Bilan Livresque Annuel et Coups de Cœur 2019 (2/2)

Cette année, j’ai un peu changé mon concept des Coups De Coeurs Ultimes et au lieu de vous les présenter en liste simple, je les ai regroupés en différents classements, selon les émotions ressenties ou selon les origines de leurs auteurs.

Coups de cœur Littérature Américaine :

  1. Mon territoire : Tess Sharpe
  2. Nuits Appalaches : Chris Offut
  3. Sauvage : Jamey Bradbury
  4. La vie en chantier : Pete Fromm
  5. Pieds nus sur la terre sacrée : Teresa Carolyn McLuhan
  6. Le chant des revenants : Jesmyn Ward
  7. Au nom du bien : Jake Hinkson
  8. Dites-leur que je suis un homme : Ernest J. Gaines
  9. Tandis que j’agonise : Faulkner
  10. Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan : Ron Stallworth
  11. Les testaments – Servante écarlate 2 : Margaret Atwood

Ceux qui m’ont donné des émotions fortes qui resteront :

  1. Les mal-aimés : Jean-Christophe Tixier
  2. À la ligne : Joseph Ponthus
  3. Pieds nus sur la terre sacrée : Teresa Carolyn McLuhan
  4. Denali : Patrice Gain
  5. Taqawan : Éric Plamondon
  6. Dites-leur que je suis un homme : Ernest J. Gaines
  7. La nuit divisée : Wessel Ebersohn
  8. Né d’aucune femme : Franck Bouysse
  9. Nuits Appalaches : Chriss Offut
  10. Sauvage : Jamey Bradbury
  11. La forme de l’eau : Guillermo Del Toro
  12. Écouter le noir : Collectif
  13. Une bête au paradis : Cécile Coulon

Ceux qui m’ont fait rire, jubiler, passer un bon moment :

  1. Le voleur de goûter : Andrea Camilleri
  2. Hot Spot : Charles Williams
  3. Le petit arpent du bon Dieu : Erskine Caldwell
  4. Le triomphe de la bêtise : Armand Farrachi
  5. Les morts de Bear Creek : Keith McCafferty

Ceux qui m’ont interpellé avec des théories, qui m’ont fait me poser des questions :

  1. L’empreinte : Alex Marzano-Lesnevich
  2. Erectus : Xavier Müller
  3. Régression : Fabrice Papillon
  4. Complot : Nicolas Beuglet

Celui qui m’a troué le cul (polar) :

  1. Nymphéas Noirs : Michel Bussi

Celui dont je n’attendais rien mais qui m’a donné beaucoup de plaisir :

  1. La dame en blanc : W. Wilkie Collins

Ceux qui ont fait vivre le dépaysement, la grande aventure (mais pas que…) :

  1. 1793 : Niklas Natt och Dag
  2. Manhattan chaos : Michaël Mention
  3. PAZ : Caryl Ferey
  4. Pour un instant d’éternité : Gilles Legardinier
  5. De bonnes raisons de mourir : Morgan Audic

Ceux auxquels je n’ai pas accroché alors que j’attendais beaucoup : 

  1. Ici n’est plus ici : Tommy Orange
  2. Whiskey : Bruce Holbert
  3. Les femmes de Heart Spring Mountain : Robin MacArthur
  4. Dans les angles morts : Elizabeth Brundage
  5. Le grand silence : Jennifer Haigh

Bilan Livresque Annuel et Coups de Cœurs 2019 (1/2)

Toujours difficile de faire des choix, lorsque la fin de l’année arrive.

On avait aimé certains romans et on les a oublié à la fin, ne sachant plus de quoi ils parlaient, ni quelles furent nos émotions…

Ou alors, on aimé le scénario, le suspense, mais de toutes ses émotions, il ne reste rien de tangible et on hésite à le faire entrer dans son bilan puisque, normalement, on ne choisit QUE ceux qui nous ont marqué durablement.

Choisir c’est renoncer, m’a dit un jour Nathalie et elle a raison. Quand on choisi, on renonce à d’autres.

Alors, cette année, je vais changer un peu ma manière de désigner mes coups de cœur ultimes.

Aujourd’hui, vous aurez la liste brute de mes préférences. J’en ai 40 sur le total de mes lectures.

De ces 40 titres coups de cœur, 18 ressortent plus que les autres, ils seront surligné en fluo jaune. On pourrait penser que c’est peu, mais je trouve que ce n’est pas mal tout.

Demain, je vous ferai des sélections plus exhaustives, plus précises, selon la catégorie du roman, afin d’en inclure d’autres, mais classés selon des ressentis différents, ceci afin ne pas mettre un roman qui m’a fait rire ou qui m’a évadé avec un roman plus profond.

Mais je cause, je cause et j’oublie le but principal de cet article, ce que tout le monde veut savoir, voir de ses yeux vus… Non pas les dessous de la reine d’Angleterre mais mes chiffres de lecture !

Pour battre mon record absolu de 2018 (depuis que je tiens un blog et que je vous communique une compta précise), il me fallait lire plus de 148 romans et j’avais fixé comme objectif d’arriver à lire 150 romans cette année.

La barre était haute, très haute et j’avoue que je ne me suis pas mise la pression…

J’ai fait ce que je fais depuis longtemps : j’ai dévoré des lectures, essayant de faire baisser ma PAL, tentant de lire le plus possible de nouveautés, mais aussi d’anciens romans qui étaient sortis les autres années (2016-2017-2018) et qui traînent toujours dans mes étagères…

Sans oublier essayer de sortir aussi d’autres romans, de ceux qui me font sortir de mes sentiers battus comme les Classiques, la SF, la Fantasy… Guère brillant de ce côté-là, j’aurais pu faire mieux, faire plus.

Petit récapitulatif des Bilans des années antérieures, afin de voir si on va distribuer plus de flouze aux actionnaires (mdr) : 

  • 2012 – 96 romans lus (pitoyable, je sais, shame on me)
  • 2013 – 116 romans lus (je remonte)
  • 2014 – 112 romans lus (15 en numérique)
  • 2015 – 109 romans lus (68 en numérique)
  • 2016 – 134 romans lus (100 en numérique)
  • 2017 – 140 lus (74 en numérique) / 112 bédés / 23 mangas
  • 2018 – 148 romans lus (91 en numérique) / 85 bédés / 17 mangas / 1 comics
  • 2019 – ????

Bon, disons-le de suite, j’ai 365 lectures, toutes confondues, à mon compteur… On peut donc dire que j’ai lu tous les jours de l’année !

Pardon, je m’égare car pour mon record de lecture, je ne compte que les romans et j’exclu les relectures, les bédés, les mangas, les encyclos, les beaux livres,…

  • 2019 : 175 romans lus (+5 relectures = 180 en réalité) !! RECORD BATTU ET NOUVEAU SEUIL À ATTEINDRE DE 175 POUR 2020

2019, c’est aussi :

  • 146 Bédés (RECORD)
  • 24 Mangas(RECORD)
  • 11 beaux livres
  • 3 Comics
  • 1 Encyclopédie du polar

C’est aussi, au niveau des statistiques diverses :

  • Critères de recherche (avec les fautes d’orthographes !) :
    1. image fun noël coquin
    2. irene adler nue
    3. pere noel porno
    4. joseph merrick sex
    5. lapsang souchong toxique
    6. lapsang souchong interdit en france
    7. le manuscrit inachevé solution enigme
  • Articles les plus lus :
    1. Page d’accueil
    2. Le mystère mystérieux du thé [Par Dame Ida]
    3. Elephant Man – La véritable histoire de Joseph Merrick, l’homme-éléphant : Michael Howell & Peter Ford
    4. Joyeux Noël coquin à tous et à toutes
    5. Jack The Ripper – 5. Les Lettres : « Dear Boss » – « From Hell » & « Saucy Jack »
  • Pays (merci les VPN pour certains pays) :
    1. France
    2. États-Unis
    3. Chili
    4. R.A.S Chinoise de Hong-Kong
    5. Belgique
    6. Canada
  • Les plus bavardes (oui, que des filles !) :
    1. Rachel
    2. Ida
    3. LydiaB
    4. Sharon
    5. La Fée Stelphique
    6. Lecturesdudimanche
  • Vues : 88.845
  • Visiteurs : 44.050
  • Commentaires : 7.909
  • Articles : 384 (putain, je bosse fort ! Ida a participé aussi)

Mes 40 Coups de coeur 2019 classés par ordre de lecture et mes 18 préférés en surlignage jaune fluo :

  1. Les mal-aimés : Jean-Christophe Tixier
  2. La nuit divisée : Wessel Ebersohn
  3. Le chant des revenants : Jesmyn Ward
  4. À la ligne : Joseph Ponthus
  5. L’envol du moineau : Amy Belding Brown
  6. Né d’aucune femme : Franck Bouysse
  7. L’empreinte : Alex Marzano-Lesnevich
  8. Comme les lions – Bull Mountain 2 : Brian Panowich
  9. Manhattan chaos : Michaël Mention
  10. Nuits Appalaches : Chriss Offut
  11. 1793 : Niklas Natt och Dag
  12. Sauvage : Jamey Bradbury
  13. Shiloh : Shelby Foote
  14. Nymphéas Noirs : Michel Bussi
  15. La forme de l’eau : Guillermo Del Toro
  16. Le triomphe de la bêtise : Armand Farrachi
  17. Écouter le noir : Collectif
  18. Denali : Patrice Gain
  19. Hot Spot : Charles Williams
  20. Taqawan : Éric Plamondon
  21. Pieds nus sur la terre sacrée : Teresa Carolyn McLuhan
  22. Erectus : Xavier Müller
  23. Le petit arpent du bon Dieu : Erskine Caldwell
  24. La dame en blanc : W. Wilkie Collins
  25. Tandis que j’agonise : Faulkner
  26. Au nom du bien : Jake Hinkson
  27. Dites-leur que je suis un homme : Ernest J. Gaines
  28. Régression : Fabrice Papillon
  29. Le garçon en pyjama rayé : John Boyne
  30. La vie en chantier : Pete Fromm
  31. PAZ : Caryl Ferey
  32. Mon territoire : Tess Sharpe
  33. Retour à Birkenau : Ginette Kolinka
  34. Complot : Nicolas Beuglet
  35. Journal d’un amour perdu : Eric-Emmanuel Schmitt
  36. Couleurs de l’incendie : Pierre Lemaitre
  37. Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan : Ron Stallworth
  38. Une bête au paradis : Cécile Coulon
  39. De bonnes raisons de mourir : Morgan Audic
  40. Les testaments : Margaret Atwood

Bilan Livresque Mensuel : Janvier 2019

Si je veux battre le record de 2018 qui était de 148 romans lus (250 lectures toutes confondues) ou du moins, ne pas descendre sous le record de 2017 qui était de 140 romans lus, je dois me bouger les fesses et y aller à fond.

Chaud boulette ! Chaud patate !

Pour Janvier, mois de l’année où on décompresse après les fêtes mais où on peut se fatiguer à faire les soldes (moi je ne les fais pas), mois assez froid ou du moins, sans trop de lumière, ça donne envie de bouquiner sous un plaid chaud avec un mug de café (ou de ce que vous voulez).

Pas moins de 10 romans ont été lus pour Janvier 2019 (on attaque l’année en force) ainsi que 7 bédés, 4 mangas et 3 comics (24 lectures tout compris, TVA en prime).

Une envie de se coucher moins bête ? Game of Thrones décrypté d’Antoine Lucciardi (ICI) est un guide à réserver pour les fans de la série télé car c’est elle qu’il met en valeur, plus que les romans, même si vous serez incollable sur les faits Historiques qui ont inspirés George R.R. Martin pour sa saga.

Un roman noir ? Dans les angles morts d’Elizabeth Brundage (ICI) avait tous les ingrédients pour me plaire, mais au final, je m’y suis embêtée et je n’ai pas eu mon plaisir livresque. Ou comment passer à côté d’un roman qui avait tout pour lui.

Un roman sur ceux qui ne rentrent pas dans le moule et se font broyer ? Inexorable de Claire Favan (ICI) est parti dans une direction inattendue et j’ai eu du mal à m’attacher au jeune personnage principal, Milo, mais sa mère m’a glacée dans les derniers chapitres. Jusqu’où est-on prête à aller par amour pour son fils ? Aussi loin que possible.

Une envie de voyage ? Heimaey de Ian Manook (ICI) ne vous propose pas qu’un road-trip en Islande, il vous plonge aussi dans une enquête policière, du mystère, des fausses pistes. Tout en visitant le pays, vous ne vous ennuierez pas car l’auteur vous a concocté un programme de première catégorie polardeuse !

Un thriller traumatisant ? Alex de Pierre Lemaitre [LC avec Bianca] (ICI) l’est sans doute de par certaines scènes choquantes, violentes, horribles, stressantes,… Thriller atypique aussi avec un inspecteur de police de petite taille. Tout y est travaillé et le final hitchockien est pervers et sinistre, mais c’est tellement bon qu’on termine sa lecture avec un sourire narquois sur le visage.

Un roman noir dans un abattoir ? Jusqu’à la bête de Timothée Demeillers (ICI) ne fera pas de vous des végétariens convaincus, mais il ouvre des portes souvent fermées et nous offre une réflexion sur cette surconsommation de viande ainsi que sur les conditions de travail des plus fragilisés d’entre nous, les sans diplômes.

Un thriller glaçant ? La nuit de l’ogre de Patrick Bauwen [Saga Chris Kovak – 2] (ICI) est un thriller qu’on a du mal à lâcher ! Le scénario est bien ficelé, les personnages réalistes, le mystère est opaque et on en redemande.

Une aventure fantastique ? Michel Strogoff de Jules Verne [LC avec Bianca] (ICI) est à lire un soir de grand froid, bien au chaud sous un plaid, pour vivre une aventure un peu folle, en apprendre un peu plus sur la Russie et, si les blablas ne vous dérangent pas trop, vous pourriez l’apprécier, comme je le fis. Une belle découverte.

Un livre qui tue ? Lectio Letalis de Laurent Philipparie (ICI) avait un pitch des plus prometteurs, mais le traitement des personnages (sans reliefs), un méchant de pacotille et mal réalisé, un scénario qui partait sur du fantastique mal fagoté à foutu une grande partie du début en l’air, avec des répercussions sur mon plaisir livresque qui est descendu en flèche.

Une envie de voyeurisme glauque ? Dans la neige de Danya Kukafka (ICI) explore les pensées les plus profondes de trois personnages après l’assassinat d’une jeune fille : deux condisciples de son école et un des policiers chargé de l’enquête. Une introspection profonde, dérangeante et un premier roman qui place la barre assez haut.

Bilan Livresque Mensuel : 10 romans lus

  1. Game of Thrones décrypté : Antoine Lucciardi
  2. Dans les angles morts : Elizabeth Brundage
  3. Inexorable : Claire Favan
  4. Heimaey : Ian Manook
  5. Alex : Pierre Lemaitre [LC avec Bianca]
  6. Jusqu’à la bête : Timothée Demeillers
  7. La nuit de l’ogre : Patrick Bauwen [Saga Chris Kovak – 2]
  8. Michel Strogoff : Jules Verne [LC avec Bianca]
  9. Lectio Letalis : Laurent Philipparie
  10. Dans la neige : Danya Kukafka

Bilan Livresque Mensuel : 7 bédés + 4 mangas + 3 comics

  1. Champignac – Tome 1 – Enigma : Béka & David Etien
  2. Sherlock Holmes (BéDétectives) – Tome 8 – La vieille Russe : André-Paul Duchâteau & Guy Clair
  3. Sherlock Holmes Society – Tome 5 – Les Péchés du fils : Sylvain Cordurié & Fabio Detullio
  4. Sherlock Holmes Society – Tome 6 – Le champ des possibles : Sylvain Cordurié & Andrea Fattori
  5. Lanfeust Odyssey – Tome 9 – Le Stratège ingénu : Arleston
  6. Lanfeust Odyssey – Tome 10 – Un destin Karaxastin : Arleston
  7. Sonora – Tome 2 : Lola Montez : Jean-Pierre Pécau
  8. Vinland Saga – Tome 6 : Makoto Yukimura
  9. Vinland Saga – Tome 7 : Makoto Yukimura
  10. Vinland Saga – Tome 8 : Makoto Yukimura
  11. Vinland Saga – Tome 9 : Makoto Yukimura
  12. Southern Bastards – Tome 1 – Ici repose un homme : Aaron & Latour
  13. Southern Bastards – Tome 2 – Sang et sueur : Aaron & Latour
  14. Southern Bastards – Tome 3 – Retour au bercail : Aaron & Latour

Bilan Livresque Mensuel – Intro (2019)

Une nouvelle année commence, on remet les compteurs à zéro et on repart au pied de la montagne, en essayant de faire aussi bien que les autres années, niveau score (surtout dépasser 2018 et 2017 niveaux lectures, donc, plus de 140 romans).

Sans compter que toutes lectures confondues, j’en étais à 250 en 2018 et que je ne peux pas faire moins, sinon, ma réputation de Cannibal Lecteur en pâtira.

L’objectif de 2019, donc, sera d’égaler (ou d’approcher) mon record de lecture de 2017 (140 romans lus) ou celui de 2018 (148 romans lus)…

Niveau résolutions, j’en avais pris quelques unes pour l’année 2018, mais tel les politiciens, je n’ai pas tenu mes belles promesses, qui n’engageaient que moi, bien entendu (tandis que chez les politiciens, elles n’engagent que ceux qui y croient).

J’avais parlé de sortir des auteurs de Romans Noirs moins « connus » et pas toujours mis à l’honneur, les oubliés, les relégués dans les tréfonds des blogs, ou de mettre en avant des auteurs provenant des autres pays habituels (et pas des anglais, américains ou français), comme des auteurs sud-américain afin de découvrir le Noir et savoir si la misère est vraiment moins pénible au soleil.

À ce niveau-là, je n’ai pas trop à rougir, mon Mois du Polar en Février 2018 (chez Sharon, off course) m’avait fait sortir des auteurs des tréfonds de ma PAL et pour le Mois Espagnol de Mai 2018 (toujours chez Sharon), j’avais aussi fait quelques découvertes, des bonnes et des moins bonnes.

Par contre, ces dernières années, j’ai un peu oublié de diminuer ma PAL Noire (celle des origines), j’avais dit l’année dernière qu’il était plus que temps que je m’y remette ou que j’abandonne définitivement l’idée de lire certains livres y figurant.

Et bien, malgré un écrémage plus que sévère (j’en ai gardé 18), je n’en ai sorti aucun de cette maudire PAL Noire !!

Le but de 2019 est donc de lire autant de romans qu’en 2017 et 2018, c’est-à-dire plus que 140 (au minimum) et 150, si possible, même si ça ne fera pas diminuer ma PAL d’un iota.

Statistiquement parlant, lors de mes derniers bilans livresques, j’ai passablement augmenté mon volume de livres lus (et achetés aussi) et même si en 2012 et en 2015 j’avais un peu baissé mon rythme stakhanoviste, ces dernières années, je carbure à fond.

Malgré tout, hormis en 2012, j’ai souvent été au-dessus de la barre des 100 romans lus, ce qui n’est pas si mal, je trouve, mais indigne d’un Cannibal Lecteur.

  • 2012 – 96 romans lus
  • 2013 – 116 romans lus
  • 2014 – 112 romans lus (15 en numérique)
  • 2015 – 109 romans lus (68 en numérique)
  • 2016 – 134 romans lus (100 en numérique)
  • 2017 – 140 romans lus (74 en numérique)
  • 2018 – 148 romans lus (91 en numérique)

Et si je n’arrive pas à égaler ou dépasser mes plus gros score ?? Ben, ce sera la fessée !

Bonne Année pour 2019 et mes vieux les plus sincères !

Tradition oblige et plaisir de le faire aussi, je sacrifie donc aux bons voeux en tout genre pour cette nouvelle année 2019 qui arrive à grands pas.

Pour les filles, je vous la souhaiterais bien longue et dure (et aux mecs aussi, tiens), mais ça ne serait pas politiquement correct et vous savez que je suis attentive aux règles de bienséance… Arrêtez de tousser !

Je pourrais vous la souhaiter encore meilleure que 2018 mais on ne va pas rêver, il est impossible que les 365 jours de 2019 soient tous super géniaux et que personne ne nous quitte durant l’année qui vient.

Arrêtons donc de rêver, même si j’aimerais que ça arrive vraiment. Et vous aussi, bien que je suppute que vous ayez envie (comme moi) que certains politiciens boivent le bouillon de onze heures… Suivez mon regard !

Je pourrais vous souhaiter des PAL qui n’augmentent pas et qui arrivent à diminuer fortement, mais nous savons que cela aussi c’est une utopie. Pourtant, dieu sait qu’on lit comme des dingues (enfin, la dingue, c’est surtout moi)

Dans la catégorie de souhaits réalisables, je peux vous souhaiter des coups de coeur livresque, des beaux romans à lire, ceux qui n’attendaient que vous, des achats compulsifs, de malade, des bibliothèques surchargées, à agrandir, des découvertes étonnantes, des folies, des mojitos, du sexe (ou pas, c’est vous qui voyez), une excellente santé, pour vous et vos proches (aie, on tire vers la SF) et de chouettes articles livresques qui vont, une fois de plus, me tenter !

Prenez pas trop de bonnes résolutions, nous savons tous que nous n’arrivons jamais à les tenir !

Allez, bonne année et bonne santé !

Ou Bonne à nez et Bonne sans thé…. 

Le soir du réveillon du 31 décembre, une grand-mère est mourante dans son lit.
Le docteur du village lui rend une dernière visite pour accompagner ses derniers moments.

Le grand-père, son mari anxieux attend dans la cuisine.

 

Le médecin sort de la chambre de la mémé et vient voir le pépé :

– Monsieur, votre épouse va mourir ce soir, elle est dans un état comateux.

Le Papi qui n’entend plus très bien va voir sa femme dans la chambre.

La mémé lui demande :
– Qu’est qu’il a dit le toubib mon chéri ?
– Ma chérie, j’ai pas trop compris… il a dit que t’étais dans un état comme ma queue.
– Nom de Dieu Marie Joseph ?!? s’écrit la mamie… Et bien je ne suis pas prête de me lever alors !!!

Pour la Messe de Noël , le Curé à invité deux amis : Un Imam et un Rabbin

Le Prêtre qui compte l’argent de la quête de la messe de Noël explique comment il gère l’argent de son lieu de Culte

– Moi pour l’Église dit le Curé , pour calculer la part d’argent qui me revient et celle que je donne à Jésus-Christ, je dessine un cercle sur le sol et je jette les pièces de monnaie en l’air. L’argent qui tombe dans le cercle me revient, celui qui tombe en dehors du cercle est pour mon Seigneur.

– Moi pour la Mosquée dit l’Imam , je dessine un carré sur le sol, l’argent qui tombe dans le carré est pour moi, les sous qui tombent en dehors sont pour Allah.

– Moi pour le Temple, dit le Rabbin, je lance les pièces au ciel, si Dieu en veut il les prend et moi je me contente de l’argent qui retombe !