Mon Top 10 musical toutes périodes confondues

Puisque c’est un jeu qui fleurit sur la blogo, je me suis dit « tiens, qu’est-ce que ça donnerait mon Top 10 des albums de musique qui ont marqué ma vie ? C’est parti mon kiki !

1. Synthesizer Greatest : acheté début 1990… Mon premier CD, c’est vous dire si ça vous marque ! Ma chaine Hi-Fi était de 1989 (je l’ai encore et elle fonctionne toujours), et le CD vint naturellement début 90. Cadeau de ma grand-mère (mais je l’avais choisi moi-même), j’y tiens énormément.

Ce fut aussi une claque parce que les mélodies étaient superbes, les musiques de film telles Antartica ou L’Exorciste m’avaient scotché devant le lecteur CD.

2. Depeche Mode (Album Violator) : une autre entrée dans le monde de la musique avec l’album Violator qu’une amie de classe m’avait fait découvrir. Je ne connaissais de Depeche Mode que quelques titres (sans en connaître les auteurs) et elle m’avait prêté sa K7 (là, tous les moins de 20 ans vont aller demander à Wiki ce que c’est que ce truc !). J’ai aimé toutes les chansons, les mélodies, la voix… Surtout les chansons « Sweetest Perfection » et « Waiting For The Night ».

La K7 originale avait était été copiée à l’aide du double desk de ma chaine et fut écoutée des centaines de fois. Plus tard, j’ai acheté e CD car la bande était fichue sur cette bonne vieille K7.

3. Guns’N Roses (Album Appetite for Destruction) : fut une autre découverte musicale à une époque où nous achetions encore nos CD au disquaire du coin et où je ne connaissais pas le mot « FNAC ». C’est mon oncle qui me l’avait ramené de la FNAC, sur commande exprès de ma part, puisque je voulais découvrir ce groupe. Ma première écoute ne fut pas un coup de cœur, j’avais pas aimé.

Alors, je l’avais copié sur une K7 pour l’emmener dans mon walk-man (Dico pour les jeunes !) et le déclic a eu lieu, j’ai adoré ! Ma préférée est « Sweet Child o’ Mine ».

Mais à choisir, mon préféré de Guns sera « Use Your Illusion II » que j’ai acquis un peu plus tard. Lui, je ne m’en lasse pas non plus et certaines de ces chansons sont maintenant sur mon MP3 : Civil War – 14 Years – Knockin’ on Heaven’s Door – So Fine – Estranged -You Could Be Mine – Don’t Cry.

4. Renaud (Albums Mistral Gagant & Ma Compil I & II) : Non, je ne triche pas, j’adapte les règles du Top 10 ! Encore une découverte que je dois à quelqu’un d’autre parce qu’avant, de Renaud, je ne connaissais que quelques chansons, mais je n’y faisais pas vraiment attention.

Une amie m’avait donc prêté ces CD et j’étais tombée amoureuse des albums Mistral Gagnant (aaah, cette chanson, ce piano) et Ma Compil parce que j’avais une sorte de Best Of de Renaud. J’aime sa manière de chanter, ses paroles, parfois légère, parfois plus sombres, comme dans « Morts les enfants », « P’tite conne », « Manu », « Hexagone » et encore bien d’autres.

5. Ennio Moricone (Album Film Music by Ennio Morricone 1993) : ben oui, j’aime les westerns et la musique d’Ennio en fait partie intégrante ! L’écouter me donne toujours des visions de folles chevauchées sur un fringant étalon arabe noir… Oui, j’exporte le western spaghetti en Arabie !

La musique de Le bon, la brute et le truand est magique lors d’un galop endiablé, celle du  Clan des Siciliens est superbe et va bien à mon Chouchou, celle de Chi Mai : Le Professionnel vous donnera envie d’acheter du Pedigree Pal pour votre chat ou de la faire passer le jour de votre enterrement et vous aurez la sueur à votre front en vous rappelant la scène culte avec The Man With The Harmonica (« Il était une fois dans l’Ouest » pour les ignares) et The Falls vous donne envie de chialer.

6. Rolling Stones (Album Best Of 1993) : Aaaah, les Pierres qui roulent m’ont toujours donné envie de me trémousser dans tous les sens et la voix de Mick Jagger me donne des frissons. J’apprécie aussi les Beatles, mais ma préférence ira aux Rolling !

Mes préférés sont Satisfaction, Sympathy for the devil, Paint It black, Wild Horses, Jumpin’ Jack flash, Brown Sugar, Miss You, Angie, Honky Tonk Woman… mais celle que je ne me lasse pas d’écouter c’est Paint It Black !

Bien que dans les médias, les Rolling Stones incarnent les « mauvais garçons » (Oldham n’avait hésité à interroger : Laisseriez-vous votre fille sortir avec un Rolling Stone ?) et les Beatles, les « gentils garçons », les membres des deux groupes s’apprécient et se côtoient dans le privé. Les Beatles, John Lennon et Paul McCartney offriront même la chanson I Wanna Be Your Man aux Rolling Stones pour lancer leur carrière en 1964 et feront les chœurs sur la chanson We Love You en 1967. Brian Jones jouera plus tard sur certains titres des Beatles comme Baby, You’re A Rich Man ou You Know My Name.

7. Pet Shop Boys (Album Discography: The Complete Singles Collection 1991) : je connaissais quelques unes de leur chansons, mais c’est un ami, maintenant décédé, qui m’avait fait écouter leur album de Best Of, en 1995. Coup de foudre, j’ai acheté l’album ensuite, copié sur mon walk-man et maintenant, j’en ai deux puisque j’ai hérité du sien… Un album qui a une haute valeur sentimentale.

Leur reprise de « Always on my mind » d’Elvis est magnifique, ainsi que la reprise de « Where the streets have no name » de U2. Les PSB ont repris cette chanson dans un rythme dance, mélangé avec Can’t Take My Eyes Off You de Frankie Valli. West end girls, Suburbia; It’s a Sin; Being Boring et toutes les autres de l’album, je ne m’en lasse pas.

8. Metallica : Nothing else matters, The Unforgiven et Until It sleep sont mes préférées. Comment je les ai connues ? Grâce à une amie de classe (lorsque j’étais en graduat) qui adorait le Metal et le hard-rock… Pourtant, je vous jure qu’elle n’avait pas la tête à ça. Moi, je connaissais mêmes pas Metallica, Bon Jovi, INXS et autres groupes qu’elle adorait.

Pour me prouver qu’ils n’étaient pas que des excités, elle m’avait offert pour mon anniversaire une K7 avec les chansons les plus douces des groupes de hard-rock. Preuve était faite que les beaux slows, ils savaient les faire. Sa K7 a tellement tourné dans mon walk-man qu’elle est morte. Mais les chansons sont toujours dans mon MP3.

The Unforgiven est envoutante avec son début à la guitare.

 9. E.S Posthumus (Album Makara) : Eux, je les ai découvert avec la BO du film « Sherlock Holmes » de Guy Ritchie, Unstoppable. Après quelques recherches, je me suis retrouvée avec un DD rempli de musiques d’ambiance, de eux et de bien d’autres aussi : X-Ray Dog, Audiomachine, Immediate Music). Mais c’est leur album Makara qui m’a éblouit et je l’adore !

Quand à leur reprise de « Moonlight Sonata », elle me fait orgasmer direct !

10. Two Step From Hell (Album Invincible) : Comme je vous le disais, en cherchant des musiques d’ambiances pour écouter en bruit de fond lorsque j’écris, je suis tombée sur ce groupe dont le nom ferait frémir toute bigote qui se respecte. Moi, ce genre de musique, ça me motive, me fait marcher plus vite, mes doigts parcourent plus vite le clavier, je fais la vaisselle sans même m’en rendre compte, bref, je ne suis plus sur terre !

Bonus Tricherie :
Bach – St John Passion – Herr, unser Herrscher (chorus) : Parce que lorsque j’entends la musique augmenter de tempo et les chœurs chanter, je suis transportée ailleurs. J’adore écouter cette musique lorsque je marche en Ardèche et que ça grimpe fort. J’en oublie toutes mes douleurs. Par contre, pas moyen de trouver la même version que mon CD et celles proposées sur You Tube ont moins de punch que celle que j’écoute.

Samuel Barber –  Adagio For Strings : On l’entend dans le film « Elephant Man », à la fin et ça me donne envie de pleurer !

Vivaldi – Four seasons – Summer – III mouvement : Parce que c’est tout simplement beau ! Surtout par Nigel Kennedy !

 

 

Publicités