Les Tuniques Bleues – Tome 33 – Grumbler et fils : Raoul Cauvin & Willy Lambil

Titre : Les Tuniques Bleues – Tome 33 – Grumbler et fils

Scénariste : Raoul Cauvin
Dessinateur : Willy Lambil

Édition : Dupuis (08/04/1992)

Résumé :
Le 8 juillet 1862, la loi Morril est votée à Washington. Elle interdit la polygamie. Ce texte vise en premier lieu les communautés de mormons. L’armée est envoyée dans l’Utah pour informer ces communautés et les convaincre de changer de mœurs.

Parmi ces soldats, le sergent Chesterfield et le caporal Blutch. Tous deux sont missionnés auprès des mormons de Bloomington.

Blutch refuse d’assister aux débats car il estime que les mormons ne gênent personne si ce n’est leur voisin, Grumbler, jaloux de leur réussite, lui qui a pour fils quatre bons à rien.

Chesterfield, lui, est bien décidé à convaincre les mormons de changer. Mais les choses ne vont pas du tout se passer comme prévu.

Critique :
1862, une nouvelle loi interdit la polygamie et le tout est de faire appliquer cette nouvelle disposition aux Mormons…

Comme porteurs de la bonne nouvelle et chargés de faire changer radicalement cette communauté, l’armée n’a rien trouvé de mieux que d’y envoyer le sergent Chesterfield et le caporal Blutch…

Pauvres Mormons, aurions-nous envie de dire.

Si j’ai toujours apprécié cet album, c’est parce qu’il nous emmène ailleurs que sur un champ de bataille, dans les vertes prairies et nous plonge dans une communauté à part, celle des Mormons, que nous connaissons mal.

Déjà, saluons le travail de documentation réalisé par le scénariste prolifique qu’est Raoul Cauvin pour la géniale idée qu’il a eue de nous faire découvrir cette communauté et cette nouvelle loi de 1862.

Saluons aussi le travail réalisé sur les personnages du père Grumbler et de ses quatre fils, chancres de la médiocrité et dont le père n’arrive à rien faire d’eux, si ce à s’en prendre aux Mormons et à les faire tabasser par ses quatre bons à rien de fils.

Avec un humour subtil, le scénariste nous déroule toute cette histoire qui ne manquera pas de rebondissements, mais aussi de tendresse, de colère, de désespoir de la part d’un père vis-à-vis de ses quatre fils.

Et de rédemption aussi car dans cet album, le rôle de redresseur est dévolu à Blutch qui, non seulement devra ramener son sergent Chesterfield dans le droit chemin de l’armée, mais qui essayera aussi de transformer quatre bons à rien en travailleurs, ou du moins, à ce qui pourrait s’en rapprocher le plus.

Pour une fois que notre caporal Blutch aurait pu déserter sans problèmes, le voilà qui se démène pour récupérer son sergent, comme quoi, ces deux là ont beau dire qu’ils se détestent, lorsque l’un a besoin de l’autre, l’amitié parle en premier et chacun est capable de se décarcasser pour l’autre.

Cet album, en plus de posséder des connaissances sur la communauté mormone, de l’humour et des situations comiques avec le running gag de la cloche, comporte aussi une réflexion sur l’acceptation d’autrui avec ses différences et puisque selon Blutch, les Mormons ne font de mal à personne en vivant avec plusieurs femmes, pourquoi le leur interdire ?

Un album champêtre qui nous éloigne des champs de bataille et de la guerre, ce qui n’est pas pour me déplaire, un scénario excellent (on en a eu des moins bons par la suite), un album drôle, pas gnangnan, avec des personnages hauts en couleur et qui pourraient nous révéler bien des surprises en prenant des chemins qui ne leur sont pas habituels.

Le Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2017-2018), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, le Challenge « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur et Le « Mois Américain – Septembre 2017 » chez Titine.

Publicités

28 réflexions au sujet de « Les Tuniques Bleues – Tome 33 – Grumbler et fils : Raoul Cauvin & Willy Lambil »

  1. Ping : Deuxième bilan du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

  2. Ping : Le mois américain 2017 : billet récapitulatif | Plaisirs à cultiver

  3. Ping : Bilan du Mois Américain – Septembre 2017 | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Bilan n°3 du challenge Polar et Thriller – octobre 2017 | deslivresetsharon

  5. Ping : Bilan n°4 du challenge Thriller et polar | deslivresetsharon

  6. Ping : Bilan de décembre du challenge Thriller et polar | deslivresetsharon

  7. Ping : Bilan du challenge polar et thriller | deslivresetsharon

  8. Ping : Bilan du challenge polar et thriller – janvier 2018 | deslivresetsharon

  9. Ping : Bilan provisoire du challenge polar et thriller 2017-2018 | deslivresetsharon

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.