[TAG] Les Séries

Le Renard Bavard m’ayant tagué, je vais jouer le jeu et répondre aux questions posées.

1. Ta série favorite de tous les temps

  • Friends, assurément ! D’ailleurs, lorsque repasse un épisode de Friends à la télé, je suis devant l’écran, connaissant une partie des répliques par coeur. De temps en temps, je me refais quelques saisons. Sauf la 10 que je ne regarde jamais plus car c’est celle où tout le monde part, et ça me rend trop triste. Dernièrement, je les regarde en V.O et je découvre des dialogues bien plus crus que ceux en V.F, de plus, en V.O, j’évite le changement des doubleurs pour Rachel, Joey et Chandler (à partir de la saison 9) car pour moi, ce fut une erreur et une horreur de virer les doubleurs parce qu’ils demandaient une augmentation salariale. Les nouvelles voix étaient et sont toujours affreuses.

2. La série que tu as un peu honte de regarder

  • Pour le moment, aucune. Toutes les séries que je regarde sont dignes d’être citées.
  • Avant, il fut un temps où j’étais accro de « Navarro », de « Julie Lescaut », de « Derrick » (n’appelez pas l’HP, merci) ou de « Premiers baisers » et « Hélène et les garçons ». J’ai un peu honte pour les séries de chez AB Productions, mais pour ma défense, je dirai que tout le monde regardait ! (oups, ça fait défense foireuse). Maintenant, je fuis devant de telles séries que j’ai adorées.

3. Ton personnage de série préféré

  • Si je vous répond Sherlock Holmes, ça vous étonne ?? Que ce soit celui de la série de la Granada ou celui de la série BBC.

  • J’ai aussi beaucoup de sympathie pour Tyrion Lannister et Jon Snow de « Game of thrones ».

4. Une série que tu as adorée alors que tu ne t’y attendais pas

  • Sherlock BBC ! Je m’entends encore pester contre cette transposition à l’ère moderne de Sherlock Holmes ! J’avais grincé des dents à l’époque, lorsque j’en causais avec une copinaute, Elyon, qui elle aussi voyait cette adaptation d’un très mauvais oeil. La suite nous prouva que non !
  • Elementary, l’adaptation holmésienne de Sherlock à New-York, avec Watson en femme. Je pensais que je détesterais, mais non, j’ai apprécié, j’ai même fini par accepter l’acteur jouant Holmes, c’est vous dire. Le niveau n’est pas aussi haut que la version anglaise de la BBC, mais elle est tout de même bien foutue et m’a fait passer de bon moment.

5. Une série de ton enfance

  • Les Chevaliers du Zodiaque… J’adore ! Même si avec l’âge adulte, je repère beaucoup plus les conneries scénaristiques et les temps morts à faire « argh je me meurs » ou les « aaaaaaaaah, je vais mourir ».

6. Ton crush dans le monde des séries

  • Heureusement que Google était là pour m’expliquer que le mot « Crush » vient de l’anglais « have a crush on someone » qui signifie littéralement craquer sur quelqu’un. À votre avis, sur qui aurais-je bien pu craquer, moi ?? Albator, tout d’abord… Le corsaire de l’espace me rendait toute chose.
  • Puis ce fut aussi Sherlock Holmes joué par Jeremy Brett dans la série de la Granada. Rhâââ lovely.

7. Une série que tu as abandonnée après plusieurs saisons

  • Lost… Je vais faire hurler mon Renard Bavard, mais à un moment, j’ai décroché, j’en avais marre qu’on me rajoute toujours des mystères sans m’en expliquer des plus anciens. Je me dis depuis des lustres que je devrais me la refaire en intégrale, maintenant que je peux tout pomper, mais je manque de temps. Dommage parce que putain, le démarrage de la saison 1 me laissait augurer un truc de folie.
  • 24h chrono : j’adorais, je suivais, je ne manquais pas un épisode, nous étions dans la saison 3 quand le chien de chez mes parents est décédé (la mère du mien). Bardaf, plus d’envie de regarder la télé. J’ai loupé quelques épisodes et je n’ai plus eu envie de suivre, la série me faisant toujours penser au décès de cette chienne que j’adorais.

8. Ta plus grande folie pour l’amour d’une série

  • Lorsque j’étais jeune (12 ans), j’adorais la série « Matt Houston » (je vous ai dit que je voulais la pomper ?? La série, bien entendu). Lorsque la fin des cours arrivaient, je ne me sentais plus et je rentrais à la maison volle gaz (vite) sur mes grandes jambes pour arriver à temps et m’en délecter.
  • Acheter l’intégrale de Friends à l’époque où les DVD coûtaient bonbons… On frôlait les 200€ à l’époque pour les 10 saisons dans un coffret Central Perk.

9. Ton méchant préféré

  • Je n’ai pas de méchant préféré, mais je dirais que j’aime un méchant qui est travaillé, qui n’est pas que méchant, mais qui a des défauts et des points faibles aussi. Ou qui fout la trouille à cause de sa folie ou pire, de son calme absolu et de sa voix douce. Je nominerai donc, à cette catégorie :
    • Joffrey Barathéon : pour son côté méchant détestable, agressif mais peureux et sans couilles quand il n’est pas protégé par sa famille ou ses gardes.
    • Ramsay Snow (Bolton) : pour son côté sadique en puissance, qui n’a peur de rien, lui.
    • Petyr Baelish, dit Littlefingers  : pour son côté retors, qu’on ne sait jamais vers quel côté il penche (le sien, sans aucun doute), ses manipulations, ses manigances, le fait qu’il sache tout sur tout le monde.
    • Moriarty (BBC) : parce que ce Moriarty là m’a trop fait flipper avec son humour grinçant et ses mimiques.
    • Jedediah Shine, le Detective Inspector de la Division K dans Ripper Street : pour ses colères, sa folie, sa haine et le fait qu’il puisse vous menacer des pires choses tout en gardant une voix calme.

10. La série que tout le monde aime, sauf toi

  • Apparemment, des tas de gens aiment Plus belle la vie, ben moi, pas !

11. Une série que tu as déjà revue au moins une fois en entier

  • Friends, bien entendu (3-4 fois) ! Et pareil avec The Big Bang Theory (1 seule fois) qui me fait rire.

12. Les séries que tu suis en ce moment

  • Ripper Street
  • Peaky Blinders
  • Penny Dreadful
  • The Big Bang Theory
  • Breaking bad
  • Capitaine Marleau
  • Grantchester
  • Et je ne vous cite pas toutes celles qui se trouvent dans mes DD et qui n’attendent que d’être vues !

Les nominés sont

Celui ou celle qui voudrait répondre au TAG ! Libre à vous de le faire, ou pas.

Publicités