Détectives – Tome 3 – Ernest Patisson – Hantée : Herik Hanna & Ceyles

Titre : Détectives – Tome 3 – Ernest Patisson – Hantée

Scénariste : Herik Hanna
Dessinateur : Ceyles

Édition : Delcourt (28/01/2015)

Résumé :
Ernest Patisson est invité sur une île écossaise reculée. Le maître des lieux aimerait beaucoup avoir l’avis du détective au sujet de l’esprit machiavélique qui semble persécuter son épouse.

Patisson répond volontiers à l’étrange invitation. L’helvète, éternel sceptique, a déjà hâte de lever le mystère.

Mais sur l’île isolée, alors que les portes claquent et que les cris résonnent dans la nuit, le sang ne tarde pas à couler.

Critique :
Une île où le manoir est hanté… Une île ? Ou plutôt un grand rocher dont les héritiers ne peuvent s’échapper sous peine de mort et lorsque Patisson arrive, dehors, c’est ♪ comme un ouragan ♫ La tempête en mer ♫ mais sans Steph’ de Monac’

Patisson, j’avais croisé sa route dans « 7 détectives » et notre sceptique détective ne croit pas aux fantômes ou à tout autre truc dit « hantés ».

C’est donc muni de son scepticisme légendaire, de sa belle moustache et du capitaine Phillips que Patisson débarque, par une nuit de tempête, de pluie et de mer agitée sur cet espèce de rocher où se trouve le manoir appartenant à ma famille Wallace, habité par James Wallace l’alcoolique, sa femme  Marisa devenue zinzin et ses deux domestiques.

— Si ma moustache n’est pas coiffé, mes idées ne sont pas ordonnées.

Ambiance Cluedo et so british pour cette enquête qui a tout du fantastique, avec une touche d’humour noir et cynique comme je l’aime. Ernest Patisson n’a pas sa langue en poche et ses réparties font souvent mouche, quand elles ne mouchent pas les autres.

— Enchanté Monsieur Patisson, votre réputation vous précède !
— Pourvu qu’elle me suive par la même occasion !

— Elle ne respire plus.
— C’est très regrettable. J’en suis profondément attristé, mais c’est malheureusement courant chez les personnes ayant une hache plantée dans le dos.

Qui a utilisé une hache pour la planter dans le dos de la victime ? Qui a tué une autre victime avec le chandelier, sachant que Miss Pervenche et le colonel Moutarde n’étaient pas sur les lieux ? Vous le saurez en suivant l’enquête d’ Ernest Patisson !

Tel un Hercule Poirot obnubilé par sa moustache et par son habillement, notre homme n’interroge personne, se contentant de claquer des portes et de fumer des cigares puants pour résoudre ces crimes commis en huis-clos, puisque personne ne peut quitter l’île.

Passant de 9 personnes à 8 et puis à 7, cette enquête a des airs de « Dix petits nègres » surtout lorsqu’une autre personne bouffe son acte de naissance alors que tout le monde était réuni à la cuisine, devant des oeufs… Ils étaient 9 et les voilà à 6. Si ça continue, ils ne seront plus personne.

QUI est le coupable ? Le neveu héritier ? Sa copine ? Le notaire ? Le butler ? La bonne qui ne sait pas cuisiner ? Ou un autre ? Tous ensemble ? À tour de rôle ? Je ne parlerai que sous la torture !

Un plongeon toute respiration retenue dans cette enquête qui fleure bon les années 20, les costumes et les tenues d’époque, ainsi que les moustaches et les coiffures où rien ne dépasse.

Le scénario est au petit oignons et mieux cuisiné que le rôti de la cuisinière, le tout étant servi par des dialogues coupés finement et des dessins qui donnent corps à ce récit qui m’a laissé sans voix. Digne de la mère Christie, tiens !

Une ambiance aux relents anglais d’avant brexit, une île au milieu de la flotte déchaînée, un manoir hanté, une épouse qui entend des voix, qui n’est pas crue sans pour autant finir cuite, comme Jeanne d’Arc, une malédiction qui dit que celui qui quittera la manoir finira dans la tombe et le tonnerre qui gronde.

Ça, c’est de l’atmosphère ! J’ai comme qui dirait pris mon pied littéraire avec cette bédé, moi…

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2018-2019).

 

24 réflexions au sujet de « Détectives – Tome 3 – Ernest Patisson – Hantée : Herik Hanna & Ceyles »

  1. Moi j’opte pour la bonne qui ne sait pas cuisiner! La cuisine anglaise a fait des milliards de victimes depuis des siècles! Les anglais qui font des livres de recettes sont considérés comme d’effroyables tueurs en série !!! C’est d’ailleurs pour ça que les anglais nous en veulent! C’est parce que nous on sait faire à manger et qu’on a du pinard ! 😂🤣😂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai demandé à Toqué de partir en vacances dans ce genre d’endroits pour l’été en insistant qu’il y aurait forcément une salle de torture dans les sous sols… meuh nan! Un château en T avec vue sur le Loch Eliot Ness… de juillet à septembre avec pas plus de 10 degrés en journée et un ciel allant de gris à anthracite… et de la pluie non stop pour justifier de passer son temps à se réchauffer au thé ou au whisky… c’est pourtant sympa comme vacances… et puis la nuit tu as le « hoouuuuuhooooouuuu » et le cliquètement des chaînes des fantômes pour te bercer… le pied…

    Et ben nan! Toqué veut aller chasser la sorcière au pays des cagoles! Pffff! Et ben si c’est comme ça je pars en cure à la Bourboule (c’est super exotique classe et mystérieux comme nom de destination, non?) pour les os de vieuque! Épicétou ! 😡

    Aimé par 1 personne

    • Je serais plus pour 3 mois dans une petite maison sur pilotis aux Seychelles ou aux Maldives, mais bon, les goûts et les couleurs…

      Sinon, à Londres, dans le 221b, avec Benedict Cumberbatch pour moi toute seule… tu n’entendrais pas « houhouhouououo » mais « oh oui, oh oui, oh oui »….

      La Bourboule, ça fait tout de suite vacances de merde :/

      J'aime

      • Pfff laisse tomber le 221b! Sherlock n’a pas le temps de faire « oh oui oh oui »! Et pis même s’il voulait que t’aurais tout de suite le John qui déboulerait pour vous demander de la mettre en sourdine!

        Bon… je sais… ça te gênerait pas et tu l’inviterai à vous rejoindre… sauf qu’après tu tiendras juste la chandelle car les garçons s’amuseront sans toi… donc… mauvais plan!

        Viens plutôt avec moi à la Bourboule! On draguera les masseurs, les mecs des bains de boue ou de la piscine et tu pourras te lancer dans un concours de mojito détoxication sans alcool avec le barman! C’est cool! Et puis il y a les courses de déambulateurs pour rejoindre le réfectoire pour la cuisine vapeur hypocalorique et le tisanes pour dormir!

        Aimé par 1 personne

        • Non, non, non, les garçons ne s’amuseraient pas sans moi ! Ou alors, je mate et alors, je m’amuserai aussi.

          Ok, dès que j’ai fini de violer Sherlock, je le prends avec moi pour enquêter dans les boues de Bourboule et on jouera le remake de Bourmoilmou entre deux courses de déambulateurs !!

          J'aime

    • Il est conseillé de les lire dans l’ordre, mais pas nécessairement non plus, moi, je vais lire tous ceux qui sont « anglais » et j’avais sélectionné celui-là quand j’ai vu que le résumé disait « écosse » donc, basta pour le mois anglais ! :/

      On a parfois des indications du meurtrier dans les tomes suivants et le premier, c’est miss Crumble !

      J'aime

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Mai 2019 [Mois Espagnol chez Sharon] | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Détectives – Tome 2 – Richard Monroe, Who killed the fantastic mister Leeds ? : Herik Hanna & Nicolas Sure | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.