RAT de l’Épouvante chez Chroniques Littéraires

Chroniques Littéraires nous propose une fois de plus de participer à un RAT mais de l’épouvante, cette fois-ci.

Et moi qui pensais en avoir fini avec les mois à thèmes, et bien, je signe pour l’épouvante, mais je serai plus calme que pour les Mois Anglais ou Américain.

Je vous copie son texte, en le mettant à la troisième personne du singulier…

Les festivités diaboliques se tiendront du lundi 1er octobre 2018 au dimanche 4 novembre 2018. De minuit à minuit. Les lectures de la nuit sont acceptées.

L’automne est arrivé et le mois d’octobre vient de commencer. Les feuilles prennent leurs jolies teintes et Halloween arrive à grands pas.

La saison est propice pour se pelotonner dans un bon plaid moelleux, une tasse fumante à la main, le feu crépitant dans la cheminée et se plonger avec délice dans un livre captivant.

Dehors le vent souffle, la pluie se déchaîne, la tempête gronde. Et il y a ce bruit étrange, ce craquement, comme des pas ou une porte qui grince…

Et si nous n’étions pas seuls(es) dans la maison ?

Pour contrer la peur et déjouer les mauvais sorts, Chroniques Littéraires nous propose de la rejoindre dans le RAT de l’épouvante, marathon lecture qui nous fera frissonner et permettra par la même occasion de faire baisser nos PAL.

Car, non, il ne s’agit pas d’un marathon lecture tranquille, mais d’un marathon de l’horreur, de l’épouvante, et pas seulement dans le choix de nos lectures ! Le nombre de pages est augmenté, la course aux pages est aussi haletante que si un démon nous poursuivait dans le couloir sombre d’un bâtiment désaffecté.

Cela dit, moyennant quelques pièces magiques en échange d’une fiole de protection contre les charmes et sortilèges, il se pourrait que vous puissiez diminuer le nombre de pages et leur nature terrorisante. Mais cela reste entre nous, ne le répétez à personne.

Le principe et les catégories :

  • Le challenge court sur tout le mois et il est découpé en semaines.
  • Vous participez aux semaines que vous voulez.
  • Chaque début de semaine, vous décidez de la ou des catégories auxquelles vous voulez participer et le nombre de pages que vous voulez lire.
  • Pour valider le challenge il faudra lire le nombre de pages et si vous optez pour plusieurs catégories, il faudra avoir lu un livre entrant dans chacune des catégories.

Soyez malins dans le choix de vos livres, certains peuvent entrer dans plusieurs catégories.

Les catégories :

  1. Automne, plaid et cocooning : des livres doux qui font penser à l’automne, qu’il y ait ou non du mystère et de la magie dedans. Des livres qui vous font vous sentir bien.
  2. Forêt enchantée et Farfadets : de la magie, des sorcières, des sortilèges. Le mystère est présent mais à petite dose.
  3. Cimetières et Outre-tombe : de l’horreur, du thriller, du fantôme pas gentil, de la possession… si vous lisez la nuit…

Le nombre de pages :

  1. Lutins : 500 pages
  2. Créatures : 1000 pages
  3. Envoûtement : 2000 pages
  4. Possession : 3000 pages

Pour discuter en direct de nos lectures et nous encourager (bon d’accord, pour nous rassurer aussi que non cette ombre n’est pas un monstrueux démon) c’est sur le groupe facebook que ça se passe.

Au programme ?

Je ne sais pas encore… Je vais bien voir ce que j’ai en rayon et aussi selon mes disponibilités car j’ai des LC et des chevaux qui doivent continuer d’engranger des kilomètres dans les gambettes.

Sinon, je me reverrai bien relire des Harry Potter ou tout simplement rester dans la catégorie plaid et cocooning.

Publicités

16 réflexions au sujet de « RAT de l’Épouvante chez Chroniques Littéraires »

  1. Youpeeee ! J’adoooooore les pouvantes ! J’en veux plein des pouvantes ! Je me régale d’avance à l’idée de voir les billets sur les livres du programme… Ok… je pourrais en lire des pouvantes moi aussi… mais juste dans l’an categorie lutins après une livraison de la taupe d’Halloween!

    Aimé par 1 personne

    • Attention, je vais faire dans le plaid et cocooning, sauf si je trouve un livre de les pouvantes dans mes rayons sordides… mhouhahahahah *rire sadique*

      Pour le moment, pas de taupe épouvantée, mais j’ai un James Herbert qui sortirait bien de son étagère…

      J'aime

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.