Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2022

Et voilà, on recommence : les compteurs livresques ont été remis à zéro et je vais tenter, une fois de plus, de lire beaucoup en 2022 (sans savoir ce que j’arriverai à faire, je n’ai même pas encore établi un article avec mes résolutions livresque – rhô, pas bien).

Janvier, le mois des vœux, de la galette des Rois, celui de la gueule de bois et de l’anniversaire de ma nièce (le même mois que Sherlock Holmes !!).

Pour ne pas déroger à mes habitudes, je dirai que j’ai bien lu, mais que j’aurais pu faire mieux. La faute au temps gris, à la pluie, à plus de travail (putain, j’avais demandé une situation, moi) et sans doute à trop de choix dans mes lectures… Démoralisant, cette PAL, parfois.

Mon début d’année 2021 avait été plus tonitruant niveau pages lues (11 romans lus, mais 5104 pages lues et 16 Bédés), la preuve que je vieillis (mdr).

Ce mois de Janvier 2022 affiche 13 romans lus au compteur, 8 bédés et 1 comics = 22 lectures.

Ce début d’année IRL fut en demi-teinte, avec ses bons moments et ceux plus lourds, où l’administratif nous pompe l’air et toute notre énergie.

Dans les bons moments, je retiendrai les deux ans de ma nièce, toujours aussi choupinette (quand elle n’est pas diable) et qui pense que tout le monde est capable de sauter sur de la musique et de se trémousser sans fin. D’accord, ensuite, vos abdos fessiers seront en béton armé et vos capitons disparus, mais vous risquez aussi l’écroulement de votre pauvre corps ! mdr

J’ai au moins eu la chance de la voir quelques fois durant ce mois de janvier, d’aller la promener, de lui lire des histoires, d’écouter des musiques enfantines (sur You Tube, nous ne sommes plus à l’ère des 33 tours de sa chère tata).

Entre nous, j’ai remarqué que bien des chansons pour enfants comportaient des paroles assez violentes ou dures, notamment dans « Il était un petit navire » dont je n’avais jamais entendu que les marins avaient tiré à la courte-paille pour savoir qui serait mangé (hoé, hoé).

Dans une autre version, plus trash (mais toujours pour les tits n’enfants), les marins se demandent même comment ils vont bouffer le jeune mousse désigné ! Heureusement, à son âge, elle ne capte pas encore tout ! Mais elle a déjà compris où il fallait appuyer sur mon smartphone pour passer à la chanson suivante !

Maintenant, elle entre dans la passe « pipi/caca » et je sens qu’on va la vivre durant de longues années (mon petit neveu de 9 ans est toujours dans cette phase, les proutes en plus). Il est donc impossible, dès lors, d’aller aux toilettes sans entendre « tata, pipi, caca » lorsque vous entrez dans cette pièce. J’ai même eu droit à un « suyé kikine ? » en sortant et après décodage, j’ai confirmé que oui, j’avais essuyé kikine… Gros éclat de rire de la part de ma mère. Ce n’est pas moi qui lui ai appris ce mot là !!

Toujours dans la même phase scatologique, elle m’a dit l’autre jour « caca » en montrant la vieille Pupuce (17,5 ans, la chatte) qui déambulait vers sa gamelle de bouffe. Moi, paniquée, j’ai pensé que le chat avait chié à la maison, mais non, cette chère enfant m’expliquait juste par où l’animal chiait… Ah bravo ! La Pupuce est resté stoïque, moi, je pouffais de rire.

Mon chat continue d’être un peu zinzin et de se comporter comme un crétin fini ! Il dort sur mes genoux et ensuite, lorsqu’il me croise dans la pièce, il détalle ! Imbécile, va ! Bon, il ne file pas loin, se contentant de se planquer sous une table, derrière le fauteuil ou de tracer sa route dans les escaliers… Il manque de logique !

S’étant résigné à ce que j’utilise le plaid de couleur rouge sur mes jambes, dans le canapé d’en haut (le bleu est utilisé ailleurs), il a commencé à monter dessus, à pétrir et pour finir, il s’est roulé en boule sur ce plaid dont la couleur ne lui revenait pas. Et quand ce chat pieute sur mes jambes, je peux vous dire qu’il pieute longtemps !

Depuis quelques temps, il vient sur mes genoux au matin (sur le plaid rouge), après-midi (sur le plaid bleu qui se trouve dans sa pièce) et au soir (plaid rouge à nouveau) lorsque mon mari va au lit plus tôt. Sinon, il dort à côté de moi, sur le gros coussin, puisqu’il n’ose pas venir sur mes genoux lorsque mon mari est à côté de moi.

Toujours capable de rester stoïquement assis à côté de ma jambe, lorsque je bosse sur le PC, l’après-midi, il est aussi capable de se rappeler à mon bon souvenir en posant ses patounes sur ma cuisse, afin de me signifier qu’il est l’heure de ses câlins… Impossible d’y échapper !

Début d’année, on a ajouté une table de salon, au rez-de-chaussée et il l’a adoptée tout de suite. Contrairement à l’autre qui possède une planche entière en-dessous, celle-ci ne possède que des barres, ce qui fait que l’animal peut aller s’y réfugier, dormir, jouer à faire passer sa souris sous la barre… Il la kiffe grave sa race.

Pour bien commencer l’année, j’ai décidé de sortir de mes sentiers battus et de lire Au cœur des ténèbres / Le cœur des ténèbres de Joseph Conrad. Que voilà une lecture étrange. J’ai apprécié une partie de ma lecture et j’ai zappé des paragraphes entiers de ce récit qui est souvent étouffant. Mon avis s’est retrouvé le cul entre deux chaises.

Poursuivant mes envies de découverte, je me suis laissée tenter par ce roman au titre amusant : GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique de Ondjaki [LC avec Rachel]. C’est un roman qui est à la fois drôle et sérieux, amusant tout en étant intelligent, avec une bonne dose de bonne humeur pour bien commencer l’année, sans pour autant manquer de profondeur. Une belle découverte.

Retour à mes chers polars avec Donbass de Benoît Vitkine qui sous le couvert d’une enquête et des meurtres, nous parle plus en profondeur du conflit au Donbass. Le récit prendra son temps, ce qui ne fut pas dérangeant. Un récit géopolitique qui ne devient jamais lourd.

Puisque ce début d’année était consacré à des découvertes et des sorties des sentiers battus, j’ai décidé de lire un peu de SF avec À dos de crocodile de Greg Egan. Les novellas publiées par le Bélial’ sont parfaites pour ce genre : ni trop longues, ni trop courtes. Hélas, à un moment donné, je me suis retrouvée engluée dans la panade avec l’auteur qui introduisait dans son récit trop de données scientifique et cela m’a fait décrocher du voyage intergalactique. Rencontre loupée.

Petit Piment d’Alain Mabanckou me faisait de l’œil. Une fois de plus, j’allais sortir de mes sentiers battus. Si j’ai apprécié plus de la moitié du roman, au moment au Petit Piment commence à péter les plombs, j’ai un peu décroché du roman et perdu le fil lorsqu’il arrivera chez le psychiatre. Malgré ce bémol de fin de voyage, je garderai les bons côtés du roman.

Retour à l’après Révolution Française avec un huis clos magnifique à la Comédie Française. L’assassin de la rue Voltaire – Gabriel Joly 03 de Henri Loevenbruck [LC avec Bianca] confirme tout le bien que je pensais des deux premiers tomes. Addictif au possible, ce roman se dévore trop vite. L’auteur a pris la peine de nous offrir une belle enquête, des crimes crapuleux et une résolution pas si simple que ça. Last but not least, durant notre lecture, on reçoit un petit cours d’Histoire bienvenu, sans jamais qu’il devienne lourd

Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume nous entraîne au coeur de la guerre civile au Sierra Leone avec la vie d’enfants soldats. Attention, certains passages sont durs. Parallèlement, à notre époque, des crimes violents ont lieu. En alternance entre la guerre durant les années 90 et les crimes contemporains, l’auteur va monter son récit avant qu’ils ne se rejoignent dans le final. C’est un roman poignant, émouvant, addictif, sombre et enrichissant. Bref, une réussite !

Ayant reçu pour Noël le American Predator de Maureen Callahan, je n’ai pas tardé à m’immerger dans ce récit glaçant sur un tueur en série qui a failli ne jamais être attrapé. Oui, ceci est une histoire vraie ! Nous allons nous face à face avec un prédateur à l’état pur. L’autrice ne donnera pas la vision des faits selon les victimes, uniquement selon les policiers et le tueur. Glaçant et addictif.

La Russie et moi, c’est une vieille histoire d’amour et si en plus, le roman parle de la famille impériale, moi, je me rue dessus ! À cheval sur deux époques (1914 et 1990) Le dernier joyau des Romanov de Monique Dollin du Fresnel [LC avec Bianca] est un thriller historique qui vous prend aux tripes et ne vous lâche plus jusqu’à la fin. Certains théories de l’autrice sont intéressantes et j’aimerais qu’elles soient vraies. Un thriller historique bien documenté qui vous entraînera dans la Première Guerre Mondiale.

Quand la fantasy change les codes, transportant le récit dans notre Monde à l’époque de la ségrégation raciale du Sud des États-Unis, cela donne un roman énergique qui bouleverse tout ce à quoi on est habitué dans ce genre. Ring Shout de P. Djèli Clark met en scène des femmes Noires, fortes, guerrières, confrontées à des horreurs nommées Ku Kluxes (vous n’avez pas envie de les croiser).

Il ne fait jamais bon vivre, dans les Appalaches… Une fois de plus, dans Nos vies en flammes de David Joy, cette région des États-Unis est mise à l’honneur avec ses pauvres gens, ses drogués, ses paumés… Un roman noir, très noir.

Pour la douceur, je conseillerai toujours Les enquêtes du commissaire Montalbano – 05 – Un mois avec Montalbano de Andrea Camilleri. C’est une parenthèse agréable dans mes lectures, une petite tranche de Sicile croquée sans bouger de mon canapé, suivant les pérégrinations de Montalbano. 30 enquêtes, 30 nouvelles, courtes, mais sans manquer de ce qui fait le sel des Montalbano : les personnages, les décors, le parlé.

J’ai quitté un commissaire sous le soleil pour en découvrir un autre, au soleil du Mali, cette fois-ci. Une première ave Les enquêtes du Commissaire Habib – 06 – Meurtre à Tombouctou de Moussa Konaté. Tombouctou est composé de beaucoup d’ethnies différentes, toutes les religions se côtoient dans la vieille ville. J’ai aimé le fait que l’auteur profite de l’enquête pour nous parler de cette ville et de ses originalités.

Bilan Livresque : 13 Romans

  1. Au coeur des ténèbres / Le coeur des ténèbres : Joseph Conrad
  2. GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique ‭: ‬Ondjaki [LC avec Rachel]
  3. Donbass : Benoît Vitkine
  4. À dos de crocodile : Greg Egan
  5. Petit Piment : Alain Mabanckou
  6. L’assassin de la rue Voltaire – Gabriel Joly 03 : Henri Loevenbruck [LC avec Bianca]
  7. Un coin de ciel brûlait : Laurent Guillaume
  8. American predator : Maureen Callahan
  9. Le dernier joyau des Romanov ‭:‬ Monique Dollin du Fresnel [LC avec Bianca]
  10. Ring Shout : P. Djèli Clark
  11. Nos vies en flammes : David Joy
  12. Enquêtes du commissaire Montalbano – 05 – Un mois avec Montalbano : Andrea Camilleri
  13. Enquêtes du Commissaire Habib – 06 – Meurtre à Tombouctou : Moussa Konaté

Bilan Livresque : 8 Bédés / 1 Comics = 9

  1. Deadpool Assassin : Cullen Bunn et Mark Bagley [COMICS]
  2. Mauvaise réputation – Tome 1 – La véritable histoire d’Emmett Dalton : Emmanuel Bazin et Antoine Ozanam
  3. Ladies with guns – Tome 1 : Olivier Bocquet et Anlor
  4. Goblin’s – T01 – Bêtes et Méchants : T. Roulot et C. Martinage [BABELIO]
  5. Harlem : Mikaël
  6. La ferme de l’enfant-loup : J-D Morvan, P. Facundo et Patricio Angel Delpeche
  7. Les 5 Terres – Tome 1 – De toutes mes forces : Jérôme Lereculey et Lewelyn
  8. Le Monde sans fin, miracle énergétique et dérive climatique : Jean-Marc Jancovici et Christophe Blain
  9. La venin – Tome 04 – Ciel d’éther : Laurent Astier

12 réflexions au sujet de « Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2022 »

  1. Purée de patates!!! On a déjà fini janvier et le temps que je lise trois livres (whaou! c’est presque un record pour moi en ce moment!) t’as déjà descendu tout ça!!! Tu m’épates…mes pâtes oui… mais des Panzanni! 😆

    Navrante, moi ? Mouais… Mes enfants confirment! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Et bin toute une sacre puce….oui les vieilles chansons pour enfants n’en sont pas vraiment..au clair de la lune est assez grivoise…..on en a garde que les paragraphes softs…lol….
    Et ton chat, il nous la fait a la « petit piment »…il pete un plomb lala….
    Et un sacre bilan didonc…;)

    Aimé par 1 personne

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.