Trois vautours : Henry Trujillo

Titre : Trois vautours

Auteur : Henry Trujillo đŸ‡șđŸ‡Ÿ
Édition : Actes Sud – Actes noirs (2012)
Édition Originale : Tres buitres (2007)
Traduction : Alexandra Carrasco

Résumé :
Pour gagner de quoi quitter l’Uruguay, un jeune homme accepte de passer une voiture en contrebande en Bolivie. LĂ -bas, il rencontre une magnifique paumĂ©e qui lui vole son passeport.

Pour le rĂ©cupĂ©rer, il devra s’enfoncer encore un peu plus dans la marginalitĂ©. Un roman noir plein de misĂšre et d’espoir.

Critique :
Les auteurs Uruguayens ne se battent pas dans mes Ă©tagĂšres, Henry Trujillo Ă©tant le seul reprĂ©sentant de ce pays d’AmĂ©rique du Sud.

C’Ă©tait donc une bonne occasion de profiter du challenge Mois Lusophone pour le sortir.

C’est un roman noir, indubitablement. La misĂšre est prĂ©sente, mĂȘme si elle semble dĂ©crite de maniĂšre tĂ©nue par l’auteur.

MalgrĂ© tout, on sent bien sa prĂ©sence dans les dĂ©cors, les villages, les villes, les personnages, leurs actions…

Dans l’Ă©mission Top Chef, les chefs le disent tous : il faut du goĂ»t, du goĂ»t, du goĂ»t ! De l’audace, mais surtout du goĂ»t. HĂ©las, c’est ce qui a manquĂ© dans ce roman noir : du goĂ»t, du peps, du sel, du rythme.

Tout est un peu lent, sans pour autant que le rĂ©cit devienne intĂ©ressant. Le personnage principal manque de relief, de profondeur, est terne et il semble ĂȘtre le spectateur de sa propre vie.

Le tout manquant de cohĂ©rence, comme si l’auteur n’avait pas rĂ©ussi Ă  faire le lien entre ces diffĂ©rents chapitres, comme si personne ne savait vraiment oĂč il allait aller. Le style est sans doute trop dĂ©pouillĂ©.

Dommage parce que la description de la misÚre était bien réalisée, sans en faire de trop, sans sombrer dans le pathos. Avec quelques situations, nous avions déjà compris que nous étions chez les paumés, les miséreux, ceux qui tirent le diable par la queue.

Les décors étant en harmonie avec ces pauvres gens : perdus, arides, secs, poussiéreux.

Le final nous plongera dans une histoire glauque Ă  faire frĂ©mir et on se dit que cela ne pouvait finir qu’ainsi pour certaines personnes.

Bon, une lecture Ă  oublier, l’Ă©tincelle n’ayant jamais eu lieu (et pourtant, je n’ai sautĂ© aucune pages, ce qui est paradoxal).

Le Mois Espagnol (et Sud-AmĂ©ricain) chez Sharon – Mai 2022 (Fiche N°27) et Le Challenge « Le tour du monde en 80 livres chez Bidb » (Uruguay).

23 rĂ©flexions au sujet de « Trois vautours : Henry Trujillo »

  1. Ping : Bilan du huitiĂšme mois espagnol | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan Mensuel Livresque : Mai 2022 + Bilan MOIS ESPAGNOL | The Cannibal Lecteur

  3. Ping : HuitiĂšme mois espagnol – mai 2022 | deslivresetsharon

  4. Ouh lĂ ! Ben non! Si on s’ennuie pas question que je gonfle ma PAL pour rien. Et puis… j’ai du mal Ă  m’attacher aux personnages un peu « foutus de la vie », les loosers qui s’enfoncent et sur lesquels les auteurs dĂ©ploient toute l’étendue de leur sadisme… Ça me rappelle trop le dessin animĂ© « Princesse Sarah » que j’avais fini par regarder en me demandant « que pourra-t-il lui arriver de pire au prochain Ă©pisode ? » vu que ça se terminait Ă  chaque fois dans les larmes et que la gosse dĂ©gringolait une marche de plus vers la dĂ©chĂ©ance totale! đŸ˜±

    Aimé par 1 personne

C'est Ă  votre tour d'Ă©crire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.