Erectus : Xavier Müller [LC avec Bianca]

Titre : Erectus

Auteur : Xavier Müller
Édition : XO (08/11/2018)

Résumé :
Et soudain l’humanité se mit à régresser À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc. Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.

Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.

De quel virus s’agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.

Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?

Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Critique :
Désolée, mais Erectus n’est pas le titre du dernier roman de Rocco Siffredi dans lequel il nous raconterait ses mémoires et ses tournages.

Cet homme de lettres vous dirait sans doute qu’il n’a rien à voir avec un homo, même erectus.

Enfin, je pense, je n’ai pas étudié la filmographie de cet homme en long et en large et s’il a fait des films joyeux, je ne suis pas au courant et je m’en fiche, il fait ce qu’il veut.

Le film « Alerte », datant de 1995, m’avait fichu les chocottes et depuis, les films parlant de contagions ou de pandémie, je les fuis, pire que les discours politiques.

Et me voici à lire un livre parlant de virus, de pandémie, de contagion, d’un truc encore plus terrible que Ebola et la Peste réunis, une saloperie qui te fait régresser au stade des tes lointains ancêtres, les Homos Erectus.

T’es encore loin de l’Homo Habilis ou de Sapiens Sapiens ! T’es que Erectus, tu viens juste de te dresser sur tes guiboles… Pas folichon.

Ceci est un Thriller scientifique médical addictif… Et pour ça, il n’existe pas de vaccin non plus, et je n’en voudrais pas car j’adore être prise en otage par un livre et ne plus savoir le lâcher, ou du moins, difficilement, parce qu’il le faut bien.

Littéralement, je l’ai dévoré, en une seule journée de lecture, impossible de le lâcher, pire qu’un chien avec son os.

Le scénario est plausible puisque les espèces ont déjà connu des régression, ou plutôt, des réversions, comme on dit. Des choses inactives dans leur ADN poubelle avait été réactivé et ces espèces sont revenues à un état antérieur à leur évolution.

La seule chose qui soit de la SF, c’est le côté virus, mais malgré tout, ça fout la pétoche. Pas tellement pour celui qui régresse, mais pour sa famille qui se retrouve face à une personne qu’elle ne reconnait plus, ni physiquement, ni mentalement.

Là où tu as des sueurs froides, parce que ÇA ce n’est pas de la SF, c’est quand certains veulent anéantir les humains qui ont régressé en Erectus, les tuer, les éradiquer, les supprimer, les anéantir ou les parquer dans des… camps !

Et là, on sent la sueur froide couler le long de notre échine car tout le monde est concerné par cette régression ou est susceptible d’avoir un membre de sa famille qui repart vers le passé et se change en Homo Erectus…

Ce thriller médical n’est pas qu’un roman bourré d’action, d’adrénaline, de jolies paléontologue, de beaux gosses de l’OMS ou d’animaux qui régressent à un état antérieur, il pose aussi un questionnement et les réponses sont d’un réalismes qui me fait recroqueviller les orteils au bout de mes pantoufles confortables car des Humains qu’on laisse crever ou qu’on défouraille tels des lapins, ce n’est pas de la SF, ce n’est pas un passé, c’est un présent.

Mais tant que nous ne sommes pas concernés personnellement, nous continuerons de nous sentir droit dans nos bottes (ou pantoufles) puisque ce n’est pas nous qui avons migré ou régressé en Erectus.

Un thriller addictif mais pas que… Un thriller réaliste et qui pose des comportements humains que l’on aimerait voir régresser car ils n’apportent rien de bon à nos sociétés sois-disant civilisées.

Une LC que j’ai faite avec Bianca et là, nous sommes raccord sur nos impression de lecture.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (juillet 2019 – juillet 2020) – N°XX.

Publicités

34 réflexions au sujet de « Erectus : Xavier Müller [LC avec Bianca] »

  1. Ping : Erectus – Xavier Müller | des livres, des livres !

  2. Oui c’est ça! On dit un « Rocco Erectus »! Pas un homo erectus, même s’il arrive aux homos d’être erectus aussi (sauf quand ils me voient… en même temps y a plein d’hétéros pas erectus du tout qu’en ont rien à battre du tout de moi… )! T’as tout compris! 😀

    Meuh nan… J’ai pas abusé du mojito pour fêter la sortie d’un livre si prometteur! 😉 En plus comme c’est un roman avec que des trucs écrits et sans photos on les verras pas les erectus! 😀

    En même temps c’est pas un roman d’anticipation. C’est déjà déclenché le mécanisme… Regarde qui gouverne les USA, la Russie, l’Iran, certains pays d’Afrique ou du Moyen Orient… Regarde le premier ministre anglais… ou ceux qui rêvent de prendre le pouvoir en France… Entre les LePen, Asselineau, Cheminade, Mélanchon-la-République-c’est-moi ou Villani (je l’ai vu danser sur une vidéo récemment, rien qu’en voyant ça tu te dis qu’on devrait faire les élections sur la base d’une émission comme danse avec les stars!) on est vernis! Bref… c’est certain l’humanité régresse depuis un moment là!

    Et puis en plus t’as la génération Geek-Millénial qui a grandi avec un smartphone greffé à la main qui commence déjà à nous considérer comme des chimpanzés apprivoisés… Depuis quelques temps mes enfants me proposent même des cacahuètes, ou des bananes d’ailleurs… 😦

    Aimé par 1 personne

    • Bref, on est foutu ! Oui, quand je vois ce qu’on élit, je me dis que De Gaule avait raison, les électeurs sont des veaux ! Parce que le Johnson, les Anglais savaient qu’il les avaient baisé royalement, avec les couilles et à sec, et ils revotent pour lui. J’ai raté l’épisode nommé « lobotomisation du peuple » ou quoi ?

      Tiens, ça danse, la lavallière de Villani ? Je ne vais pas aller voir ça maintenant, j’aimerais dormir paisiblement !

      Allez, on va aller rejoindre nos erectus, qui érectionne encore, ouf, et tant pis pour les zhomos qui n’érectionnent pas à notre vue, ça nous en fera moins à faire la file, on évitera les gerçures mal placées, si on a moins de mecs pour nous baiser.

      Oui, je sors voir le galaxy cake de Mercotte et je vais au lit, fatiguée ! Je dis des bêtises 😉

      J'aime

    • C’était tout pour être crédible, la trouvaille du virus en moins, là, c’était de la SF, l’auteur le dit, mais un jour, qui sait, ce ne sera plus de la SF… tu m’apporteras de la viande crue, dis ?

      J'aime

  3. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Septembre 2019 [Mois Américain] | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.