Santa muerte : Gabino Iglesias

Titre : Santa muerte

Auteur : Gabino Iglesias
Édition : Sonatine (20/02/2020)
Édition Originale : Zero Saints (2015)
Traducteur : Pierre Szczeciner

Résumé :
Santa Muerte, protegeme…

Austin, Texas. Tu t’appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour… Non, oublie « beau ».

Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d’un gang méchamment tatoué qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer, lui trancher les doigts et les donner à manger à… une chose, avant de lui couper la tête. Le message est clair. Ici, c’est chez eux.

Fernando croit en Dieu, et en plein d’autres trucs. Fernando jure en espagnol, et il a soif de vengeance.

Avec l’aide d’une prêtresse Santeria, d’un chanteur portoricain cinglé et d’un tueur à gage russe, il est prêt à déchaîner l’enfer.

C’est le début d’une odyssée survoltée, mystique et punk, infusée de magie yoruba, foutrement intense et délicieusement flippante.

Critique :
Au premier abord, on pourrait classer ce roman noir dans la catégorie des romans « barrés » ou « frappadingue » tant il est déjanté, a des relents de fantastique et des saints inconnus de ton calendrier catholique, orthodoxe et tout ce que tu veux.

Et en effet, ce ne serait pas une erreur de classement car si on le regarde en gros, c’est de l’action pure, de la violence, des drogues, des armes à feu et une histoire de vengeance vieille comme le monde.

Pas de la vengeance raffinée à la Monte-Cristo, mais de celle au Beretta, au Desert Eagle et à l’Uzi (à ne pas confondre avec de l’ouzo).

Pourtant, dans le fond, il n’y a pas que ça…

Ce n’est pas que l’histoire d’une vengeance, car au travers de l’histoire de Fernando, immigré clandestin mexicain, dealer de toutes sorte de drogues et videur de boite, c’est aussi celle de tous les clandestins qui tentent de passer la frontière pour vivre le rêve Américain, ou tout simplement, essayer de sortir de la misère ou échapper à des tueurs ou quitter un pays exsangue.

Fernando a beau être un revendeur et le type qui rapporte le fric à Guillermo, le dealer en chef, il mène une vie rangée, tranquille, sans faire de vague et en priant beaucoup  la Santa muerte…

Notre personnage principal n’ a rien d’un dur, d’un salaud. Il pourrait même chanter ♫ Je ne suis pas un héros ♪.

En un mot, il est réaliste, un presque monsieur-tout-le-monde, qui sait se servir des armes, car s’il n’a rien d’un ange, il n’a pas non plus les cojones pour s’attaquer à plus fort que lui.

Pourtant, il va devoir aller se greffer de suite une solide paire de cojones car ceux qui ont tué son boss et Consuelo, sa mère de substitution, prêtresse de la Santería, ce sont des MS13…  Mara Salvatrucha, pour ceux qui ne pigent pas et qui n’ont pas encore fait des traces de freinage dans leurs slips ou culottes !

Un roman noir qui est intense, court, ne te laisse pas le temps de reprendre ton souffle et te fera croiser la route de personnages (Le Russe et El Principe) dont tu ne sais pas trop s’il vaut mieux ne jamais les croiser ou alors, si les avoir pour potes, pourrait t’aider si un jour tu veux dézinguer des membres du terrible gang des MS-13…

Un barrio noir qui mélange habillement la violence, l’humour, l’amitié, la vengeance, les drogues et autres cachetons favoris du Docteur House. Sans oublier les cierges, les bougies, les neuvaines et les prières à des tas de saints.

Après ma prière, j’ai allumé une bougie supplémentaire pour San Lázaro et une autre pour Changó en me disant qu’il valait mieux assurer mes arrières. Je n’avais pas de pommes, mais il me restait au frigo un peu de lait, du fromage et une part de pizza. J’ai aussi ouvert le placard sous l’évier pour y prendre ma meilleure bouteille de rhum, celle que je réservais à la Santa Muerte, et j’en ai rempli un verre. J’ai tout déposé devant mes deux statues et j’ai promis à Changó que je lui rapporterais deux sacs de pommes s’il me venait en aide.

Donc, si tu veux lire ce petit roman qui pulse, ami lecteur, amie lectrice, n’oublie pas ton chapelet, un gros cierge, tes offrandes à la Santa Muerte ou autre saint(e) qui a tes faveurs, tes balles à têtes creuses, de l’eau bénite (parce qu’on ne sait jamais), une grosse paire de cojones et des flingues !

Prière à la Santa Muerte – Jour 3
Ô, Mort toute-puissante, reine des Ténèbres et de l’Au-Delà, Dieu t’a accordé l’immortalité et je t’implore avec toute la ferveur que renferme mon cœur de diriger contre mes ennemis le pouvoir que tu détiens sur l’ensemble des mortels. Qu’ils ne puissent avaler le moindre repas, qu’ils ne puissent s’asseoir à aucune table, qu’ils ne puissent trouver le sommeil ni connaître la tranquillité. Qu’aucun de leurs desseins néfastes ne se réalise. Santa Muerte, Dame blanche adorée, je te demande de forcer mes ennemis à s’incliner devant toi, vaincus, et de les contraindre à l’humilité. Je te supplie de m’accorder la force de les écraser. Qu’ils rampent à mes pieds et me voient comme le bras armé de ta justice divine et éternelle. Je te supplie, ô Santa Muerte, reine de mon cœur, de m’accorder les faveurs que je te demande par cette novena. Je te supplie de m’accorder ton aide afin d’annihiler Indio et ses hommes, ces vermines qui ont fait couler le sang des innocents. Que ta volonté soit faite.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (juillet 2019 – juillet 2020) – N°192.

32 réflexions au sujet de « Santa muerte : Gabino Iglesias »

  1. Ah la santa muerte, elle est partout au Mexique…j’ai pas mal de photos de cette merveille didonc….oui cela doit etre brulant comme livre….ils sont brutaux dans leur ecriture…bref cela doit etre bon….;)

    Aimé par 1 personne

  2. Oh ouais! Je me ferai bien tatouer partout des trucs de tugh guedin dz gangsta de cartels partout partout sur le corps pour devenir une vraie oeuvre de lard! Et après je deviendrais une star de la télé réalité enfermée dans un asile pour mâles bodybuildés tatoués et pour greluches peroxydées à prothèses mamaires XXXL rôties aux Zuvés! Et après je me droguerai et connue dans la presse-les-people jusqu’à la dernière goûte avant de me faire élire comme successeuse de Trump et lobbyste pour les armes domestiques!

    Quoi? C’est pas bien la drogue? Ben non! La preuve! Toutes les conneries
    que je viens de dire! 😬

    Aimé par 1 personne

      • Je sais pas ce que j’ai pris… c’était les bonbons de mon fils… il les vend en gros aux gamins du quartier… Il a le sens des affaires! Il a pas encore l’âge de passer le permis et il roule déjà en grosse berline noire à vitres teintées… il en a besoin pour aller à son club de tir à la mitraillette… je savais pas qu’on apprenait ça en club moi…😜

        Ps: messieurs de la police des RG… je déconne! Mon fils passe sa vie à regarder des chats qui pètent sur Toupub en mangeant le nutella à la petite cuillère sur son fauteuil… Bref un honnête petit français comme on veut les voir aujourd’hui!

        Aimé par 1 personne

            • Quand je pense qu’au début, les gens agressaient verbalement les pauvres asiatiques du quartier chinois de Bruxelles, insultant des personnes nées en Belgique et qui, la plupart du temps, n’avaient jamais mis les pieds en Chine. Le Belge moyen, un peu crétin, ne distinguant pas non plus les différences entre Chinois, Japonais, Thaïlandais ou Vietnamien… Ça annulait à tour de bras leurs réservations dans les restos chinois… Autrement dit, ça paniquait quand il n’y avait pas encore lieu de paniquer.

              Et maintenant qu’on est bien dans la merde et que le gouvernement te dit de pas courir pour rien et de rester chez toi si tu peux, qu’on ferme l’Horeca, bardaf, les couillons de mon pays passent la frontière pour aller au resto aux Pays-Bas ou au Luxembourg… Comme si le fait de ne pas pouvoir faire ses petits loisirs du week-end les rendaient fous.

              L’Homme est un imbécile…

              Aimé par 1 personne

              • Même chose à Paris avec des destructions de magasins chinois. Ce genre de comportements me désespère beaucoup. Cela ne donne pas envie de croire en l’Homme.
                Tes congénères vont dans les pays limitrophes, c’est incroyable? Vous êtes aussi en confinement?

                Aimé par 1 personne

                • L’Homme est très con ! Si on détruisait des magasins français à l’étranger, ils hurleraient… D’ici peu, ils vont mettre des croix blanches sur les magasin asiatiques…

                  Oui, nous sommes en confinement, mais nous pouvons sortir pour prendre l’air, ce que je fais tous les jours, durant 1h ou un peu plus. On fait le tour du quartier, ça fait du bien. Mais on ne prend pas les transports en commun, qui circulent toujours, mais à moitié vides.

                  Mes con-génères sont des crétins… et les Hollandais, avec leur truc de l’immunité qui doit se faire, ils sont rudement crétins aussi.

                  J'aime

                  • Tu sors pendant 1h? Le pied… Je suis sortie pour aller chez mon médecin, j’ai failli me faire tauper par la police car je n’avais pas fait de feuille de sortie. 140€ l’amende, cela à de quoi faire peur. Heureusement qu’il y avait des vieilles qui sortaient faire leur course.
                    J’appréhende de sortir et que la police me verbalise pour le plaisir de leur pouvoir. Comment contester après?
                    Je psychote un peu à rester enfermer chez moi seulement depuis 2 jours. Mon médecin que le confinement va durer 60 jours.
                    Je crois que je vais devoir faire les courses tous les jours. Impossible de trouver du sucre, de la farine et de l’huile de tournesol. Tout est dévalisé sitôt arrivé. Mais pourquoi???
                    Rupture de stock de papier toilette aussi. Les gens ont-ils peur d’avoir la gastro pendant le confinement? il y a des médicaments pour éviter ça. Je ne comprends pas trop.
                    Tu peux faire ton taf en télétravail?

                    Aimé par 1 personne

                    • Je vais remonter mon vélo, si jamais on passait en confinement dur, on ne sait jamais, mais oui, on peut sortir. Sinon, c’est pour devenir fou, l’Homme est un animal social. Et là, ma vie sociale est par téléphone et internet :/

                      Je ne sais pas pourquoi on dévalise autant. Les gens ont la trouille et ne réfléchissent plus, ce qui est con car les entrepôts sont pleins ! Mais ces cons ne laissent pas le temps aux personnels des magasins de remplir les rayons et aux camions le temps de venir. Il va y avoir des burns out de fatigue chez les caissières/caissiers, les camionneurs, personnel médical… Heureusement que j’avais repris 6 rouleaux de PQ avant tout ça ! mdr

                      Mais pourquoi du sucre et de la farine ? Pour faire des biscuits avec les enfants ??? On avait de la farine bio en grande quantité à la maison, vu qu’on avait pris 20kg en juin 2019 😆

                      Un crétin a dit « achetez du PQ » et tout le monde le fait. Il aurait dû leur dire « jetez-vous dans le canal » et tous l’auraient fait…

                      J’appréhende le moment où je devrais retourner au magasin.

                      Oui, je sais faire le taf de la maison, nos PC sont fait pour, et on les reprenait tous les soirs avec nous pour le « si en cas »…

                      Mais on a rien à faire, j’ai fait quelques mails et puis rien de plus, on va passer en chômage technique, chômage pour raison médicale, un truc dans le genre.

                      Dans d’autres sociétés, il a fallu acheter des PC portables et les configurer pour le télétravail… une semaine à prendre des risques en plus :/

                      Garde juste une chose en tête : l’être humain est un con !

                      J'aime

                    • Au boulot ma cheffe a décidé que j’allais gérer le standard alors que j’ai pris des jours de congés toutes les semaines normalement pour faire rdv médicaux et visites guidée de musée. Donc tous les appels vont être transféré sur mon téléphone portable alors que je ne suis pas censée travailler. C’est véritablement une connasse. J’en ai marre des gens comme ça.
                      Les banques ont été dévalisées, les gens ont été échangés leur or contre de l’argent… Ce n’est pas la fin du monde. Ben non…. Je suis dépitée… Mais je vois quelques appli qui se créent pour de la solidarité. Tu peux sortir faire les courses pour tes voisins qui sont vieux ou sortir leur chien. Tu remplis un papier et tu as le droit de sortir.

                      Aimé par 1 personne

                    • Et la cheffe, elle sera où ? Planquée ? Je peux comprendre que les congés du personnel médical, des flics et toussa soient suspendus, mais pas d’un citoyen lambda. Moi, pas d’appels sur GSM perso ! Sinon, on n’en sort plus. Tout le monde passe par les mails.

                      Oui, j’ai été étonnée, l’or a baissé !! Je le dis toujours, faut TOUJOURS avoir du fric planqué à la maison. De toute façon, dans les supermarchés, tu prends ta CB et basta.

                      Hé, chaque personne que j’ai croisée durant ma balade avait du PQ dans son caddy à roulette ou sous le bras. Je me demande si je n’aurais pas dû en prendre plein et le vendre blindé cher à tous les crétins, afin de gagner du fric facile.

                      Entre la connerie pure et dure et la solidarité, il y a les gens normaux… nous sommes peu nombreux !

                      Aimé par 1 personne

                    • Je me disais bien que les dealer proposait des trucs plus gros que d’habitude, c’était du PQ !! mdr

                      En parlant de PQ, on ne dit pas « fillon » mais « fion » et oui, je sors !

                      J'aime

                    • Qui sait ? Kinder surprise ? T’inquiètes, pour l’humour noir, je sais aller trèèèèèès loin. Je me fais honte moi-même, parfois.

                      Je ne pratique mon humour noir qu’avec ceux qui peuvent rire de tout, même de l’innommable.

                      Aimé par 1 personne

                    • alors tout va bien 🙂
                      Tu imagines un kinder surprise avec dedans un bout de cadavre mais tu auras peut-être un bout sain ou un bout malade. Faut manger pour le savoir. Il faudrait mettre un petit bout en forme de papier cul parce que apparemment c’est universel l’amour du papier cul

                      J'aime

  3. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Mars 2019 | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.