Les enquêtes d’Hamish MacBeth – T04 – Qui a une taille de guêpe : M.C. Beaton [Par Dame Ida Dé-Confinée Bénévole]

Titre : Les enquêtes d’Hamish MacBeth – T04 – Qui a une taille de guêpe

Auteur : M.C. Beaton
Édition : Albin Michel (02/10/2019)
Édition Originale : Death of a perfect wife
Traduction : Marina Boraso

Introduction Babelio :
Hamish pensait savourer les plaisirs bien mérités d’un été dans les Highlands. Mais c’était avant que la pluie s’abatte sur les lochs et que sa chère Priscilla Halburton-Smythe débarque au bras d’un nouveau fiancé.

Pour couronner le tout, Trixie Thomas, épouse modèle, vient de s’installer à Lochdubh et arrive à convaincre les dames du coin de se mettre au régime, de bannir l’alcool et d’entrer en communion avec la nature… ce qui n’est pas du tout du goût de leurs maris !

Aussi quand l’épouse modèle est empoisonnée, Hamish Macbeth n’a pas le choix : il doit renoncer au repos et reprendre du service en interrogeant voisins et amis…

Vous aimez Agatha Raisin ? Vous allez adorer Hamish Macbeth !

Comme sa grande soeur Agatha, cet Hercule Poirot à la sauce écossaise entraîne le lecteur dans des aventures totalement déjantées sorties tout droit de l’imagination de M.C Beaton.

Avec, en prime, le charme des lochs, des highlanders mystérieux et des châteaux hantés.

Attention, fantômes ! [NDLR : Ce dernier paragraphe est ajouté systématiquement à TOUS les résumés Babelio de la série… Pourtant je le dis, le répète et le confirme: IL N’Y A PAS DE FANTÔMES DANS CE ROMAN !!!]

Résumé : 
Et oui, la Priscilla elle veut un homme ambitieux… Le genre de mecs capable de faire se multiplier les livres sterlings en un claquement de doigts… Un mec qui bosse… Un mâle qui n’en veut !

Alors voilà que sa dernier béguin du moment pour un trader au nom qui claque a su une fois de plus la faire chavirer et oublier qu’entre deux bellâtres lorsqu’elle oublie ses supposées très aristocratiques origines en tant que fille du hobereau local… c’est avec ce pauvre plouc d’Hamish qu’elle aime passer du temps.

Voilà qui a le don de le faire souffrir notre pauvre Hamish… et de le mettre en boule aussi… Et si il n’y avait que Priscilla ! Mais non ! Voilà qu’un nouveau couple de chômeurs londoniens vient de s’installer dans une maison bonne à retaper du coin dans l’intention d’y ouvrir des chambres d’hôtes pour touristes. Mr and Mrs THOMAS ne passent pas inaperçus…

Même si Mr Thomas, quant à lui préférerait de loin se cacher sous le tapis pour éviter de subir les humiliations déguisées que sa femme lui inflige en permanence en se fichant de sa maladresse en permanence devant témoins…

Trixie ! Appelez là Trixie s’il vous plaît et pas de manière… Mrs Thomas telle une pieuvre ou un boa sait vous saisir tout entier dans ses rets séducteurs et obtenir de vous ce dont elle a décidé de vous dépouiller mine de rien l’air de ne pas y toucher.

Prétendant aider les villageois les uns après les autres, qui pour du ménage, qui pour de la cuisine, en échange de quelques babioles pour meubler ses chambres d’hôtes, elle a le chic pour vous défaire des trésors cachés que vous aviez oublié dans un coin sous la poussière…

Et au passage, voilà qu’elle retourne la tête de toutes ces dames qui se trouvent autant séduits que les messieurs, et se mettent à épouser les nobles causes hygiénistes qu’elle leur impose comme une Vérité Absooolue…

Et il y a bien quelques messieurs que ça crispe un peu… surtout quand ils se retrouvent harcelés par leur femme pour abandonner le tabac, et se trouvent mis au régime végétalien crudiste d’autorité !!!

Evidemment, lorsque le dit médecin se trouve prêt à signer le certificat de décès de l’insupportable et aimable Trixie que l’on retrouve un beau jour raide dans sa chambre, Hamish préfère demander une autopsie… Et évidemment… C’est un crime.

Mon avis : 
Mais voilà une histoire qu’elle est bonne !

Des personnages hauts en couleur que l’auteur prend le temps de développer parallèlement à l’avancée de ses fils rouges concernant la stagnation auto entretenue de la « carrière » d’Hamish… et de la stagnation de ses relations avec Priscilla…

Un inspecteur Blair toujours aussi stupide et envieux…

Une victime qu’on est bien content de voir quitter ce monde tant elle est horripilante…

Le plaisir de suivre Hamish dans toutes les étapes de son enquêtes et de le voir agiter régulièrement les indices dans sa tête comme autant de pièces de puzzle qu’il mélangerait au shaker en espérant de les faire sortir toutes assemblées les unes aux autres dans le bon sens…

Une intrigue correcte…

Quelques jolies descriptions de la campagne écossaise qui font un peu prendre l’air quand on est confinée…

J’aurais été tentée de mettre 4 Sherlocks, mais un petit bémol m’a fait réviser mon jugement vers le bas…

Après 21 volumes d’une Agatha Raisin qui tourne en rond dans sa vie amoureuse, je vous avoue éprouver quelques appréhensions à voir MC Beaton continuer à se montrer sadique avec son nouveau héros qu’elle semble destiner à ne partager son lit qu’avec son brave chien.

Le voir s’amouracher pendant quatre livres d’une Priscilla qui semble avoir bien intériorisé le snobisme de son père, sachant que cela rend la relation impossible, ça commence à trop me rappeler l’obsession agathesque pour James Lacey et je trouve la ficelle un peu usée, pour ne pas dire un peu lassante.

D’autant qu’à chaque fois, ça contribue à rendre son personnage principal quelque peu ridicule.

Ben oui quoi… Quand j’étais ado, ça m’énervait de voir des copines blablater en boucle sur des mecs qui ne les regardaient jamais… et ça me gonflait grave sévère de voir les mecs qui m’intéressaient et que je draguais me parler d’une autre fille qui les obsédaient… alors que moi… ben j’étais là et je ne demandais que ça !

Au moins quand je les voyais fixés sur une autre fille, j’avais la fierté de ne pas insister, je les vouaient aux Gémonies et j’allais tenter ma chance ailleurs.

Non mais ! Chuis une fille pragmatique moi !

39 réflexions au sujet de « Les enquêtes d’Hamish MacBeth – T04 – Qui a une taille de guêpe : M.C. Beaton [Par Dame Ida Dé-Confinée Bénévole] »

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.