Elfes – Tome 31 – Ylanoon : Jean-Luc Istin et Kyko Duarte

Titre : Elfes – Tome 31 – Ylanoon

Scénariste : Jean-Luc Istin
Dessinateur : Kyko Duarte 🇪🇸

Édition : Soleil (20/04/2022)

Résumé :
Suite à l’immense raz-de-marée qui a dévasté les côtes des terres d’Arran, les elfes bleus érigent leur nouvelle capitale sur les ruines de la cité d’Ennlya. Mais d’étranges massacres jettent l’opprobre sur les différentes communautés.

Pour Lanawyn et sa jeune apprentie Ylanoon commence alors une enquête sanglante au plus profond d’une forêt sombre où se tapit la mort incarnée.

Critique :
— Je suis quasiment sûr que nous avons affaire à un serial killer.
— Pardon ?
— Je crois que nous avons affaire à un serial killer.
— Un quoi ?
— Un serial killer.
— Un ?
— Un serial killer. Un tueur en série.
— Ah… Un serial killer. (1)

Nos deux enquêtrices ne le savent pas encore, mais il y a fort à parier qu’elles aient affaire à un serial-killer. On vient de retrouver des Elfes Bleus, assassinés, la tête décapitée, déposée entre leurs mains.

On ne leur a pas volé de biens et lorsqu’elles apprennent que des Humains ont eu droit au même traitement, là, elles sont sûre que ce n’est pas une affaire de vengeance ou de race.

Oui, dans les Terres d’Arran, la race est importante et elles existent. Un Elfe n’est pas un Nain, ni un Orc, encore moins un Humain. Par contre, entre les Humains et les Elfes, ce n’est pas le grand amour, nos semblables rendant responsables les longues oreilles de bien des maux : les goules étaient menées par une Elfe et le raz-de-marée fut provoqué par une Elfe.

Dans cet album, une fois de plus, les dessins de Kyko Duarte m’ont enchanté. Les visages sont expressifs, les décors sublimes, pareil pour les couleurs. Bref, un régal pour les yeux.

Le scénario, lui, s’apparente totalement à une enquête policière truffée de fausses pistes. Une sorte de Whodunit, mais pas en huis clos. L’immensité de la forêt, ses dangers, la neige, l’assassin tapi dans l’ombre (ou les, on ne sait pas encore), les tensions entre Humains et Elfes, rien n’est mis en oeuvre pour établir un climat serein.

Comme je vous le disais, il y a des nombreuses fausses pistes dans cet album. Trop ? Oui et non… Dommage que les fausses pistes se terminent si abruptement. On pourrait même dire que la résolution arrive comme une sorte de miracle puisque, au bon moment, on signale à une des Elfe la présence d’un tueur dans la ville, emprisonné.

Moi, j’avais déjà compris, grâce à une case dans l’album où le dessinateur insiste un peu trop lourdement sur un détail de la déco. À ce niveau

Comme je suis perverse (et que j’ai fait mes classes en lisant Agatha Christie), j’ai suspecté tout de suite la bonne personne, la plus improbable, bien entendu, celle qui était la valeur sûre pour donner un choc aux lecteurs.

Non, vous ne saurez pas si je me suis trompée ou si j’avais visé juste. Lisez l’album et trouvez-vous même le ou la coupable (vais-je devoir utiliser le « iel » pour ne pas spolier dans mes chroniques futures ??).

Posez-vous aussi la question : alors que cet album porte le titre de la jeune Elfe Bleue, Ylanoon, comment cela se fesse-t-il qu’elle ne soit pas plus mise en avant et que la star soit Lanawyn, déjà mise en avant dans d’autres albums ? Tandis qu’il y a encore tant à découvrir sur la jeune Ylanoon…

Un bon tome de transition. Je me demande toujours ce que la suite nous réserve…

(1) Extrait du film « La cité de la peur », sorti en 1994, écrit par les Nuls (Alain Chabat, Dominique Farrugia et Chantal Lauby) et réalisé par Alain Berbérian.

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (du 12 Juillet 2021 au 11 Juillet 2022) [Lecture N°205], Le Challenge « Les textes courts » chez Mes Promenades Culturelles II (Lydia B – 60 pages) et Le Mois Espagnol (et Sud-Américain) chez Sharon – Mai 2022 (Fiche N°11).

11 réflexions au sujet de « Elfes – Tome 31 – Ylanoon : Jean-Luc Istin et Kyko Duarte »

  1. Ping : Challenges : Bilan de mai | Mes Promenades Culturelles 2

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Mai 2022 + Bilan MOIS ESPAGNOL | The Cannibal Lecteur

C'est à votre tour d'écrire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.