Manos Kelly – Tome 1 – Le drame de Fort Alamo : Antonio Hernandez Palacios

Titre : Manos Kelly – Tome 1 – Le drame de Fort Alamo

Scénariste : Antonio Hernandez Palacios
Dessinateur : Antonio Hernandez Palacios

Édition : Aventures et Voyages (1973) / Humanoïdes Associés – Eldorado (1981)

Résumé :
1848, la guerre entre le Mexique et les USA est terminée. Manos Kelly, qui a combattu sous les ordres du général Scott, se retrouve alors désœuvré.

Il parcourt le sud-ouest à la recherche d’un nouveau travail.

Au cours de ses différentes rencontres, il aura de nombreuses occasions de mettre son courage et sa détermination à l’épreuve.

Critique :
Voilà un album qui sent bon le… vieux papier ! J’ai beau avoir réussi à dénicher l’édition de 1981, elle a tout de même l’odeur de la vieille bédé oubliée dans une biblio.

La première planche me fait un peu mal aux yeux, avec ces couleurs rouges et jaunes (bien que j’adore ces couleurs). Pas de doute, on comprend de suite que le soleil se couche.

Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas apprécié les dessins des visages qui ne sont pas très détaillés, ni les couleurs générales de l’album et encore moins les grosses onomatopées couvrant la moitié de certaines cases (un fusil qui fait « wrooong » ou « crac crac » quand on tire ?? Non mais je rêve !).

L’auteur/dessinateur est aussi celui de la saga Mac Coy et j’avais stoppé cette série à cause des dessins et des couleurs que je n’appréciais pas. Ironie de l’histoire, me voici avec 3 albums d’une autre saga du même dessinateur/auteur…

La référence à Alamo dans le titre est un peu fallacieuse car elle n’arrivera qu’aux trois-quarts de cet album, lorsque Manos Kelly racontera ce siège où il se trouvait, jeune enfant (et seul survivant). Cela permettra à l’auteur de nous donner un petit cours d’Histoire géo en nous rappelant que le Texas, après avoir été espagnol, est devenu mexicain puis américain.

Le scénario est éculé et plein de bons sentiments. Manos Kelly (fils d’un Irlandais et d’une Espagnole) est un homme droit qui n’aime pas que l’on arrête des Indiens qui n’ont rien fait de mal et est prêt à les délivrer (on le comprend, on a envie de leur ouvrir la porte de la prison aussi).

En retour, ces Indiens lui retourneront la pareille et tous ensemble iront faire une bonne action chez les Mimbreños (Apaches) de Mangas Coloradas. C’est très bien, c’est rempli de bons sentiments, mais ça fait un peu… Jerry Spring où tout se termine plus ou moins bien.

Bref, on est loin d’un Blueberry (bourré de défauts et fauteur de troubles) ou d’un Durango (froid et dézinguant les bandits) avec le gentil Manos Kelly.

Au moins, l’auteur a évité les archétypes et les poncifs habituels des Indiens présentés comme des sauvages sans cervelle et sans cœur, même si les Apaches n’ont rien d’enfants de cœur (en vrai et dans ces pages). Un personnage nous expliquera pourquoi Mangas Coloradas a la haine des Blancs et effectivement, il y a de quoi.

Ce n’est pas un coup de coeur mais ce n’est pas non plus une déception sans nom que cette bédé. Me trouvant un peu le cul entre deux chaises au moment de la cotation, je me suis dit que pour une fois, je ne serais pas trop vache.

Certes, je n’ai pas aimé les dessins, le scénario semble un peu léger comparé à d’autres poids-lourds de la bédé western, mais lors de sa sortie, en 1973, je trouve que ce n’était pas si mal de présenter les Indiens avec plus de réalisme que ce qui avait été fait jusqu’à présent.

Puisque j’ai envie de lire la suite, je vais rester sobre dans la cotation.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 11 Juillet 2020 au 11 Juillet 2021) [Lecture N°252], Le Challenge « Il était une fois dans l’Ouest » chez The Cannibal Lecteur, le Challenge « Les textes courts » chez Mes Promenades Culturelles II (Lydia B) – 46 pages, Le Challenge Animaux du monde 2020 chez Sharon [Lecture N°54] et le Mois Espagnol chez Sharon – Mai 2021.

22 réflexions au sujet de « Manos Kelly – Tome 1 – Le drame de Fort Alamo : Antonio Hernandez Palacios »

  1. Ping : Bilan du mois espagnol 2021 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Mai 2021 | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : Le Mois Español chez Sharon esta terminado ¡Olé! – Bilan [Mai 2021] | The Cannibal Lecteur

  4. Ping : Le mois espagnol et sud-américain 2021, c’est parti ! | deslivresetsharon

  5. Est-ce une vieille bd qui traînait dans ta bibliothèque? Tu relis les reliques?
    On revient toujours à ces vieilles lectures qui eux n’ont pas tenu avec le temps. Cela explique aussi pourquoi ce western a été oublié aussi.
    tu ne veux pas relire un Durango pour te remonter le moral? 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Naaaaaan!!!!! C’est là qu’est mourru l’un des zhéros de ma jeunesse!!! Ouiiii!!!! 🎵Davyyyyy Davy 🎶Crocket! 🎵L’homme qui n’a jamais peur 🎶 Comme chantait la grande artiste et philosophe Chantal Goya!!! L’homme avec un chapeau aussi original que Holmes sauf que Crocket il avait une queue de castor dessus! 😭

    Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.