Mes coups de coeur littéraires de 2013

Coup de coeur

Je sais, l’année n’est pas terminée et je pense que je vais en ajouter à la liste si j’ai le temps de les lire, mais en attendant, vu que les jours avancent, je vous livre en primeur ma liste de coups de coeur littéraire de l’année 2013.

Il y a un peu de tout : des thrillers, des polars noirs, des classiques, des livres anciens, des nouveautés de l’année, des auteurs connus, des oubliés… Leur ordre d’apparition sur cette page n’est pas synonyme de « classement », c’est juste le hasard de ma liste. Ce qui veut que le premier n’est pas meilleur que le dernier, ils sont tous pour moi important, mais pour différentes raisons.

Le dernier que j’ai lu et qui m’a emporté dans un tourbillon de rires, de fous rires, de larmes, d’émotion, de sourires et qui m’a fait un bien fou, c’est « Et soudain tout change » de Legardinier. Léger, mais profond. Amusant, mais émouvant.

Au rayon « Thriller » différent des autres, il y a tout d’abord le surprenant « Le festin du serpent » de Gilberti. Des thrillers, j’en ai lu ma dose, la recette est connue, souvent la même, à la limite éculée… Mais lui, il a revisité le genre, tout en le respectant, mais en l’améliorant d’une manière qui m’a bluffée, époustouflée, emballée. Putain, c’était de la balle (je m’excuse pour cet écart de langage).

Ensuite, il y a aussi « Les apparences » de Gilyan Flynn. Là aussi c’est un thriller, mais du comme je n’en avais jamais lu. Bluffée j’ai été, menée en bateau, ébahie, surprise, bref, du tout bon lui aussi. Comme quoi, on peut encore surprendre les gens avec des thrillers. Faut juste se dépasser.

Apparences - Flynn Festin du serpent - Gilberti

Au rayon « Polars Noirs », j’en ai eu quelques uns… Monsieur Denis Lehane nous en classe trois dans mes coups de cœur : « Un dernier verre avant la guerre » qui est fort sombre, « Sacré » qui l’est moins, mais qui m’a filé un de ces coup de pied au cul, et ensuite, le terrible « Ténèbres, prenez-moi la main ». Et entre nous, j’aurais pu aussi classer le surprenant « Shutter Island »…

Sacré - Lehane Dernier verre avant la guerre - LehaneTenebres prenez moi la main - Lehane

Ellroy m’a emmené au-delà de toutes barrières puisque j’étais dans la tête d’un tueur… « Un tueur sur la route » est immoral car Plunkett est froid, méthodique, calculateur, schizophrène, intelligent (frôlant le génie), il ne possède aucun sentiment de pitié ou d’empathie, aucune once de gentillesse. Pire, il ne ressent aucun regrets de ces actes. C’est une machine à tuer. À vous faire froid dans le dos parce qu’il ne se cherche pas d’excuses.

Dans le registre « Polars Noir avec humour », j’ai adoré « 1275 âmes » de Jim Thompson. Le ton est léger, le shérif Nick Corey est sans vergogne qui manipule le lecteur et les autres personnages du roman. Tout le roman n’est qu’un long regard horrifié et désabusé sur les Blancs habitant dans les campagnes du sud des états-unis en 1920. « 1275 âmes » est, pour moi, l’un des meilleurs romans noirs jamais édités.

Un tueur sur la route - Ellroy - Autre cover

Dans un autre registre, mais toujours du même auteur, il y a le froid « L’assassin qui est en moi ». Lou Ford est un jeune adjoint au shérif avenant, serviable, séduisant. On lui donnerait le bon Dieu sans confession. A tort… Pris au premier degré, ce livre vous glace les sangs.

Registre « Polar avec de l’humour noir » on a « Bad Chili » de Lansdale. Toujours avec un vocabulaire des plus fleuris, Lansdale nous plonge dans un univers très glauque. Bastons et castagnes sont bien sûr toujours des valeurs sûres de nos deux héros. La lecture de ce roman reste toutefois jubilatoire et toujours aussi drôle malgré le sujet abordé.

Dans les polars plus « classiques » mais qui sortent du schéma habituel, j’ai sélectionné « La femme en vert » de Indridason qui signe une fois de plus un polar assez lent mais très prenant, le fameux « Un employé modèle » de Paul Cleave qui nous plonge dans le quotidien d’un serial-killer et l’hilarant « Cul-de-Sac » de Kennedy. Tous différent l’un de l’autre, mais ils m’ont tous emporté.

Le très prenant aux tripes « Meurtre pour rédemption » de Karine Giébel qui m’a fait pleuré et le « Miséricorde » de Jussi Adler-Olsen que je n’ai pas lâché avant la fin.

Quant à Caryl Férey, il me colle deux coups de pied au cul avec « Haka » et « Zulu ». Du polar ethnique, profond, violent, prenant.

Haka - Saga Maorie

« Le mystère Sherlock Holmes » de Erre est un huis-clos qui m’a fait hurler de rire et j’ai été agréablement surprise par « Un certain Docteur Watson » de Stuart-Davies qui ne partait pas favori puisque l’auteur faisait de Watson un homme placé par Moriarty pour surveiller Holmes.

Du côté du « fantastique », Alec Covin m’a emporté dans un tourbillon de frissons avec ses « Loups de Fenryder » et j’ai hâte de découvrir la suite.

Loups de Fenryder Covin - J'ai Lu

Quant au King (Stephen), il en classe deux avec l’excellent « 22/11/63 » qui nous plonge dans l’Amérique peut avant l’assassinat de Kennedy (et son assassinat), et le flippant « Shining » que je n’avais jamais eu l’occasion de lire. Niveau huis-clos, j’étais servie avec cet hôtel isolé et entouré de neige et de phénomènes inquiétants…

Dans mes classiques plus anciens, j’ai frissonné avec Jack London et son Grand Nord : « L’appel de la forêt » et « Croc-Blanc » furent des lectures très prenante aussi, avec des chiens comme personnages principaux.

Appel de la forêt - Call of the wild - LP - London

Un coup de cœur aussi avec Soljenitsyne et « Une journée d’Yvan Denissovitch ». Une journée dans un goulag… Sobre, sans violence, mais d’une force prodigieuse. Magnifique.

25 coups de coeur… et encore, j’ai dû me faire violence ! 😉 Et puis, qui sait, il se peut que « Docteur Sleep » de Stephen King vienne rejoindre le petit groupe…

Bilan 2013

BILAN - 2669625452_small_1

Toute la question est de savoir de quoi mon année 2013 sera faite du point de vue « lecture »…

Voir aussi si je vais réussir à remplir tous mes challenges, bien que celui de « La littérature fait son cinéma » soit terminé, que celui de « Thrillers et polars » soit bien rempli. Mais il reste les autres.

Et ma PAL Noire, va-t-elle encore diminuer ?

Le but sera aussi de dépasser 2012 qui avait vu défiler 94 romans point de vue lecture.

Une affaire à suivre, donc !

Bilan Livresque : Janvier 2013

Janvier et on recommence une nouvelle année !

Le bilan n’est pas trop mal pour ce premier mois de l’année. Mes lectures furent bonnes et mes challenges se remplissent tout doucement.

L’avantage d’avoir une PAL énorme, elle peut me faire participer à plein de challenges en même temps !

Stevenson me fit découvrir son « Ile au trésor » et me fit remplir mes « obligations » pour le Challenge Romans Cultes de Metaphore.

Après les fêtes, je n’avais pas envie de me lancer dans un pavé, voilà pourquoi j’ai choisi ce roman court mais intense, afin de respirer les embruns et le parfum de l’aventure. Pari réussi ! Un chouette roman.

Continuant à essayer de faire diminuer ma PAL Noire (« PAL Noire à Zéro » et « Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères »), j’ai attaqué « Le temps des loups » (Douriaux) qui, en plus de m’avoir fait passer un bon moment dans la France tourmentée, avait aussi l’avantage de participer au Challenge « Totem » de Liligalipettes, catégorie Loups.

Après l’Histoire, je suis revenue à mes premiers amours avec le polar victorien « Meurtre aux chandelles » de Brandreth qui remplissait 3 Challenge à lui tout seul : « Thrillers et Polars » / « Polar Historique » et « I Love London ».

Suivre Oscar Wilde sur une enquête et croiser la route de Conan Doyle était tout simplement jouissif ! Le livre était un cadeau de ma soeur… Les Wishlist, ça sert.

Un manhwa pour changer… c’est un manga Coréen, le « Manhwa Style » comme l’a si bien dit Liliba. Enfin j’ai pu lire le Tome 1 « The Sherlock Holmes Story » de Kwom qui entre dans 2 Challenges : « Sherlock Holmes » ainsi que « Thrillers et Polars ».

On frôle le Yaoi sans jamais l’atteindre mais c’est plaisant de découvrir le Canon Holmésien en dessin, même si ceux-ci laissent parfois à désirer au niveau des bouches ou de la grande taille de Holmes.

On m’en avait beaucoup parlé et je l’ai lu en deux malheureux petits jours : « Level 26 – Tome 1 » d’Anthony Zuiker (« Thrillers et Polars ») et il m’a fait passer un super moment.

Ok, le style est considéré comme « assez plat » par certains, je n’ai pas aimé le personnage de l’ancien flic, Steve Dark, mais le livre m’a diverti et ce fut un vrai page-turner.

Certains livres, à eux tout seul, lorqu’on les a terminés et que la critique est rédigée, il ne faut rien oublier car ils entrent dans plein de Challenges à la fois.

Ce fut le cas avec « Les bienfaits de la mort » de Lee Jackson qui à lui tout seul entrait dans 4 Challenges : « Thrillers et Polars »/« Polar Historique »/« I Love London »/« PAL Noire à Zéro » et le mien « Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères ». Non, pas 5 car le mien est le même que celui de George « PAL Noire à Zéro ».

Très bon roman policier si on veut découvrir la société victorienne d’un peu plus près. Si on veut que ça bouge, faut passer son chemin. Moi, j’ai aimé l’ambiance.

« L’assassin du boulevard » de René Reouven est un pastiche holmésien de très bonne facture. Surtout que, hormis quelques chapitres au début, tout le reste est raconté par Holmes, ce qui est rare.

Et une autre participation aux Challenges « Sherlock Holmes » /« Polar Historique »  et « Thrillers et Polars ».

Le mois fut vraiment extra au point de vue lecture et ce n’est pas « Miséricorde » de Jussi Adler-Olsen (« Thrillers et Polars ») qui va me contredire.

J’ai adoré les personnages, surtout celui de Carl Morck. Là aussi l’auteur prend le temps de mettre ses personnages en place, ça va lentement mais sûrement. Un auteur à suivre et je compte bien découvrir ses autres romans.

Une autre de mes passions est la science légale et j’avais acheté cet ouvrage dans le but de la découvrir un peu mieux. De plus, ô suprême honneur, l’ouvrage cumulait le fait de me parler de mon détective préféré : « La science de Sherlock Holmes – Les débuts de la science légale » de E.J. Wagner (Challenges « Sherlock Holmes »« Thrillers et Polars » / « Polar Historique »).

De la science légale, oui, mais compréhensible et facile à lire. Sans oublier toutes les anecdotes criminelles qui parsème cet ouvrage et qui nous éclairent sur les nombreuses avancées dans ce domaine.

Pour terminer le mois, j’ai opté pour un court roman qui n’en était pas moins intense : « Le vampire de Ropraz » de Chessex. Court, intense, gore. Waw.

Niveau relecture, j’ai relu une fois de plus « Le chien des Baskerville » de Conan Doyle et « La vie privée de Sherlock Holmes » de Michael Hardwick.

Je les connais, donc, ils se lisent très vite. J’ai réalisé aussi qu’ils entraient dans le Challenge « La littérature fait son cinéma » en plus de celui de « Sherlock Holmes ». Je n’ai rien changé à mes fiches, mes impressions étant fixées depuis ma première lecture.

**********

Bilan de Janvier : 9 livres et 1 Manhwa (tous participaient à un Challenge, sauf 1) – 2 en moins dans la PAL Noire et 1 « roman culte » lu (liens dans les numéros)

 

1. L’ Ile au trésor : Stevenson (« Romans Cultes »)

2. Le temps des loups : Douriaux (« Totem » /« PAL Noire à Zéro »)

3. Meurtre aux chandelles : Brandreth (« Thrillers et Polars » /« Polar Historique »/« I Love London »)

4. The Sherlock Holmes Story – Tome 1 : Kwom (« Sherlock Holmes » / « Thrillers et Polars ») – Manhwa

5. Level 26 – Tome 1 : Zuiker (« Thrillers et Polars »)

6. Les bienfaits de la mort : Jackson (« Thrillers et Polars »/« Polar Historique »/« I Love London »/« PAL Noire à Zéro »/« Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères »)

7. L’assassin du boulevard : Reouven (« Sherlock Holmes » /« Polar Historique » /« Thrillers et Polars »)

8. Miséricorde : Adler-Olsen (« Thrillers et Polars »)

9. La science de Sherlock Holmes – Les débuts de la science légale : Wagner (« Sherlock Holmes »« Thrillers et Polars » / « Polar Historique »)

10. Le vampire de Ropraz : Chessex

The Sherlock Holmes Story 1  Bienfaits de la Mort - - Jackson Ile au trésor - Stevenson Level 26 - 1 - Origines Miséricorde - Adler Olsen Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles - Brandreth Science de Sherlock Holmes - Wagner Temps des loups - Douriaux Vampire de Ropraz - Chessex

Assassin du boulevard  - Réouven - LP