Noyeux Joël à tous et à toutes !

Je vous le dis de suite, je ne suis pas très fêtes de fin d’année, j’aime plus ça, ça m’énerve, le côté commercial me sort par les trous de nez, mais je participe à faire monter le chiffre d’affaire des commerçants.

Je ne vais pas me plaindre pourtant, j’ai ma famille autour de moi, on mangera à notre faim, même plus qu’à notre faim, et pas de soucis en fin de mois, si on ne fait pas les cons.

Ma foi, je fais partie des privilégiés parce que par rapport à certains, j’ai le cul dans le beurre et bordé de nouilles !

Mais tout le monde n’y est pas et je pense aussi à ceux ou celles qui sont seul(e)s en ces jours où tout le monde fait la fête, ou à ceux qui ont des fins de mois difficiles et qui n’y arriveront pas. Ou à ceux qui ont perdu des proches…

Plus tout ceux qui se cassent le cul pour trouver des cadeaux qui finiront sur E-Bêêêê ou pour ceux qui n’auront rien…

Trêve de larmes, restons dans le positif ! Passez une bonne fête commerciale, ne vous faites pas une crise de foie, à défaut de crise de foi.

N’oubliez pas de suspendre les boules, de dérouler la guirlande, de mettre le petit Jésus dans la crèche, d’astiquer la bûche et de relécher le fond de la coquille d’huitre. 

Pour les yeux des filles, ou des garçons qui aiment ça, voici quelques papas Noël qu’on aimera voir ramoner la cheminée, juste parce qu’ils sont sexys, ou qu’on leur donné l’air sexy.

Si ça se trouve, nos maris, avec ce genre de tenue, auraient aussi belle allure.

Vous avez le droit de toucher, mesdames, mettre d’insérer un billet ou une pièce dans les fentes adéquates.

N’oublions pas les mecs, même s’ils sont moins nombreux que les gonzesses !

En tout cas, que vous passiez des fêtes superbes, géniales, de merde, à vous faire chier avec la belle-mère casse pied, la belle-sœur qui ne parle que d’elle et de ses soucis, que vous soyez aux fourneaux, au resto, ou avec des plats préparés, que vous soyez croyant, athée ou agnostique, que ça vous fasse quelque chose, cette magie de Noêl ou que vous soyez blasée de tout ça :

Et merci à tous ceux et toutes celles qui me suivent, qui commentent (ou pas), qui blague avec moi, qui écoutent mes blagues à deux balles, qui me font noter des tas de livres que je n’aurai jamais le temps de lire, même avec 3 vie !

MERCI 

Publicités