Cochrane vs Cthulhu : Gilberto Villarroel [Dame Ida, Servante des Grands Anciens]

Titre : Cochrane vs Cthulhu

Auteur : Gilberto Villarroel đŸ‡šđŸ‡±
Édition : Aux Forges de Vulcain (2020) / Pocket (18/02/2021)
Édition Originale : Cochrane vs. Cthulhu (2016)
Traduction : Jacques Fuentealba

Résumé Babelio :
Le marin le plus audacieux de tous les temps affronte le plus grand ennemi de l’humanitĂ© !

Bien des annĂ©es avant d’ĂȘtre le libĂ©rateur du Chili, du PĂ©rou, du BrĂ©sil et de la GrĂšce, Lord Thomas Cochrane fut un hĂ©ros des guerres napolĂ©oniennes. En 1809, au large de l’üle d’Aix, sur la cĂŽte occidentale française, il fit couler presque la moitiĂ© de la flotte de l’Empereur.

En 1815, Napoléon achÚve la construction de Fort Boyard et Lord Cochrane revient dans la baie pour détruire ce bastion. Mais il se trouve confronté à une menace surnaturelle, Cthulhu, un dieu endormi qui émerge alors du fond des océans pour revendiquer le contrÎle de la Terre !

L’avis de Dame Ida (ne pas lire « La Vie de Dame Ida »… quoique… cela ne m’empĂȘchera pas de vous la raconter ! Elle est passionnante ma vie ! Y a que mes enfants que ça emmerde ! Si, si ! Je vous jure!) :
Quand je me promĂšne sur la plage en regardant lĂ  oĂč mer et ciel se confondent, et surtout quand les nuages au loin sont sombres, je m’amuse toujours Ă  me faire peur en imaginant Cthulhu poindre Ă  l’horizon…

Car… Comment dire… Depuis que j’ai vu le rĂȘve de la femme du pĂȘcheur d’Hokusai (Nan ! C’est pas un manga!), fameuse estampe Ă©rotique japonaise, je m’affole dĂšs que je vois un bout de tentacule (parce que ça rime avec « je t’… »

Nan… je peux pas l’écrire … dĂ©solĂ©e). Imaginez mon Ă©tat devant l’étal du poissonnier… Et ce crĂ©tin qui croit que c’est lui qui me fait de l’effet !

De fait, je suis devenue une fan incontestĂ©e du Grand Cthulhu , crĂ©ature extra-terrestre Ă  tĂȘte de poulpe plus que gĂ©ant, quasi-divine et quasi immortelle sortie de l’esprit extrĂȘmement perturbĂ© de H.P. Lovecraft.

L’est-y pas jojo ?

Or donc, dùs que je vois son nom ou un bout de ventouse sur une couverture
 et ben j’achùte.

Cochrane ? L’autre nom sur la couverture ? C’est qui ça ? Connais pas
 Qu’est-ce que j’en sais moi ! Je vous en pose des questions ? Ah ! Qu’est-ce que je disais !

OK
 Si j’avais Ă©tĂ© davantage anglophile et que je m’étais intĂ©ressĂ© Ă  davantage qu’à l’afternoon tea chez la duchesse de Betford, Ă  Sherlock Holmes, Ă  Downton Abbey et Ă  Bridgerton, j’aurais dĂ» savoir que ce fut un grand marin Britannique du dĂ©but du XIXe siĂšcle, qui s’est particuliĂšrement illustrĂ© pendant les guerres napolĂ©oniennes et en AmĂ©rique du Sud dont l’auteur est originaire (C’est un Chilien mariĂ© Ă  une française et qui vit Ă  Paris). 

Mais le Cochrane Ă©tait dans le camp anglais
 Ben oui
 C’est mĂȘme un Lord. Alors quand le rĂ©sumĂ© BabĂ©lio vous les prĂ©sente comme un hĂ©ros
 c’est juste parce que l’auteur Chilien a trouvĂ© plus sympa un anglois qui a permis Ă  l’AmĂ©rique du Sud de se libĂ©rer de la tutelle EuropĂ©enne. 

Il a dĂ» apprĂ©cier le fait que Cochrane ait dĂ©fait la flotte française en lançant contre elle des navires enflammĂ©s, provoquant pagaille et naufrages dans les rangs des petits bateaux de l’Empereur. Malin le gars
 MĂȘme si je trouve ce genre de stratĂ©gie assez peu conventionnelle, soit dit en passant.

Heureusement que je suis pas chauvine au point de refermer un bouquin prenant parti pour un ennemi hĂ©rĂ©ditaire de mon pays ! Faut dire que le NapolĂ©on je ne l’ai jamais trouvĂ© trĂšs sympa non plus…

Donc, le Lord Cochrane a VRAIMENT existĂ©. Ce qui signifie que l’auteur s’est offert ici quelques libertĂ©s avec l’histoire. Et visiblement il n’en serait pas restĂ© que lĂ  car il fait vivre Ă  ce hĂ©ros aventureux de la perfide Albion, bien d’autres aventures racontĂ©es dans d’autres livres et qui ne figurent manifestement pas dans sa notice biographique Wikipedia (j’ai vĂ©rifiĂ©). 

Anybref, le Sieur Cochrane se pointe Ă  Fort Boyard et s’y fait serrer par les militaires français
 Il essaie de s’en Ă©chapper mais pas de bol, des renforts arrivent avec Ă  leur tĂȘte un certain Durand, adjoint de l’ignoble Foucher, chef de la police secrĂšte de l’Empereur
 Adjoint assez ignoble Ă©galement, qui porte sur sa tĂȘte toute la fourberie qui l’habite. Le français ne sera pas Ă©pargnĂ©.

Mais que sont donc ces Ă©critures Ă©tranges et immĂ©moriales que l’on retrouve dans les fondations du fort et pour lesquelles on est parti chercher les frĂšres Champollion (je ne vous ferai pas l’insulte de vous rappeler qui ils Ă©taient enfin
 qui Ă©tait le Jean-François Champollion qui avait ridiculisĂ© les englishes en dĂ©chiffrant les hiĂ©roglyphes avant eux, ce sont ils se sont vengĂ©s en nous fauchant la pierre de Rosette ! Nan Belette ! La pierre de Rosette ne sert pas Ă  couper le saucisson Ă  l’apĂ©ro!) ?

Et pourquoi n’a-t-on retrouvĂ© que le bras du grand soldat Petit et pas le reste de son corps?

Évidemment, si on est en mer et que Cthulhu figure sur la couverture, et que vous ĂȘtes au moins aussi intelligentes que moi, vous vous doutez bien qu’on n’est pas simplement confrontĂ©s Ă  un banal rĂ©cit de guerre sur fond d’histoire.

Alors qu’en ai-je pensé ?

Et ben j’ai kiffĂ© grave la race de ma mĂ©mĂšre ! MĂȘme si le PĂšre Fouras, Passe-Partout et les lions ne sont pas dans ce Fort Boyard-lĂ .

Autant quand je n’aime pas un livre, ou un film, je suis intarissable en critiques
 Autant là
 j’ai envie de vous en dire le moins possible pour vous inciter à le lire.

C’est rythmĂ©, trĂšs bien Ă©crit, avec des personnages consistants… Et c’est trĂšs bien documentĂ©. L’histoire rĂ©elle se marie bien Ă  la vision romancĂ©e de l’auteur. La construction est comme je l’aime : c’est Ă  dire que l’auteur introduit les Ă©lĂ©ments fantastiques au compte-gouttes mine de rien, sans se prĂ©cipiter, nous conduisant progressivement des faits historiques, au roman avant d’arrivĂ© en plein dĂ©lire apocalyptique lovecraftien cthulesque. 

Deux petits bémols cependant :

1 – L’auteur est bien briefĂ© sur le mythe de Cthulhu mais prend tout de mĂȘme une libertĂ© assez consĂ©quente sur la façon dont il gĂ©olocalise R’lye oĂč le dieu extraterrestre est supposĂ© comater depuis
 pffff
 Au moins tout ça ! Bref ça me chiffonnera un peu mais je serai comprĂ©hensive car il n’aurait pas pu situer l’action au fort Boyard autrement.

2 – Comme l’action se dĂ©roule sur fond de guerre et donc entre militaires, la dimension belliciste prendra le pas sur la dimension fantastique qui a plus ma faveur. Ben oui quoi
 Je suis une faible femme et les histoires de mecs en uniformes qui aiment bien montrer qui tire le plus loin, le mieux, le plus fort
 Qui est le plus brave, le plus courageux, le plus couillu
 J’avoue qu’au bout d’un moment je me lasse un peu de tous ces mĂąles en uniformes. Il n’aurait pas fallu que le roman soit plus long.

Heureusement que Cthulhu est lĂ . Affreux. Terrible. Puissant. Redoutable
 Tremblez pauvres mortels ! Vous ne rĂ©chapperez pas Ă  son courroux ni Ă  son appĂ©tit pauvres prĂ©somptueux ! 

Le Mois Espagnol (et Sud-AmĂ©ricain) chez Sharon – Mai 2022 (Fiche N°02 – Dame Ida).

uchronie, aventure, fantastique, historique, mythe, Cthulhu, légendes, horreur, guerres, France, Chili, Angleterre, littérature sud-américaine

15 rĂ©flexions au sujet de « Cochrane vs Cthulhu : Gilberto Villarroel [Dame Ida, Servante des Grands Anciens] »

  1. Ping : Bilan du huitiĂšme mois espagnol | deslivresetsharon

  2. Ping : HuitiĂšme mois espagnol – mai 2022 | deslivresetsharon

  3. Mon Bemol a moi…ce sont les repetitions autour de cette bataille gagnee par Cochrane contre Napoleon…au bout de la 10eme fois, c’etait du style, c’est bon on a compris….mais ce fut cool de se retrouver dans ce monde a part…et avec des gens celebres…les champollion….quoi…;)
    J’ai d’ailleurs la suite dans ma PAL…..

    Aimé par 1 personne

C'est Ă  votre tour d'Ă©crire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.