Bilan du Mois Américain – Septembre 2017

Alors, quel est mon score au Mois Américain de Titine ? Aie-je bien tenu mes promesses de campagne ou pas ? Aie-je lu plus ou moins que les autres années ?

On peut dire que niveau bédé, j’ai cartonné de la mort qui tue, mieux qu’au niveau des romans, où je n’ai pas su lire tout ce que j’aurais aimé lire, comme d’habitude !

Le score était de 43 billets en 2016 et j’ai dû donner un gros coup de rein pour arriver à le dépasser d’un quart de poil de mollet de fourmi, car au moment où je faisais mes comptes (le 25/09) : horreur, malheur, je n’avais que 41 fiches alors que j’en ai lu plus que ce que j’ai chroniqué !

Que faire ? Laissez pisser le mérinos ? Non, une Belette ne peut pas se contenter de présenter 41 fiches lorsque son record est de 43 !

Impossible n’est pas Cannibal Lecteur et donc, j’ai chroniqué quelques bédés que j’avais lues et dont je ne comptais pas parler.

Oui, docteur, c’est grave et à ce niveau là, ça ne se soigne plus….

Scores précédents :

  • 2014 : 36 fiches (9 romans, 21 bédés, 4 séries, 2 articles)
  • 2015 : 20 fiches (16 romans, 3 films, 1 série)
  • 2016 : 43 fiches ! Record battu ! (12 romans, 19 bédés, 10 Comics, 2 mangas)
  • 2017 : 46 fiches (9 romans, 30 bédés, 5 films, 1 série, 1 fiche cuisine)

Au menu de ce Mois Américain :

  1. Courir au clair de lune avec un chien volé : Callan Wink [ROMAN]
  2. Bénis soient les enfants et les bêtes : Glendon Swarthout [ROMAN]
  3. À propos de courage : Tim O’Brien [ROMAN]
  4. Le Bon Frère : Chris Offutt [ROMAN]
  5. Dark Horse : Craig Johnson [ROMAN]
  6. Des cavaliers dans la nuit : Ernest Haycox [ROMAN]
  7. Désert solitaire : Edward Abbey [ROMAN]
  8. Les rumeurs du Mississippi : Louise Caron [ROMAN]
  9. Underground Railroad : Colson Whitehead [ROMAN]
  10. Lucky Luke – T14 – Ruée sur l’Oklahoma (Morris – Goscinny) [BD]
  11. Lucky Luke – T30 – Calamity Jane (Morris – Goscinny) [BD]
  12. Lucky Luke – T6 – Hors-la-loi (Morris) [BD]
  13. Lucky Luke – T11 – Lucky Luke contre Joss Jamon (Morris – Goscinny) [BD]
  14. Lucky Luke – T24 – La Fiancée de Lucky Luke (Morris – Vidal) [BD]
  15. Lucky Luke – T01 – La diligence (Morris – Goscinny) [BD]
  16. Lucky Luke – T03 – Dalton City (Morris – Goscinny) [BD]
  17. Lucky Luke – T12 – Les Cousins Dalton (Morris – Goscinny) [BD]
  18. Lucky Luke d’après Morris – T06 – Les tontons Dalton (Achdé) [BD]
  19. Lucky Luke – Tome 11 – Ma Dalton (Morris – Goscinny) [BD]
  20. Lucky Luke – T18 – Le bandit manchot (Morris) [BD]
  21. Lucky Luke – T23 – Le Daily Star (Morris – Léturgie) [BD]
  22. Lucky Luke – T35 – Le Klondike (Morris – Léturgie) [BD]
  23. Lucky Luke – T12 – La guérison des Dalton (Morris – Goscinny) [BD]
  24. Lucky Luke – T16 – Le magot des Dalton (Morris) [BD]
  25. L’étoile du désert – T3 (Marini – Desberg – Labiano) [BD]
  26. L’histoire en bédé – T1 – L’épopée sanglante du Far West (Joly) [BD]
  27. Les Tuniques Bleues – Tome 33 – Grumbler et fils (Cauvin – Lambil) [BD]
  28. Les Tuniques Bleues – Tome 18 – Blue Retro (Cauvin – Lambil) [BD]
  29. Les Tuniques Bleues – T03 – Et pour 1.500$ de plus (Cauvin – Salvérius) [BD]
  30. Les Tuniques Bleues – T04 – Outlaw (Cauvin – Salvérius) [BD]
  31. Les Tuniques Bleues – T17 – El Padre (Cauvin – Lambil) [BD]
  32. Blueberry – T11 – La Mine de l’Allemand perdu (Charlier – Giraud) [BD]
  33. Blueberry – T12 – Spectre aux balles d’or (Charlier – Giraud) [BD]
  34. Durango – T11 – Colorado (Swolfs) [BD]
  35. Durango – T12 – L’héritière (Swolfs) [BD]
  36. Durango – T13 – Sans pitié (Swolfs) [BD]
  37. L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu – T04 – La Loi du plus fort (Lupano – Salomone) [BD]
  38. Spirou et Fantasio – T39 – Spirou à New-York (Tome – Janry) [BD]
  39. Scalped – T1 – Pays indien / T2 – Casino boogie (Aaron – Guéra) [COMICS]
  40. Westworld : La série qui a lifté le western de papa ! [SÉRIE]
  41. Sherlock Holmes à New York [TÉLÉFILM]
  42. Les gardiens de la galaxie 2 [FILMS]
  43. Despicable Me 3 [FILMS]
  44. Les Goonies (The Goonies) [FILMS]
  45. La Famille Addams (The Addams Family) [FILMS]
  46. Burger 100% Angus Beef – United States Angus Beef [CUISINE]

Lus mais non chroniqué (11) :

  1. Buck Danny – T20 – SOS soucoupes volantes (Charlier – Hubinon) [BD]
  2. Les Tuniques Bleues – T12 – Les Bleus tournent cosaques (Cauvin – Lambil) [BD]
  3. Les Tuniques Bleues – T09 – La grande patrouille (Cauvin – Salvérius) [BD]
  4. Les Tuniques Bleues – T19 – Le David (Cauvin – Lambil) [BD]
  5. Lucky Luke – T30 – Chasse aux fantômes (Morris – Van Berda – Hartog) [BD]
  6. Lucky Luke – T41 – La légende de l’Ouest (Morris – Nordmann) [BD]
  7. Lucky Luke – T18 – Sarah Bernhardt (Morris – Fauche – Léturgie) [BD]
  8. Lucky Luke – T28 – Le pony express (Morris – Fauche) [BD]
  9. Le casse – Tome 5 – Gold Rush (Blengino-Sarchione) [BD]
  10. Scalped – T4 – La rage au ventre (Aaron – Guéra) [COMICS]
  11. Scalped – T5 – La vallée de la solitude (Aaron – Guéra) [COMICS]

Non lus parce que manque de temps (report donc)….

  1. Seuls sont les indomptés : Edward Abbey [ROMAN]
  2. Le Feu sur la montagne : Edward Abbey [ROMAN]
  3. Le gang de la clef à molette : Edward Abbey [ROMAN]
  4. Le Retour du gang de la clef à molette : Abbey [ROMAN]
  5. Une histoire des loups : Emily Fridlund [ROMAN]
  6. Par le vent pleuré : Ron Rash [ROMAN]
  7. Faillir être flingué : Céline Minard [ROMAN]
  8. La montagne en sucre : Wallace Stegner [ROMAN]
  9. American Desperado : Jon Roberts [ROMAN]
  10. Le gang des rêves : Luca Di Fulvio [ROMAN]

Publicités

Les Tuniques Bleues – Tome 4 – Outlaw : Raoul Cauvin & Louis Salvérius

Titre : Les Tuniques Bleues – Tome 4 – Outlaw

Scénariste : Raoul Cauvin
Dessinateur : Louis Salvérius

Édition : Dupuis (1973)

Résumé :

Critique :
Le premier dessinateur des Tuniques Bleues fut Louis Salvérius qui mourut en 1972, laissant le sergent Chesterfield et le caporal Blutch orphelins de dessinateur après 4 aventures complètes publiées en album et 2 anthologies reprenant ses premiers dessins, ses premiers gags, les premières apparitions de Chesterfield et Blutch (que je n’aime pas car je les trouve trop gros nez, trop ronds).

Dans les aventures complètes, le trait de son dessin est plus agréable à suivre, il s’est affiné, est devenu plus réaliste, moins grotesque et je prends toujours plaisir à relire ces bédés.

Dans les premiers albums, il y avait un scénario riche, de l’humour, des dialogues croustillants et pas cette impression de stagner durant 46 pages (on ne sent pas trop que je n’ai pas apprécié les derniers albums ??), sans oublier la première case qui s’ouvre sur une scène de bataille ou d’action.

Ensuite, il arrive toujours des bricoles à nos deux hommes, à tel point qu’on se dit qu’une telle poisse, ça ne peut pas exister, qu’un jour, il devrait leur arriver un truc chouette qui ne tourne pas en couille dans le pâté…

— Vous alors ! Il faudrait une caisse d’explosif pour effriter votre moral !
— Quant au votre, n’en parlons pas ! Si vous en avez une particule, elle doit être restée au fond de vos bottes !

Mais ce ne serait pas drôle ! Comme le final, il doit toujours être à la hauteur de ces deux branquignoles dont l’un est obtus, borné, aimant l’armée et le pouvoir de ses galons et l’autre qui ne pense qu’à déserter.

Dans cette aventure, les militaires bornés et stupides en prennent plein leur grade car ils sont toujours juché sur des chevaux frais, ne chargent pas l’ennemi et se contentent de hurler sur les soldats, épuisés, laminés, blessés, sans armes et avec des chevaux fourbus de fatigue.

— Que la troupe se mette en position ! Faites donner la cavalerie !
— C’est qu’ils sont à court de munitions mon général ! Je vais donner l’ordre de leur en faire distribuer.
— Pas le temps, qu’ils se servent de leur sabre, nom de nom !
— Hélas, les trois quarts d’entre eux l’ont perdu dans les combats !
— Alors qu’ils chargent à mains nues ! 

—  Pensez donc, Docteur ! Aller dire tout haut à un général ce que tout le monde pense tout bas ! Faut plus avoir toute sa raison !

Cette aventure va envoyer nos deux compères en enquête pour le compte du général Küstler car les armées sudistes comme nordistes sont la proie des pillards indiens et mexicains et, vous comprenez, ça les dérange dans leur petite guerre entre gens civilisés. Quand je vous disait que les gradés en prenaient plein la gueule…

— Monsieur, que nous nous battions entre nous, c’est normal et de bonne guerre. Nous sommes des gens civilisés que diable ! Mais que vous mêliez à nos querelles des sauvages et des hors-la-loi, et ce pour nous mener la vie dure après chaque combat, voilà qui est lâche et indigne de vous, général Küstler !

Beaucoup d’humour, de répliques drôles, d’aventures, d’action dans cet album où Blutch et Chesterfield auront fort à faire pour trouver qui organise les pillages après batailles et où ces damnés mexicains vont se réfugier une fois leur forfait accompli.

Le tout sur fond de saloperies faites aux indiens par les bandits qui n’hésitent devant rien pour gagner plus tout en éliminant les autres.

— Nos armées sont fières de vous compter dans leurs rangs ! Grâce à vous, elles pourront lutter l’une contre l’autre sans plus être continuellement dérangées par ces hors-la-loi, honte de notre civilisation et plaie de notre pays. Au nom du général Lee … Merci …
—  Au nom du général Küstler … Merci… 

Assurément une chouette aventure de nos deux gaillards qui, pour une fois, se terminent bien, autrement dit, leur dernière charge dans l’album n’est pas humiliante pour eux et Blutch tient sa petite vengeance.

 Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2017-2018), le Challenge « Polar Historique » de Sharon, le Challenge « XIXème siècle » chez Netherfield Park, le Challenge « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur et Le « Mois Américain – Septembre 2017 » chez Titine.