Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2020

Janvier, une fois les fêtes terminées, se révèle être un mois agréable car les jours rallongent tout doucement. Oh, au début, on le remarque à peine, mais au fur et à mesure, on se rend compte qu’on a repoussé un peu les murs sombre de la nuit qui tombe à 16h30.

Cette année, j’avais un peu plus de temps pour moi puisque les juments passent l’hiver dehors, avec possibilité de se mettre à l’abri (chacune le sien, chacune sa parcelle) et donc, je n’ai qu’un abri à nettoyer, l’autre étant trop grand que pour se faire à la brouette et à l’huile de coude…

Oui, j’avais plus de temps pour la lecture et pourtant, je n’ai pas lu tant que ça pour ce premier mois de l’année et si je veux égaler ou dépasser mon score de 2019, j’ai intérêt à remuer mon cul car je n’ai que 9 romans, 3 bandes dessinées et 1 America (magazine) au compteur. 13 lectures pour 31 jours, c’est la misère !

Indécent, comme score, pour moi… PTDR

EDIT : je viens d’ajouter dans mon Bilan Livresque Mensuel le magazine America, édité par François Busnel. Non seulement c’est de la lecture, c’est épais, intelligent et bien fait. Puisqu’ils sont répertoriés chez Babelio et Goodreads, ils compteront pour le Bilan Annuel.

Sinon, au rayon des dernières nouvelles qui ne sont pas littéraires : le nouveau chien de mes parents venaient faire les box avec moi, en octobre/novembre, lorsque les juments passaient la nuit au box (les vrais box) avant les randos du dimanche. Je trichais aussi parce que je prenais la balle avec moi…

Purée, ça prend 10 fois plus de temps de nettoyer un box tout en jouant à lancer la baballe au chienchien.

Mais puisque maintenant je passe par la stabulation libre de la grosse poule pour accéder plus rapidement à l’abri de la grande, la chienne ne vient plus avec moi car elle a perdu sa sale manie de pénétrer dans les loges/box des chevaux ! Mieux ainsi car c’était dangereux, la grosse poule détestant les chiens.

Le Minou continue sa vie de Minou, à se faire caresser les cuisses à rebrousse-poils, la tête, à boire le café avec moi, au matin, à se mettre à mes pieds, au bureau quand je tape mes chroniques et à courir comme un con quand je lance une croquette, à jouer avec ses souris.

Pour le moment, il ne dort plus à mes côtés dans le divan car il redescend dans ses pièces bien avant que je n’arrive dans le canapé, vers 21h… Sans doute qu’il est déçu que mon homme ne regarde pas de films débiles pour le moment. Un bon vieux film crétin, entre mecs, ça soude des liens ! mdr

Le tome 2 des aventures de l’agent Art Keller est encore plus époustouflant que le premier. Cartel de Don Winslow (ICI) réussi la gageure du deuxième meilleur encore que le premier (mais ceci n’est que mon avis). On plonge dans l’univers des narcotraficants et pour les combattre, il faut mettre ses mains dans le sang et agir comme eux : sans avoir de conscience !

Tout sur le passé de Assad ! Moi, je veux savoir, alors, je me suis jetée sur le tome 08 des enquêtes du Département V : Victime 2117 de Jussi Adler-Olsen (ICI) et je n’ai pas été déçue, le passé était à la hauteur de ce que je pensais. Sans oublier que l’auteur ne se contente pas de nous dévoiler des pans de la vie d’un de ses personnages, il va plus loin et il creuse une fois de plus dans les travers de la société et met à jour ses maladies.

Une LC en demi-teinte avec Bianca avec La griffe du diable de Lara Dearman (ICI) pour cause de personnages insipides, peu profonds, une enquête qui n’avance pas et d’un coupable qui sort de l’ordinaire, certes, mais auquel nous n’aurions jamais pu arriver car aucun indices ne menait à lui. Le bon point ira aux descriptions de l’île et de ses habitants.

Après un début de lecture chaotique et bordélico-schizo-paranoïde (© Lord Arsenik), j’ai enfin réussi à prendre pied dans Je suis le fleuve de T. E. Grau (ICI). Une fois passé les délires, on entre de plein-pied dans l’histoire et on en en prend plein sa gueule aussi avec un ancien combattant du Vietnam.

Le défaut d’Âme de pirate de Charlotte Macaron (ICI) est qu’il est trop court… Il est bon, mais c’est trop court, même si, en 56 pages, l’auteur arrive à nous dire assez pour ne pas nous frustrer totalement. Mais il y a, dans ce roman, de quoi en faire un grand, un long et un encore plus bon !

Ma lecture choc du mois, même de l’année, a eu lieu avec Le consentement de Vanessa Springora (ICI), victime d’un pédocriminel qui n’a jamais été inquiété par la justice car il était un auteur connu et sans doute aussi parce que ses victimes étaient « consentantes ». Consentement ou pas, la loi est claire, ceci n’aurait pas dû avoir lieu et cela aurait dû être puni. Mais tout le monde regardait ailleurs…

Un peu de tendresse dans ce monde de brute avec Quand on n’a que l’humour (publié en poche sous le titre : Les silences) d’Amélie Antoine [LC avec Bianca] (ICI). Ben non, pas vraiment de tendresse, une enfance pas facile pour Edouard, mais il y a dans ce livre des vrais beaux moments qui font sourire et des passages plus émouvants où la larme n’est pas loin de poindre. Un joli roman.

Ça commençait comme un rural noir, avec l’enfance malheureuse de Corentin et bardaf, alors qu’il est jeune et aux études, l’apocalypse a lieu. Et toujours les Forêts de Sandrine Collette (ICI) est un roman post-apocalypse, différent des autres romans de l’auteure et différent des romans qui traitent du sujet. Des personnages forts, attachants, du réalisme, de l’angoisse… Un roman fort, percutant !

Qu’en estil de la situation des Amérindiens ? J’en ai appris un peu plus en lisant La résistance indienne aux États-Unis du XVIe au XXIe siècle de Élise Marienstras (ICI). Ce n’est pas un roman, c’est une étude historique et sociologique. Le genre d’étude qui vous donne envie de vomir tant ce peuple a subi lui aussi des injustices profondes de la part d’envahisseurs qui voulaient créer un monde meilleur, plus juste… Mon cul.

Bilan Livresque Mensuel : 9 romans

  1. Art Keller – Tome 02 – Cartel : Don Winslow
  2. Département V – Tome 08 – Victime 2117 : Jussi Adler-Olsen
  3. Jennifer Dorey – Tome 1 – La griffe du diable : Lara Dearman
  4. Je suis le fleuve : T. E. Grau
  5. Âme de pirate : Charlotte Macaron
  6. Le consentement : Vanessa Springora
  7. Quand on n’a que l’humour… / Les silences : Amélie Antoine
  8. Et toujours les Forêts : Sandrine Collette
  9. La résistance indienne aux États-Unis du XVIe au XXIe siècle : Élise Marienstras

Bilan Livresque Mensuel : 3 bandes dessinées + 1 magazine

  1. La piste des ombres – Tome 2 – Trois tombes : Tiburce Oger
  2. La piste des ombres – Tome 03 – Les écorchés : Tiburce Oger
  3. Astérix – Tome 18 – Les lauriers de César : Goscinny et Uderzo
  4. America N°01 : François Busnel

 

23 réflexions au sujet de « Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2020 »

  1. Ravie de ces bonnes nouvelles du minou qui est moins sauvage qu’il y a quelques temps! J’aimerai bien avoir un gentil minou mais Toqué n’est pas fan de z’animaux et ma Pioupioute et moi sommes allergiques aux minous de mère en fille! Pffff! Et les minous hypoallergéniques ça coûte un bras et Toqué n’est pas encore prêt à céder l’un des siens! Il ne nous a jamais aimé 😭! C’est la preuve! 😱

    J'aime

    • Tant que Toqué n’est pas allergique à ton minou à toi… Ok, je sors de suite. 😆

      Bon, Minou n’aime pas quand on se met debout et que l’on bouge, il fiche le camp sous la table, mais il part de plus en plus tard. Il adore les caresses, surtout sur le dos, à la base de la queue, comme tous les mâles…. mdr

      Vends la semence de Toqué, tu en auras tous les jours.

      J'aime

  2. Ping : Bilan culturel – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

  3. Même si tu dis que cela ne fait que 9 romans, je trouve que ton bilan déchire. Mon rêve pour 2020 : essayer de faire aussi bien que Belette au moins sur 1 mois. Faut-il peut-être que je sois malade pendant un mois et assez lucide pour lire, ben oui sinon cela ne servirait à rien 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Bilan culture – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.