Et d’un seul bras, la sœur balaie sa maison : Cherie Jones

Titre : Et d’un seul bras, la sœur balaie sa maison

Auteur : Cherie Jones
Édition : Calmann-Lévy (18/08/2021)
Édition Originale : How the one-armed sister sweeps her house (2021)
Traduction : Jessica Shapiro

Résumé :
Lala vit chichement dans un cabanon de plage de la Barbade avec Adan, un mari abusif. Quand un de ses cambriolages dans une villa luxueuse dérape, deux vies de femmes s’effondrent.

Celle de la veuve du propriétaire blanc qu’il tue, une insulaire partie de rien. Et celle de Lala, victime collatérale de la violence croissante d’Adan qui craint de finir en prison.

Comment ces deux femmes que tout oppose, mais que le drame relie, vont-elles pouvoir se reconstruire ?

Critique :
♫ Il me semble que la misère, serait moins pénible au soleil ♪ comme le chantait Charles Aznavour.

Alors, la misère serait-elle moins pénible sous le soleil de la Barbade, petite île des Caraïbes ? NON ! Assurément, non,

Ce roman noir, sombre, sans lumière, contient le portrait de 3 femmes, 3 générations maudite, toute les trois soumises aux hommes, à leur violence. Violence légitime, pour ces messieurs, que ce soit leurs maris, leurs copains, leurs amants…

La grand-mère n’avait rien vu venir, mariée à 14 ans, elle a vite compris ensuite. Sa fille, qu’elle a tenté de protéger, n’a pas écouté et la tragédie est arrivée, quand à Lala, la petite fille, elle aussi aurait dû écouter sa grand-mère et l’histoire de la fille à un bras.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à entrer dans le récit, à m’y retrouver. J’ai même posé le roman dans un coin, n’y revenant que plus tard et là, la magie a pris, si j’ose dire.

C’est un roman tragique, rempli de drames, de portraits des différents protagonistes et aucun n’a eu une vie joyeuse et remplie de Bisounours. Certains ont plus mal tourné que d’autres et il ne faut pas croire que les truands sont pires que les policiers : le lieutenant Beckles m’a donné envie de vomir.

L’autrice a réussi à donner de l’étoffe à ses différents personnages, ni tous noirs, ni tous blancs, chacun s’étant pris des coups de beigne par la vie, leurs parents,…

Lala, personnage central, aurait mieux fait de rester célibataire plutôt que de se mettre à la colle avec Adan. Homme violent qui la bat, un drame va se jouer sous les yeux horrifiés du lecteur et à partir de ce moment-là, la violence va monter d’un cran.

On aurait envie de s’énerver sur Lala, incapable de quitter son mari violent, mais l’autrice décrit, avec brio et sensibilité, les mécanismes qui empêche une femme de quitter un homme violent.

Ce roman est sombre, très sombre, sans lumière, le genre de lecture qui vous colle une déprime ensuite tellement cette misère, même sous le soleil de la Barbade, même dans des eaux limpides, vous colle aux doigts.

Les pauvres d’un côté, sans espoir de s’en sortir et les riches de l’autre, dans leurs luxueuses villas… Le tourisme ne profite que très peu aux plus pauvres, sauf à voler les riches.

Afin de ne pas sombrer, j’ai pris un peu de distance avec le récit, sinon, je me serais effondrée avant la fin.

À ne pas lire sur une plage, ceci n’est pas une lecture de vacances, mais une lecture qui laisse des traces.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°93].

12 réflexions au sujet de « Et d’un seul bras, la sœur balaie sa maison : Cherie Jones »

  1. Ping : Challenge polar et Thriller – le second bilan de Belette | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Livresque Mensuel : Novembre 2021 | The Cannibal Lecteur

  3. RhoooôôÔooo… 😱 Ah ben nan! C’est pas que je n’aime que les histoires de Oui-Oui au Pays des Jouets… Mais là… c’est trop dur et trop réaliste pour moi. Non merci… T’aime bien quand c’est bien dur de glauque donc tu as dû être servie! 😉

    Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.