RAT de l’Épouvante chez Chroniques Littéraires : Suivi de lecture [Semaine 5]

Pour ma dernière semaine du RAT Épouvante, je souhaitais changer de catégorie, mais le roman fantastique que j’avais choisi (« Nous avons toujours vécu au château » de Shirley Jackson) pour terminer la semaine n’a de fantastique que dans ses étiquettes chez Livraddict, Babelio et Booknode parce que, selon moi, il ne répond pas à la définition du fantastique qui est, selon Wiki…

Une œuvre est de genre Fantastique quand elle relate des événements totalement étranges, le plus souvent irrationnels ou incompréhensibles, hors d’atteinte de la puissance humaine ou de l’explication rationnelle.

Par contre, il y avait du mystère dans ce roman, donc, en lieu et place de la catégorie Cimetières et Outre-tombe, je tombe tout de même dans la Forêt enchantée et Farfadets.

Ma catégorie :

Forêt enchantée et Farfadets : de la magie, des sorcières, des sortilèges. Le mystère est présent mais à petite dose.

Le nombre de pages :

Lutins : 500 pages – 899 pages lues

  • Cross : Marc S. Masse (272 pages)
  • Dies irae – Les larmes de sang : Marie Nocenti (392 pages)
  • Nous avons toujours vécu au château : Shirley Jackson (235 pages)

Publicités