant, et qui est passé à la postérité grâce à la correspondance quelque peu salée qu’il a laissé derrière lui, laissant supposer que l’amour courtois dont ils seraient les précurseurs, n’a absolument rien de platonique.

Ce qui n’a visiblement pas échappé à Jean Teulé !

Résumé (par Ida) :
Nièce d’un Chanoine dont l’histoire dit qu’il avait ses entrées à la cour de France, Héloïse est une belle jeune femme d’une exceptionnelle érudition.

Son oncle décide de parfaire son éducation en la confiant au Maître à penser de l’époque, celui aux cours desquels on se presse dans les universités, Jean Abélard.

Bien que sortant du couvent d’Argenteuil, Dame Héloïse est une femme libre qui a déjà vu le loup et sa meute… Et pas qu’un peu.

Ce qu’Abélard découvrira rapidement en croyant l’avoir initiée à d’autres savoir nettement moins académiques.

Et bien oui, que voulez-vous ! Un homme dans la force de l’âge et une jeune femme d’une beauté exceptionnelle enfermés dans une pièce toute la sainte journée… N’était-il pas un brin naïf et imprudent l’Oncle Chanoine ?

Alors… et bien ça fornique dans tous les sens…

Jusqu’au jour où le pot aux roses sera découvert et où les amours du couple se trouveront alors quelque peu contrariées…

Je n’en dirai pas davantage, vous laissant découvrir ce roman qui a sa manière toute particulière tente de nous rendre compte du mythe et de ses vérités.

Critique (encore Ida – MDR :
Si vous n’avez pas aimé 50 nuance de Grey, probablement n’aimerez vous pas ce livre-là !

Certes Teulé sait écrire et rendre poétique ce qui sous la plume d’un autre sombrerait dans la trivialité.

Certes, Teulé a ce talent qui lui permet de retranscrire dans la langue de notre époque, la langue magnifique des autres époques qu’il nous fait visiter et dans lesquelles il nous guide avec délice…

Mais… Teulé… et bien… il aime le cul ! Il aime la bite ! Le sexe et le stupre ! Et si vous ne l’avez pas compris en tournant la dernière page de ce livre… et bien c’est que vous n’avez rien compris de la délectation complaisante avec laquelle il nous décrit longuement les ébats des deux amants.

Certes, Héloïse et Abélard, précurseurs de l’amour courtois de par leur correspondance passée à la postérité sont devenus ensuite le couple iconique des amoureux contrariés qui ont à leur suite alimenté la littérature !

Certes, il convient de ne pas confondre amour courtois et amour platonique (sa mère !)… Mais tout de même !

S’attendait-on à trouver là un kamasutra médiéval ???

Au bout d’un moment c’est assez répétitif sur le fond et ça fatigue ! D’ailleurs je dois avouer que dans certains de ses autres romans, son recours trop systématique aux passages érotiques m’avait d’autant plus lassée qu’il n’apportait rien à l’affaire…

Là, le sujet s’y prêtait certes davantage… Et Teulé s’est lâché. Mais trop c’est trop !

D’ailleurs retirez les passages ayant trait à la gaudriole de ce texte, que le livre s’en trouverait considérablement aminci !

Voilà un livre que je ne laisserai pour rien au monde traîner dans mon salon de peur que ma belle-mère ne fasse une attaque en tentant de le lire, ou que mes ados ne me le piquent pour ricaner avec leurs copains sur ce que leur mère lit !

Bref… Un livre à ne pas laisser entre toutes les mains !

PS : Oui, Ida rédige quelques articles pour mon blog, mais je ne la paie toujours pas, ni en argent, ni en nature, ni en thé, ni en bouffe, ni en rien ! Juste mes respect et mes salutations distinguées !

Publicités

58 réflexions au sujet de « Héloïse, ouille ! : Jean Teulé »

  1. T’as bien raison de ne pas me payer en nourriture ou en thé!!! Tu serais obligée d’aller vendre tes organes sur le darknet !!! C’est que tu as compris que je suis exigeante sur la qualité du thé! Et plutôt gourmande et vorace!!! 🤤

    Mon dernier projet en date : me lancer dans le saumon « gravelax ». Cela ressemble au saumon fumé mais ne nécessite pas de fumage (et il n’y a pas de goût fumé forcément!). Ton saumon confit dans le sel, le sucre et les épices… Je vais bientôt faire quelques essais en prévision des prochaines fêtes de Noël! Chuis prévoyante! Comme ça je pourrai servir et mon saumon maison, et mon foie gras maison et être LA star de la soirée, largement devant la dinde! 😆

    Quoi? Me mettre en concurrence avec une dinde n’est pas à mon honneur??? 😂🤣😂

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui! J’oubliais! Peut être que je devrais te signer une décharge à chaque fois que je te fais une fiche? Comme quoi je renonce à t’attaquer pour exploitation esclavagiste ou travail dissimulé? Et d’abord quel droit du travail fait foi dans notre cas? Le Belge (puisque c’est là que tu tient ton blog)? Le français (c’est de là que j’écris)? Ou l’américain (puisque WordPress est une plateforme de droit
      US)? 🤔

      Aimé par 1 personne

      • Oui, faudrait me signer une décharge et la faire authentifier par un notaire, un avocat, un juge et un ministre. Au minimum !!

        Sans doute le droit… oui, lequel ?? On devrait pitêtre déménager aux States pour régler ce soucis; non ?? Un élection de domicile fictive, comme on fait quand on va chez le notaire… ou quand on s’évade fiscalement…

        — On s’évade ! (comme le disait si bien Pierre Tornade dans « on a retrouvé la 7ème compagnie »

        J'aime

    • Je suis PTDR !

      Tiens, au fait, mon revendeur de thé des vacances n’avait rien entendu dire au sujet de l’interdiction du Lapsang souchong… mais il n’en avait plus commandé ces derniers temps non plus, il avait toujours du stock.

      Au fait, et la recette du saumon graveleux, ça donnerait quoi ??

      Faut commencer maintenant pour les fêtes, dans 5 mois, on y sera presque !! Je sors !

      J'aime

      • Ben je comprends pas parce que malgré ce que m’avais dit le vendeur chez Mariage, le Lapsang Souchong restait au catalogue mais avec la mention qu’ils devaient refaire les stocks… faudra que je rejette un œil. Mais comme la boutique n’est pas à côté de chez moi, je fais des stocks pour six mois donc… ne passant que deux fois par an je n’ai pas les nouvelles les plus fraîches.

        J’ai juste peur que les directives européennes ne limitent le degré de fumage ce qui ôterait le goût réellement fumé des souchongs… comme ils l’ont fait avec les foies gras surcuits qu’on nous vend aujourd’hui dans le commerce! D’ailleurs le fait que les foies frais coûtent plus cher que les foies préparés veut tout dire! Les gastronomes n’achètent plus que les frais qu’ils cuisent eux mêmes!

        Pour le gravlax de saumon (pas « gravelax » commen je l’ai écrit hier) j’essaierai dans quelques semaines. Ils faut que je compile les recettes du net pour voir celle qui me convient.

        Le principe c’est de confir le saumon dans du sel, du sucre, de l’aneth et du poivre.

        Le souci c’est que les différents sites culinaires donnent des dosages différents, tergiversent sur la sorte de sucre, ou de poivre, ainsi que sur le nombre de jours que l’on laisse le saumon confir… Et puis certains sont pour le saumon d’élevage, d’autres sur le saumon sauvage… sauf que le saumon cru peut avoir des parasites s’il est sauvage… pour les amateurs de saumons crus il est recommandé par les magasins de suchis de le congeler avant de le préparer… Bref… je continue mes recherches et réfléchis à mes choix… On passera à l’acte dans deux trois semaines…

        J'aime

        • Et bien, c’est compliqué de faire du saumon « graveleux » ! 😆

          De toutes façons, les saumons dits « sauvages », le sont-ils vraiment, sauvages ??? Ou bien sont-ils élevés en masse dans des grandes nasses et bourré d’antibiotiques ??? Je ne parierai pas ma culotte la-dessus !

          J'aime

          • Oui! Et il paraît même que le saumon « bio » serait plus contaminé que les autres!!! 😨

            On ne sait plus à qui faire confiance!!!

            Je pense que les premiers essais auront lieux avec des filets Picards surgelés que je décongèlerai soigneusement avant de les confire!

            Quand je maîtriserait bien la technique, j’essaierai avec du produit plus qualitatif du poissonnier pour les fêtes!

            Cela étant Picard c’est de la bonne came même si c’est du surgelé… leurs StJacques n’ont pas grand chose à envier à celles du poissonnier question gabari et goût… c’est juste qu’elles viennent d’ailleurs alors que mon poissonnier ne m’en donne (ne m’en vend serait plus juste vu le prix!) que des françaises et en saison!

            Tu veux ma recette de StJacques au fait?

            Aimé par 1 personne

            • Je veux bien, même si celle de mon homme est à tomber par terre, mais lui demande pas la recette, rien n’est jamais écrit et il a parfois du mal à faire deux fois la même chose, il se renouvelle toujours puisqu’il oublie ce qu’il a mis dedans !!

              Oui, les saumons bio sont aussi bio que mon cul… mon cul est plus bio, même. Faut se méfier de toutes ces appellations.

              J'aime

            • Alors la St Jacques, c’est facile! Tu la sale et la poivre, et tu la poêle 2mn par côté dans du beurre. 3 ou 4 par personnes… moi chuis gourmande alors j’en mets 5 et je rajoute quelques grosses crevettes roses déjà décortiquées. Je préfère utiliser des noix sans le corail.

              Avec ça je sers un peu de riz sauvage et de la fondue de poireaux (tu émincé ton poireau en fines rondelles, le lave, l’égoutter et le cuit a couvert à la sauteuse au beurre avec un peu de sel, de poivre, et de thym).

              Et pis je fais ma sauce au beurre citronné… là je fais au pif… un mélange tant pour tant de vin blanc et de jus de citron dans le fond de ma casserole (1cm de liquide dans ma p’tite casserole) que je porte à évitions avec une petite échalote émincée et une cuillère à soupe de câpres. Baisser le feu au bout de quelques minutes. Je rajoute 30 ou 40g de beurre et deux grosses cuillères de crème fraîche. Je rajoute tel ou tel ingrédient en fonction de l’équilibre sel/acidité… je ne fait cuire que jusqu’à ce que la crème ait fondu.

              Mon fils n’en a jamais assez! Sont chiants ces mômes à aimer les bonnes choses! Peuvent pas se contenter des pâtes!

              Aimé par 1 personne

          • Heu non… parce que c’est plus compliqué et parce que le lapsang Souchon ne doit pas être fumé avec n’importe quel bois. Je crois que ce soit être du tuya ou un autre résineux… et fumer son thé sans y mettre le feu ça demande du matos que j’ai pas!

            Idem pour le fumage du saumon. Il faut un appareil pour ça et je crois que ça se fume au hêtre si j’ai bien lu l’emballage…

            Aimé par 1 personne

            • Et tu es sûre qu’ils ont bien utilisé du hêtre, toi ?? Au marché de nowel de Bxl, il y a souvent un stand avec des saumons que l’on fume, avec du bois, placé dans des grilles (les saumons) et ça ne sent pas mauvais du tout, c’est tentant.

              Zut, on ne fume pas son thé comme on fume son cannabis, alors ?? 😆

              J'aime

  2. Me voilà de retour! Pour combien de temps? je l’ignore…. 🙂
    En tout cas, j’essaie de rattraper mon retard dans mes mails et autant te dire que j’en ai un pacsif! Je ne pourrai hélas pas tout lire mais je vais essayer de privilégier les potos 🙂
    Celui là ne m’a jamais attiré… pas mon truc la gaudriole! enfin…. en littérature j’entend… 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Héloïse, ouille ! | Le Bibliocosme

  4. Bon… ben mon premier essai de gravlax de saumon n’était pas concluant! Je suis tombée sur des recettes qui prônaient un temps de salage beaucoup trop long ce qui fait que j’ai eu au resultat un saumon trop asséché et trop salé! Pourquoi n’ai-je pas choisi une recette proposant seulement 10 à 12 heure de salage???

    C’était à peine mangeable et encore… noyé dans la crème ou dans la sauce norvégienne!

    Bon… je vais devoir ré essayer! J’ai le temps avant les fêtes ! Je vous tiens au courant!

    Aimé par 1 personne

    • Une petite sauce à la menthe ?? Délicheusse, mange mon fils, mange !

      Merde alors, c’est râlant quand on foire sa recette et qu’on y a passé du temps et qu’en plus, c’est imbouffable !

      Courage ! tu vas y arriver.

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s