Bilan annuel 2021 et coups de cœur ! [Épisode 2/2]

Afin de n’oublier aucun livres ou bédés digne d’intérêt, je vous propose aussi un autre classement, celui par « genre littéraire ».

Si vous l’envie subite vous prenait de vouloir découvrir de la fantasy, de la SF ou tout autre genre qui vous fasse sortir de votre zone de confort, vous pourrez piocher dans ces listes de romans que j’ai apprécié en 2021, mais qui ne se retrouvent pas nécessairement dans les coups de cœurs publiés hier.

Il y aura des redites, bien entendu : des romans classés hier se retrouveront à nouveau dans ces listes, parfois à plusieurs endroits. D’autres feront leur apparition, selon leur catégorie et leur degré d’appréciation.

Certains romans, qui n’ont pas été des coups de cœur de l’année, dont j’ai soulevé des bémols dans mes chroniques, pourraient, malgré tout, se retrouver dans ces classements, car ils n’avaient pas que des points négatifs, que du contraire.

J’ai passé toute ma liste de lecture 2021 (putain, quelle longueur !) et j’ai essayée d’être la plus juste possible, de brasser le plus large possible et de vous laisser le plus de choix possible (non, je n’ai pas des actions dans la vente des livres !).

PS : l’ordre de classement n’a rien à voir avec el plaisir de lecture, même si les premiers cités sont souvent les plus importants… Parfois, c’est tout simplement à cause du fait que j’ai pris ma liste de lecture à l’envers.

Littérature Américaine que j’ai le plus appréciée :

Les romans (policiers ou pas) qui m’ont fait  passer un bon moment de lecture tout en étant bien faits ! Bref, qui font du bien au moral et par où ils passent.

Thrillers addictifs, mais pas que ! De quoi rester accroché à son roman tout en ayant plus qu’une simple enquête… 

♫ Noir c’est noir ♪ Ne cherchez pas l’espoir ici, vous n’en trouverez pas, ou si peu. Dans ces romans, on va côtoyer l’humain dans tout ce qu’il a de plus sombre, avoir le cœur qui saigne, les tripes qui se nouent. 

Envie de dépaysement ? D’aventures ? De partir au loin sans bouger de votre divan ? Avec eux, on s’évade dans l’espace, dans le temps et on passe d’excellents moments de lecture.

Parfois, on commence une lecture sans savoir qu’elle va nous emmener plus loin qu’on ne le pensait… On avait entendu des bonnes critiques ou des critiques élogieuses sur ses romans, mais on n’est jamais à l’abri de foirer sa lecture… Ce ne fut pas le cas ici. Que de bons souvenirs !

Oups, pas lu autant de fantasy/SF/fantastique/dystopie que je l’aurais voulu, mais j’ai fait des bonnes pioches du premier coup :

Les romans marquants qui parlaient de ségrégation raciale, de l’apartheid, du racisme crasse et ordinaire, du rejet, de la différence, de l’esclavage, des dictatures, de ses exactions, du communisme et de ses dérives,  du totalitarisme, de la servitude (pas de passage), le tout dans des romans policiers, historiques ou de la littérature blanche :

Les romans qui m’ont interpellé avec des théories, qui m’ont fait me poser des questions, des romans parlant de Nature… Bref, des romans ou des essais engagés :